Crucial  MX500 250 Go

Crucial MX500 250 Go

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Crucial MX500 250 Go. Les experts notent Crucial MX500 250 Go 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Crucial MX500 250 Go et d'autres Disque dur SSD Crucial.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Crucial MX500 250 Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Crucial MX500 250 Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Crucial MX500 250 Go

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2019

Lire la suite...

8.0/10

Crucial MX500 250 Go : un SSD de petite capacité qui a tout des grands

La série de SSD Crucial MX500 s'étale sur des capacités comprises entre 250 Go et 2 To. Si les grosses capacités ont su nous séduire à tous les niveaux, nous avons souhaité voir si le plus petit modèle était à la hauteur de ses aînés. La série MX500 est proposée dans des capacités de 250 Go à 2 To. Ici, la version de 250 Go offre une prestation très proche de celle des modèles haute capacité. Pour sa série MX500, Crucial a repris sa sempiternelle coque en aluminium gris. Le métal à l'avantage de jouer le rôle de dissipateur thermique pour le contrôleur mémoire — ce que ne permet pas une coque en plastique. Un contrôleur dont la température est limitée — ou qui ne monte pas très vite en température — est profitable à la stabilité des performances. Avec 47 grammes sur la balance, ce SSD ne figure pas parmi les plus légers de sa catégorie, certains approchant les 30 grammes. Une différence qui ne se sentira pas réellement dans un ordinateur portable. D'un point de vue technique, les MX500 utilisent donc la seconde génération de mémoire NAND 3D de Micron. Pour rappel, la mémoire 3D permet de disposer les cellules mémoire côte à côte, mais aussi les unes au-dessus des autres : c'est à cet empilement vertical que fait référence le terme "3D". Réparties de la sorte, ces cellules mémoire sont plus nombreuses dans un volume équivalent ; la densité est donc augmentée et le coût de production, sensiblement inférieur à celui de la mémoire classique. Sur la première génération, Micron empilait 32 couches de cellules et le compteur passe à 64 sur cette seconde génération. De manière assez intéressante, Crucial continue de recourir à de la mémoire TLC sur sa série haut de gamme et laisse la mémoire MLC à son offre de milieu/entrée de gamme (BX300 pour ne pas les citer). La plupart des concurrents font l'exercice inverse, car la mémoire TLC est réputée moins rapide et moins endurante que la MLC, tout en étant moins onéreuse à produire. Moins onéreuse car la densité y est plus élevée : sur une cellule TLC, on stocke 3 bits de données, contre 2 en MLC. Ainsi, lors d'un accès en écriture, il est nécessaire de vérifier le double de points de tension pour savoir si la cellule est libre ou occupée. On sollicite donc plus la puce, l'usure se fait donc plus rapidement, et la latence d'accès est allongée, donc le débit réduit. Le circuit imprimé du MX500 de 250 Go est le même que...