Nvidia Shield Android TV

Nvidia Shield Android TV

13 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.8/10
99

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 13 tests du Nvidia Shield Android TV. Les experts notent Nvidia Shield Android TV 8.8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Nvidia Shield Android TV et d'autres Console de salon Nvidia.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Nvidia Shield Android TV ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Nvidia Shield Android TV ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Nvidia Shield Android TV

iGeneration

Ajouté le : 02/2017

Lire la suite...

Test de la Shield TV de Nvidia

On peut difficilement qualifier l'Apple TV de console de salon. On trouve certes des jeux vidéo dans la boutique de tvOS, mais il faut se contenter bien souvent de titres mobiles gonflés aux stéroïdes. L'Apple TV a d'autres atouts, notamment son intégration au sein de l'écosystème iOS. Cliquer pour agrandirMais si on n'est pas spécialement attaché aux plateformes d'Apple, on peut tout à fait aller voir ailleurs. Il y a les consoles de salon classiques bien sûr (dont la future Switch de Nintendo), mais Nvidia veut également se faire une place dans les salons. Le constructeur des cartes GeForce qui s'est récemment lancé dans l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique (pour l'automobile et la domotique, entre autres), a mis au point avec la Shield TV un boîtier tout-en-un capable de bien des prouesses. Tout n'est pas parfaitement réussi, Nvidia voulant multiplier les propositions : console de jeu, media-center, boîtier de streaming… La Shield TV est tout cela, à des degrés divers. Sous le capot, la Shield TV est un petit monstre de puissance. La console intègre un Tegra X1 maison, un système-sur-puce 64 bits équipé de 8 cœurs cadencés à 2 GHz, secondé par un GPU cadencé à 1 GHz (256 cœurs) ainsi que 3 Go de RAM. Le SoC Tegra X1 est assez peu courant : en dehors de la Shield TV, on le retrouve au cœur de la tablette Pixel C de Google et… de la Switch, la prochaine console de Nintendo. Dans ce dernier cas, la puce est moins performante, avec une fréquence d'horloge moitié moins rapide que la Shield TV. Cliquer pour agrandirNous avons eu l'occasion de tester le modèle de base, c'est-à-dire celui équipé de 16 Go de stockage vendu 229 €. La configuration Pro, plus volumineuse et plus chère (329 €), est dotée d'un disque dur de 500 Go qui sert non seulement à s'épargner l'achat de cartes SD, mais aussi à héberger des vidéos : équipée de Plex Media Server, la Shield TV Pro sert aussi de point d'accès à tous les contenus. Rappelons qu'Android TV sait pleinement gérer les cartes SD (apps, images, sauvegardes, etc.). Cliquer pour agrandirLà où l'Apple TV n'a guère qu'un port Ethernet et une sortie HDMI à offrir (le port USB-C ne sert qu'aux développeurs et pour le support), la Shield TV est bien plus prolixe. À l'arrière de la petite console, on compte quatre ports : un Ethernet Gigabit, un HDMI 2.0 (avec HDCP 2.2), deux USB-A 3.0, ainsi que l'alimentation. De quoi brancher une clé USB ou...

CNET France

Ajouté le : 02/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test Nvidia Shield (2017)

Avec la présence de plusieurs applications de streaming populaires, la Shield TV de Nvidia se pose en sérieuse rivale de Roku, mais elle est plus chère. C'est aussi une bonne machine pour le jeu vidéo avec une manette qui a été améliorée et l'accès à trois sources différentes (streaming de jeu via un pc compatible Nvidia, service payant GeForce Now et jeux Android). La Shield TV 2017 est indéniablement meilleure que la première version sortie en mai 2015. Elle propose une télécommande, offre plus d'applications et de fonctionnalités qui sont régulièrement enrichies. Elle n'oublie pas non plus sa vocation gaming avec une résolution 4k (24p), du HDR, un accès NAS, le lecteur Kodi ou encore le service Plex. Toutes ces améliorations placent la Shield TV au niveau des boitiers de streaming de référence que son Roku ou l'Apple TV. Cependant, ces derniers sont moins chers. Donc, à moins que vous ne vous intéressiez à la Shield pour le jeu vidéo et sa compatibilité Kodi, ce n'est pas la meilleure affaire. On est plus sur un gadget de luxe mais qui offre tant de possibilités que cette petite folie dépensière se justifie aisément. Évolution matérielle, stabilité logicielle La version 2017 de la Shield TV est 40% plus petite que le modèle précédent tout en proposant la même puissance et avec le même OS Android TV. Le prix est également stable : 230 euros pour la version basique avec une télécommande, une manette et 16 Go de stockage. Il existe aussi une Shield Pro à 330 euros avec 500 Go de stockage. Du point de vue logiciel, Nvidia indique qu'il n'y a aucune différence entre l'ancienne et la nouvelle Shield TV. La distinction se fait au niveau matériel. -La Shield TV 2017 n'a pas d'emplacement pour carte mémoire SD, mais on peut y connecter un périphérique externe via le port USB ;-La nouvelle manette est plus petite et plus facile à prendre en main. Son autonomie est plus importante, elle dispose d'un retour d'effet haptique et d'un microphone champ lointain pour les commandes vocale à l'Assistant Google (pas encore disponible en France) ;-La télécommande auparavant vendue en option est désormais comprise dans le kit. Elle dispose d'un module infrarouge qui lui permet de contrôler de nombreux modèles de téléviseurs. Elle fonctionne avec une pile bouton qui dure environ un an. Ultra HD 4k et HDR La Shield TV est avant tout un boitier de streaming compatible avec des services comme Netflix, Molotov, YouTube,...

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

10/10

Nvidia Shield TV : toujours la meilleure box sous Android TV

Nvidia vient de renouveler son Shield Android TV, l'un des meilleurs boîtiers multimédias du marché. La nouvelle version s'appelle désormais Shield TV, tout court, comme pour mieux faire comprendre qu'il s'agit d'une version au format bien plus réduit. Pour autant, cette nouvelle version s'avère aussi intéressante que la précédente. Le nouveau Shield TV est plus petit et livré avec gamepad et télécommande. On ne peut pas dire que Nvidia a pris des risques avec le design de son nouveau boîtier. Il reprend à l'identique les traits de la première édition. Le détail d'importance se situe en fait dans l'encombrement, réduit de 40 % (16 x 2,6 x 10 cm pour 250 grammes). On se laisse d'ailleurs surprendre par le poids de ce boîtier que l'on aurait cru plus léger. C'est en le démontant que nous avons trouvé deux lests en métal destinés à le maintenir à la verticale sans qu'il ne tombe trop facilement. Il est possible d'acquérir séparément un socle spécifique, le Shield Stand (25 €), pour assurer encore un peu plus de stabilité. Attention, le socle de l'ancienne version du boîtier n'est pas compatible. L'encombrement du nouveau boîtier a été réduit de 40 %. La réduction du format du boîtier n'est malheureusement pas sans incidence sur la connectique. L'essentiel est toujours présent, comme la sortie HDMI 2.0b (compatible HDCP 2.2, 4K HDR à 60 i/s et 10 bits BT-2020) ou encore les deux ports USB 3.0 Type-A et on regrette toujours l'absence de sortie audio optique (une sortie ARC bien gérée par le TV permet néanmoins de contourner le problème). En revanche, on perd le lecteur de cartes microSD ainsi que le connecteur micro-USB qui était destiné à relier l'appareil à un ordinateur. Interrogé à ce sujet, Nvidia nous a précisé qu'il fallait désormais se rabattre sur les ports USB 3.0 Type-A qui servent également à relier l'appareil à un ordinateur ou à accueillir une clé USB, par exemple. Depuis la version 6.0 d'Android TV, clés USB et microSD peuvent être designées comme support de stockage interne et donc étendre la capacité de stockage de l'appareil. Celle-ci ne change d'ailleurs pas d'un iota et reste de 16 Go, dont 11 Go accessibles à l'utilisateur. Une version de 500 Go existe bien et se nomme Shield Pro — ce modèle reste inchangé par rapport à celui de 2015 mais gagne le packaging plus complet de la Shield TV "2017". La partie réseau est reprise à l'identique, avec un couple Gigabit Ethernet...

Tomshardware

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

Test : nouvelle NVIDIA Shield et performances de GeForce Now Pascal

Presque deux ans après la première version, NVIDIA sort une nouvelle console Shield. Toujours animée par un SoC maison Tegra X1 et par Android TV, cette petite boîte a des ambitions encore plus grandes. Compatible 4K HDR et épaulée par un service de cloud gaming GeForce Now survitaminé, sans oublier l'application Molotov qui permet de regarder les chaînes de télévision, la Shield 2017 prétend remplacer une TV connectée, un PC de jeu et même la sacro-sainte box des fournisseurs d'accès. NVIDIA Shield 2017 229 € Chez Amazon Les nouveautés logicielles en vidéo Test nouvelle Shield Pour comparer la fluidité de The Witcher 3, n'hésitez pas à regarder notre précédente vidéo dans le test de la Shield en version 3.2. Des tests plus précis sont en page 3. Design : des nouveautés en trompe-l'oeil Plutôt que de parler de la nouvelle Shield 2017, nous devrions plutôt évoquer les nouvelles Shield. Car comme l'an passé, Nvidia commercialise deux modèles : la Shield "tout court" embarquant 16 Go de stockage, et la Shield Pro, dotée d'un disque dur de 500 Go. La première est la plus innovante, puisqu'elle adopte un nouveau boîtier beaucoup plus compact que l'ancien. En supprimant la baie pour disque dur 2,5 pouces, NVIDIA enlève un gros quart de la surface totale de sa console. Ce gain de place se fait toutefois au détriment de quelques connecteurs. Adieu, port micro USB et lecteur de cartes microSD ! Heureusement, il reste très facile d'augmenter la capacité de stockage (beaucoup trop faible) du modèle 16 Go en branchant une clé ou un disque dur externe USB. Android 6 et 7 sauront "adopter" ce support de stockage externe pour le fusionner à la mémoire interne (pour les applications) ou l'utiliser comme un simple support de stockage amovible. Extérieurement ce sont les seules différences entre nouvelle et ancienne Shield. À l'intérieur, il n'y a pas d'autre surprise : le Soc Tegra X1, les 3 Go de RAM et le chipset WiFi ac (2x2) sont identiques. Meilleurs accessoires Les autres nouveautés des modèles 2017 sont à chercher au rayon accessoire. NVIDIA a conçu une meilleure manette et une meilleure télécommande. La manette des modèles 2015 était, il faut bien l'écrire, assez mauvaise. La cuvée 2017 se distingue par un poids réduit de 50 g (17 %) et une forme plus fine nettement plus ergonomique. En plus, le gamepad intègre maintenant un moteur de vibrations. La télécommande abandonne sa batterie rechargeable pour des...

01net

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Nvidia Shield TV 4K HDR, la Box Android toujours aussi puissante, encore plus complète

L'offre grand public de Nvidia se segmente en deux grandes familles, les GeForce et les Shield. Les premières sont les fameuses cartes graphiques qui pullulent dans tous les PC actuels, qu'ils soient de bureau ou portables. Les Shield, pour leur part, sont des appareils fonctionnant sous Android qui ont été, tour à tour, console de jeu portative (jamais commercialisée en France) ou tablette grand format (Shield Tablet) tournée vers le multimédia nomade en plus du jeu vidéo. Fin 2015, la Shield s'est transformée en boîtier Android TV à placer à côté du téléviseur. C'est ce dernier, anciennement nommé Shield Android TV et maintenant baptisé Shield TV 4K HDR, que Nvidia réactualise en ce début d'année. Les quelques nouveautés sont savamment saupoudrées et la base, que nous avions qualifié « d'impressionnante » il y a plus d'un an, demeure. Pour profiter de toutes les nouvelles fonctions, rassurez-vous, il n'est pas indispensable de repasser en caisse. Nvidia doit en effet, sur la première Shield, progressivement déployer son nouvel écosystème logiciel, via le système de mise à jour, dès la semaine prochaine. Précisons que le prix de la nouvelle version est plus élevé (230 euros au lieu de 200) mais, c'est pour la bonne cause ! La Shield TV 4K HDR (ou Shield 2017, pour faire court) est dorénavant livrée avec la manette de jeu et la télécommande qui, jusqu'à présent, était optionnelle et vendue au prix de 55 euros environ. En clair, Nvidia joue à raison la carte du All Inclusive. Seul le support en métal pour placer la console à la verticale reste vendu à part (25 euros). Avec son boîtier Shield, Nvidia souhaite tout d'abord continuer de surfer sur la déferlante du multimédia numérique en proposant, par exemple, la lecture efficace et rapide de morceaux de musique, de photos et surtout de vidéos (jusqu'en 4K). Et ce, peu importe la source. Que ce soit depuis un service en ligne (Netflix, YouTube) ou en streamant du contenu depuis une solution de stockage distante de type NAS (via Plex par exemple) ou, tout simplement, en raccordant un disque ou une clé USB à la petite boîte noire. La Shield peut, aussi, servir de console de jeux d'appoint. Tant Android que... PC ! Oui, ce petit boîtier peut officier en tant que petite borne d'arcade et ce, de trois façons. La première, au travers du service de cloud gaming (jeux PC dans le nuage) GeForce Now. La seconde est plus classique puisqu'elle consiste à piocher...

FrAndroid

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test de la NVIDIA Shield TV (2017), plus compacte et toujours aussi polyvalente

40 % plus petit, mais la même puissance. La NVIDIA Shield TV (2017) a pourtant d'autres atouts dans sa manche, nous l'avons testée pour vous livrer un verdict complet. Est-elle toujours la référence des box Android TV ? Réponse dans notre test. Depuis 2015, la NVIDIA Shield Android TV est la première box au monde 4K sous Android TV, et le premier dispositif de streaming capable de gérer l'Ultra HD. Nous étions en 2015, et nous vous avions livré un avis très positif de cette box. Nous sommes en 2017, la Shield TV vient d'être remise au goût du jour, mais elle intègre toujours le SoC NVIDIA Tegra X1. Entre temps, les machines compatibles Ultra HD 4K se sont multipliées, le Chromecast Ultra est compatible 4K, tout comme de nombreuses box chinoises que l'on retrouve à quelques dizaines d'euros, ainsi que la Xiaomi Mi Box sous Android TV à moins de 80 euros. Entre temps, nous nous sommes également bien mieux équipés en téléviseurs 4K. Elles sont devenues plus abordables, toujours plus connectées (plusieurs d'entre elle intègrent Android TV de base) et remplissent les étalages de nos magasins spécialisés et nos hypermarchés. Bref, la Nvidia Shield TV a t-elle toujours un intérêt dans ce contexte ? Nous allons répondre à ces questions. Le tableau de caractéristiques ci-dessous est simple à comprendre : les caractéristiques sont très similaires à quelques points près. Comme vous pouvez le voir, les connectiques très complètes de l'ancien modèle, le sont un peu moins sur la nouvelle. Elle perd son port microUSB, qui servait essentiellement à brancher sa box à son PC. C'était en effet une fonctionnalité assez peu utilisée, qui servait essentiellement aux développeurs et aux bidouilleurs. Il est toujours possible d'effectuer ces tâches, à travers le réseau local. J'ai vérifié à plusieurs reprises pour en être sûr, le slot microSD a disparu. C'est dommage, mais il reste toujours possible de brancher des supports de stockage externe à travers l'USB 3.0 (de type A). Enfin, il lui manque une sortie optique, comme la première box, personnellement ma barre de son est directement branchée à ma TV, le son transite ensuite via le HDMI. La connectique et la connectivité est toujours aussi complète : HDMI 2.0b, HDCP 2.2, Wi-Fi 802.11ac MIMO 2x2, Bluetooth 4.1/BLE, réseau Gigabit, USB 3.0, etc. Enfin, vous remarquerez également les différences de dimensions et de poids, la Shield TV (2017) est 40 % plus petite que sa...

Tomshardware

Ajouté le : 08/2016

Lire la suite...

Test : NVIDIA Shield TV 3.2, profiter de Plex et jouer à tout-va !

Centrale multimédia ultra-compatible La NVIDIA Shield Android TV se caractérise d'abord par sa très grande polyvalence. En effet, l'un des principaux problèmes qui se posent lorsque l'on souhaite lire des fichiers multimédias vient de la variété des formats disponibles. De nombreuses télévisions sont ainsi capables de lire un DivX, mais comment gèrent-elles le MKV ? Sont-elles à l'aise avec plusieurs pistes audio ? Peuvent-elles afficher des sous-titres ? La Shield Android TV est, elle, capable de tout lire. NVIDIA n'a pas lésiné sur la puissance embarquée. Son Tegra X1 est ce qui se fait de plus costaud dans le petit monde des box et boîtiers multimédia. Au-delà des benchmarks (évoqués à la page suivante), soulignons la présence de huit coeurs 64 bits (quatre Cortex-A53 et quatre Cortex-A57), avec 3 Go de mémoire vive très rapide pour épauler le circuit graphique : de la LPDDR4 à 3200 MHz ! NVIDIA évoque une puissance plus de 2 fois supérieure à celle de l'Apple TV de 2015. Dans la pratique, cette puissance permet toutes les fantaisies. Nous avons pu expérimenter la chose et tous les formats que nous avons essayés ont été reconnus : MKV bien sûr, mais aussi MP4, DivX, MOV, WMV, AVC, M2TS, TS et quantités d'AVI différents. Vous vous en doutez, les codecs H.264 et H.265 ont été décodés sans aucun souci et il en est allé de même avec les flux VC-1 et VP9. Qu'il s'agisse de Full HD ou même d'Ultra HD ou 4K, la Shield Android TV a accepté tous les extraits que nous lui avons proposés. Sur le plan audio, il faudra faire sans la présence de sortie optique - dommage - NVIDIA faisant passer le son par l'HDMI. En dehors de cette remarque qui en gênera certains, le bilan est tout à fait convaincant. Il n'y a évidemment aucun souci pour décoder des pistes DTS ou Dolby, et ce, peu importe qu'elles soient en format standard ou HD. Aucune crainte à avoir non plus si vous devez lire des pistes dans les classiques MP3, AAC, OGG ou WMA, la Shield les lit sans sourciller. Mieux, elle est aussi capable de décoder les formats lossless tels APE, FLAC, LPCM ou WMA Lossless. Notez enfin que NVIDIA prend en charge des normes comme le Dolby Atmos via le pass-through. Il faudra donc disposer d'un amplificateur compatible. KODI et Plex sont dans un bateau Depuis la sortie de la Shield Android TV, la plupart des utilisateurs exploitent le sympathique KODI. Il s'agit d'un logiciel multimédia capable de gérer toutes vos photos, vos...

Journal du Geek

Ajouté le : 11/2015

Lire la suite...

9.0/10

Test : NVIDIA Shield Android TV

Officialisée en France le 1er octobre dernier, la Shield Android TV de Nvidia est disponible à partir de 199 euros. Concurrent des Apple TV et Google Nexus Player, la Shield Android TV présente un bon rapport qualité/prix. Basé sur le dernier Soc du fondeur américain, le Tegra X, l'appareil entre mini-console et media center, permet de nombreuses choses, découvrons-les via ce test. La Shield Android TV est livrée avec son alimentation, un câble HDMI 2.0, un câble USB et une manette sans fil Bluetooth, la même qu’on retrouve avec la Shield Tablet. Rien de plus dans la boite, le socle qu’on peut voir sur les photos est commercialisé à part au prix de 35 euros, alors que la télécommande, très utile pour ce type d’appareil est aussi en option pour 55 euros. 2015-09-24 20.51.29 Une fois sortie de sa boite, la Shield Android TV offre un superbe design tout en finesse alliant plastique et métal, le tout avec une belle finition. Un beau produit qu’on n’aura pas honte de poser à côté de sa TV ! 2015-09-24 20.53.38 Sur la face avant, on trouve un port IR pour la télécommande et sur le dessus le bouton on/off qui est sensitif, ainsi qu’une discrète lumière verte, faisant référence à Nvidia, qui permet de savoir sur l’appareil est allumé. Il est possible de laisser allumer (intensité réglable) ou de l’éteindre dans les options. À noter également que le port IR peut être utilisé par une télécommande universelle comme celles de la gamme Harmony de Logitech. Au dos, on retrouve la connectique, USB, microUSB, HDMI, port microSD, port Ethernet et alimentation. La Shield Android TV est donc un bel objet qui respire la solidité, qui ne fait pas de bruit et ne chauffe pas spécialement. Elle pourra même être transportée facilement grâce à son poids, sa taille réduite et sa grande connectivité.

Phonandroid

Ajouté le : 11/2015

Lire la suite...

10/10

Test de la Nvidia Shield TV : sûrement la meilleure box Android TV

La Nvidia Shield TV est disponible depuis peu en France. « Régner sur votre salon », c'est l'ambition de ce boîtier multimédia tournant sous Android TV. Partagez408 Tweetez22 +123 Partagez8Pour se placer sous votre télévision, elle propose une expérience multimédia complète permettant aussi bien de regarder des contenus vidéos en 4K que de jouer a des jeux Android et même PC sur grand écran, sans jamais tousser ! De grosses ambitions que Nvidia est en mesure de concrétiser grâce à son savoir-faire unique. Que vaut vraiment le produit et tient-il toutes ses promesses ? On vous dit tout sur la bête dans notre test de la Nvidia Shield TV.DesignLe Tegra X1 a de la puissance à revendreAndroid TV au sommetRedécouvrez le jeux sur AndroidGeForce Now, le jeu PC en streamingConclusion La boîte comprend la Shield TV et une manette, la télécommande et le socle sont en optionLa Shield TV est fournie par défaut avec une manette, le Shield Controller, son câble de rechargement USB-microUSB et un câble HDMI 2.0 pour brancher le tout à votre téléviseur (avec une compatibilité 4K). Le design de la Shield TV est à la fois sobre et original avec des lignes anguleuses et une arrête qui s'illumine en vert lorsque qu'elle est sous tension. Petite geekerie sympa, son intensité lumineuse est réglable.La matière plastique utilisée est de bonne facture, avec une alternance de mat et de brillant qui donne de la personnalité à l'ensemble sans pour autant en faire un sapin de Noël, le but étant de bien s'intégrer à l'ensemble multimédia du salon. Elle est bien plus compacte que n'importe quelle console de jeu ou certaines box de salon avec des dimensions de 210 x 130 x 25 mm. Partagez408 Tweetez22 +123 Partagez8En option, vous pouvez vous procurer le socle permettant de faire tenir l'ensemble à la verticale pour 35€. Il est très stable et fait parfaitement son travail. Si vous voulez la télécommande officielle, elle vous coûtera tout de même 55€. Cette dernière comprend en plus des boutons de navigation une touche dédiée à la recherche vocale via Google Now, un micro, ainsi qu'une surface tactile pour régler le volume et une prise casque 3,5 mm bien pratique. Partagez408 Tweetez22 +123 Partagez8La manette est capable de faire tout cela, mais avec les boutons de contrôle et de jeu en plus, le tout connecté sans fil en WiFi Direct. Si la Shield TV répond à de nombreux usages et profils d'utilisateurs, un bundle avec uniquement...

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

10/10

Nvidia Shield Android TV, 4K et jeux vidéo à toute épreuve

Nvidia se lance sur le marché des boîtiers multimédias avec le Shield Android TV, un modèle qui propose bien plus que la lecture de vidéos 4K. Reposant sur le système Android TV de Google, la petite boîte de Nvidia prend place au salon et propose également différentes solutions permettant de jouer à des jeux vidéo, qu'ils soient issus du catalogue Android ou du monde PC. Le boîtier est relativement compact (21 x 13 x 2,5 cm) et inspire confiance quant à la qualité du plastique utilisé. La seule pointe de couleur vient du liseré vert qui s'illumine lorsque le boîtier est en activité ; une illumination dont l'intensité peut être réglée par l'utilisateur. Par défaut, le boîtier se pose à l'horizontale, mais un socle vendu en option (35 €) permet de le tenir à la verticale. Ce socle présente une base en caoutchouc adhérent et propose une stabilité parfaite. La connectique est classique. On trouve une sortie HDMI 2.0 (HDCP 2.2, 10 bits BT-2020 et HDR) capable de gérer une définition UHD à 60 images par seconde. Trois ports USB sont présents à l'arrière du boîtier : un micro-USB 2.0 pour relier l'appareil à un ordinateur et deux USB 3.0 pour relier n'importe quel périphérique, comme une webcam, un kit clavier/souris ou encore du stockage externe — le formatage NTFS est supporté. Dommage tout de même que les ports soient situés à l'arrière de l'appareil, un emplacement peu pratique pour connecter une clé USB ou recharger le gamepad et la télécommande — nous reviendrons là-dessus plus loin dans cet article. La partie réseau est assurée par un couple Gigabit Ethernet / Wi-Fi ac à 867 Mb/s (MiMo 2x2). Toujours au rang de la communication, on trouve du Bluetooth 4.1 et un récepteur infrarouge, ce qui autorise le contrôle par une télécommande universelle. La base de connaissance Logitech Harmony dispose d'ailleurs de profils adaptés. Enfin, un port micro SD permet d'étendre la mémoire interne (16 Go). Nvidia a par ailleurs eu la bonne idée d'ajouter un système permettant d'installer les applications sur la carte mémoire, ce que ne permet pas Android TV par défaut. Aucun disque dur interne ne peut être logé à l'intérieur du boîtier. Une déclinaison 500 Go du boîtier est toutefois proposée pour une centaine d'euros supplémentaires. La seule absente est donc la sortie audio optique, ce qui oblige à passer par un amplificateur HDMI pour profiter du son multicanal ou par un téléviseur doté...

01net

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

8.0/10

Nvidia Shield Android TV (16 Go)

Annoncée lors de la GDC (Game Developer Conference) pour le marché américain et hier pour le marché européen, la Shield Android TV de NVIDIA a déjà subi la batterie de tests du labo ! Pour rappel, c'est un boîtier, fonctionnant sous Android TV, à connecter à un téléviseur pour profiter tant de contenus multimédia Full HD ou 4K que de jeux vidéo. La Shield Android TV est proposée en deux versions : 199 euros pour la version de base avec 16 Go de SSD et 299 euros pour la version Pro équipée d'un disque dur 500 Go. Nous avons eu l'occasion de tester la version 16 Go pendant plusieurs jours et voici nos conclusions. Et si ce troisième essai de Shield était le bon pour NVIDIA ? Sur le papier, en tout cas, cette petite boîte toute noire le laisse clairement penser. Après une version console portable sous Android qui n'a jamais vu le jour en France et une tablette Shield pleine de bonnes idées mais qui, in fine, n'était ni une excellente tablette, ni une console de jeu portable d'enfer, c'est sans doute cette Shield qui veut rafler la mise. La Shield Android TV, c'est son nom, est plutôt un produit de salon qui offrirait le meilleur du monde de la vidéo 4K et des applis de divertissements Android, tout en profitant de l'expérience dans le gaming du constructeur Nvidia. La Shield peut donc se transformer en petite console de jeu... mais on va le voir, à usage plutôt occasionnel. Elle est livrée avec une manette, incarnant tantôt le rôle de télécommande ou de périphérique de jeu. C'est un modèle identique à celui que Nvidia commercialisait en sus de la tablette Shield. Outre le nombre iso de boutons, gâchettes et joysticks, le micro permettant de donner des ordres à Google Now est toujours présent.Ainsi, d'une simple pression sur le bouton central, on active la fonction, on parle dans la manette et le système Google Now fait des recherches croisées aussi bien dans les applications présentes sur la Shield, que dans le contenu, mais aussi sur le store de Google. De la simple demande de météo, à la recherche des films avec un acteur américain, Google Now s'est bien amélioré depuis notre test de la tablette. Toutefois, il a parfois du mal avec certains noms d'artistes américains prononcés à la française ou avec un accent « franglais ». Avec la Shield, NVIDIA mise sur Android TV et espère bien arriver à convertir le public français. Le géant américain estime que son boîtier a clairement sa place sous la...

Clubic

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

NVIDIA Shield Android TV : le caméléon à l'assaut de votre salon

NVIDIA confirme ses ambitions pour sa gamme Shield et continue ses développements. Après avoir proposé une console portable de son propre cru, la Shield Portable, une tablette pour joueurs, la Shield Tablet, la marque californienne s'attaque au salon avec la Shield Android TV. Si le lancement de la Shield Android TV intervient aujourd'hui en France, nos amis américains peuvent se la procurer depuis quelques mois déjà. NVIDIA entend ici se faire une place dans votre salon dans un marché qui compte déjà divers acteurs : l'Apple TV bien sûr, dont le nouveau modèle arrive cet automne, mais aussi Roku, qui ne devrait pas tarder à arriver en France alors que le marché hexagonal est marqué d'une spécificité bien française, la présence des box opérateurs. Et bien sûr, difficile d'oublier dans ce panorama le phénomène Chromecast. Après un été mouvementé - NVIDIA a dû rappeler l'ensemble de ses Shield Tablet pour risque d'incendie, ainsi que les Shield Android TV avec disque dur, du fait d'une panne de certains disques durs -, cette actualité récente ne doit pas nous distraire de la promesse de la Shield Android TV : celle d'un boîtier externe compatible 1080p et 4K capable aussi bien d'exceller comme Media Center que de proposer le meilleur des jeux, le tout sous Android TV, le dernier OS de Google pensé pour le salon. La réalité est-elle à la hauteur de la promesse ? Le boîtier inaugure un look assez original qui évoque, dans ses dessins, celui d'une enveloppe. Assez compact, et tout de noir, il inspire confiance d'autant qu'il pèse dans les 650 grammes. Tout au plus regrettera-t-on le revêtement de plastique noir brillant sur une partie de la surface qui s'avère sensible aux traces et autres rayures. Au démarrage, un liseré vert s'illumine sur le pourtour du relief supérieur du châssis : il sera possible d'éteindre complètement (ou de diminuer) cet éclairage. Qui plus est, un bouton tactile permet d'allumer ou d'éteindre la Shield par simple effleurement. Curieusement, celui-ci est frappé du logo NVIDIA ce qui n'est pas des plus instinctifs. La Shield Android TV s'installera à plat, mais un dock pour la positionner à la verticale est commercialisé séparément (contre 34,99 euros). Fait de métal, le dock comporte une surface à sa base qui le maintient fermement en place une fois posé sur le meuble, et un revêtement feutré pour accueillir la box en douceur. Niveau connectique, NVIDIA propose un port HDMI,...

FrAndroid

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

8.0/10

Test de la Nvidia Shield Android TV, l’expérience 4K saisissante sous Android (MAJ)

Nvidia a démarré la commercialisation de la Shield Android TV aux États-Unis ce mois-ci. Nous avions déjà pu prendre en main l'appareil lors de la Google I/O, ce qui nous a motivés à importer un modèle US de la Shield Android TV sur Amazon. En Europe, la Shield Android TV sortira au courant de l'été (sans plus de précision), mais nous tenions à vous livrer un test complet de ce modèle d'import après notre prise en main. L'occasion pour nous de nous pencher sur cette box sous Android TV équipée d'un surpuissant Tegra X1 et d'une compatibilité avec les télévisions et vidéos 4K. C'est en effet le premier appareil Android à être compatible avec Netflix en 4K. Mise à jour du 01/10/2015 à 15h30 : Nvidia vient tout juste de démarrer la commercialisation de la Shield Android TV en Europe et notamment en France. L'occasion pour nous de revoir ce test grâce à la mise à jour logicielle 2.0 et notamment la partie Grid qui évolue puisque le service devient payant avec GeForce Now. La partie Android TV a également été mise à jour avec l'arrivée de certaines chaînes françaises. Avant toute chose, précisons que le modèle européen sera le même que ce modèle importé des États-Unis du point de vue matériel, mais avec une partie logicielle légèrement différente. Si l'on décode les indices laissés par Nvidia, on pourrait trouver des applications TV préembarquées. Pour tout le reste, l'expérience devrait être identique à celle que nous avons vécue avec cette version américaine de la Shield Android TV. Ce produit est très important pour Nvidia, puisque, comme le montrent les slides de présentations de la Shield, les verts veulent s'imposer dans les salons. L'image ci-dessous résume parfaitement la vision de Nvidia : la Shield Android TV devrait être capable de remplacer les systèmes audio, le tuner TNT, les consoles de salon et les box TV. Est-elle vraiment capable de tout cela à la fois ? Découvrons-le dans notre test. C'est la fameuse puce Tegra X1 qu'on trouve au sein de la Shield Android TV. Celle-ci a été annoncée au CES cette année et dispose d'arguments forts intéressants pour être intégrée dans une box sous Android TV. En effet, le Tegra X1 semble bien trop énergivore pour prendre place au sein d'un smartphone ou même d'une tablette. La chauffe et la consommation seraient trop élevées. C'est notamment pour cela que l'on trouve un ventilateur (silencieux) au sein de la Shield Android TV : afin de...

Prix

Marchand Information Prix
Rue du Commerce NVIDIA SHIELD TV 189.99 €
Boulanger Passerelle multimédia Nvidia SHIELD TV (version Shield Remote seule) 199.99 €
Cdiscount NVIDIA® SHIELD? TV - 16Go - Manette et Télécommande incluses 199.99 €
LDLC.com NVIDIA SHIELD TV 219.95 €
Boulanger Passerelle multimédia Nvidia SHIELD TV - Base 2.0 229 €
Top Achat NVIDIA SHIELD TV (16 Go) 229.9 €
LDLC.com NVIDIA SHIELD TV 229.95 €
Fnac Marketplace NVIDIA Shield TV - récepteur multimédia numérique 301 €
LDLC.com Epson EH-TW5650 + NVIDIA SHIELD TV 1139.95 €