DeepCool Gamer Storm Genome

DeepCool Gamer Storm Genome

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

NAN/10
00

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du DeepCool Gamer Storm Genome. Les experts notent DeepCool Gamer Storm Genome NAN/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du DeepCool Gamer Storm Genome et d'autres Boitier DeepCool.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de DeepCool Gamer Storm Genome ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec DeepCool Gamer Storm Genome ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test DeepCool Gamer Storm Genome

Cowcotland

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

Boitier Deepcool Genome, avec Captain 360 intégré

Suite à un problème de carte SD, certaines photos sont manquantes et ont donc été remplacées par celle de la fiche produit. Il s'agit, normalement, du dernier produit impacté. Dès le déballage, on sait que le Genome ne plaira pas à tout le monde. Un design très marqué, pas de baie 5.25", Deepcool a fait des choix et les assume pleinement. Et à la Ferme, ça plait bien, surtout avec le réservoir en façade. Mais nous y reviendrons plus tard. Le boitier est disponible en blanc et en noir, nous avons eu la version blanche. Une version avec une peinture très bien appliquée et qui ne laisse que peu de différences entre l'acier et le plastique. L'ensemble rien bien, il n'y a pas grand chose à critiquer. A part, comme trop souvent, de la peinture qui s'écaille un peu au niveau des vis à main, particulièrement bien serrées de base et qui demanderont donc des tournevis pour ouvrir le boitier. La façade ne présente donc aucune baie 5.25", mais on trouve de très nombreuses ouïes avec du mesh sur son ensemble. Les formes sont travaillées, et au milieu trône un réservoir. Ou plutôt un réservoir, puisque le liquide va rester dans le tuyaux rigide en forme d'ellipse hélicoïdale. C'est joli, et c'est en plus éclairé par des diodes sur les côtés. Un éclairage qu'il sera possible de couper via un bouton sur le haut de la façade, à gauche. La connectique prend place elle aussi en haut, avec deux ports USB 3.0 et le son, plus le bouton Power. Le dessus reprend un design proche de la façade, assez agressif avec de très nombreuses ouvertes pour laisser la chaleur sortir, les trois ventilateurs de 120mm et le radiateur étant à cet endroit. L'arrière comprend le traditionnel emplacement pour l'I/O Shield, un emplacement en 120mm avec un ventilateur, deux passages pour des tuyaux, sept équerres PCI en mesh, et l'emplacement de l'alimentation en bas. En bonus, deux autres équerres PCI à 90° pour une carte graphique placée sur un riser PCI-E 16x, non fourni, ou tout autre composant / connectique sur rallonge. Une idée intéressante, pour la carte graphique, qui donne un autre intérêt à la large vitre du panneau latéral. Enfin, le dessous reçoit quatre pieds et on découvre le filtre pour l'alimentation. Le boitier présente donc bien au niveau de sa finition, avec un acier rigide. Reste à passer le cap du design.

Le Comptoir du Hardware

Ajouté le : 02/2016

Lire la suite...

Test • DeepCool Gamer Storm Genome

Le boîtier AIO inside ! La marque DeepCool, ayant lancé il y a peu sa série Gamer Storm chargée de représenter le haut de gamme et les gamers, nous avait présenté l'étonnant, mais néanmoins séduisant Tristellar. Elle nous présente aujourd'hui un nouveau boîtier qui ne nous laisse une fois de plus pas de marbre. Le Genome, c'est son nom, est une créature mutante reprenant les traits d'un boîtier moddé. Ce modèle, en plus de son look travaillé, propose un gros watercooling intégré. La marque a un peu d'expérience dans ce domaine avec sa gamme Captain. Le modèle intégré est dérivé de cette série et dispose de quelques améliorations. Mais plutôt que de tout vous révéler ici, allons faire le tour du propriétaire. Nous devons être francs, le Genome a de la gueule; tellement de gueule que les douaniers n'ont pas pu s'empêcher de le déballer lors de son passage à la frontière. Il nous arrive dans une robe blanche immaculée avec une touche de bleu, alors que les deux autres versions disponibles seront noire et rouge ou noire et verte. Les mensurations de la bête sont de 505 mm de hauteur, 210 mm de largeur et 506 mm de profondeur. Pas très lourd pour ce que c'est, le Genome pèse moins de 10kg à vide. La vitre latérale et aperçu de l'intérieur [cliquer pour agrandir] Le front panel et ce qui se cache sous la carcasse [cliquer pour agrandir]La face avant toute en angle ne laissera pas indifférent. Sculptée, elle accueille un réservoir qui referme une partie du circuit d'eau, reprenant la forme d'un brin d'ADN. Le côté droit est équipé d'un panneau plein, alors qu'à gauche une fenêtre occupe toute la surface. Quant au top du boîtier, il reprend la même forme angulaire qu'à l'avant et est bardé d'ouvertures. Dans le fond se cache un filtre à poussière qui protège l'alimentation. À l'arrière, nous retrouvons un agencement assez classique. L'alimentation est en position basse, les slots d'extension sont au nombre de neuf et deux d'entre eux sont en position verticale. Un emplacement pour ventilateur est présent à l'arrière, occupé par un modèle de 120mm et enfin des ouvertures pour faire passer des tuyaux de watercooling, ou autre chose sinon, sont présentes tout en haut. La connectique déportée proposée sur le Genome est placée au-dessus. Elle se compose de deux ports USB 3.0 et des E/S audio. Si vous avez l'oeil, le petit bouton placé sur le côté gauche de la façade ne vous aura pas échappé....