Intel 600p 512 Go

Intel 600p 512 Go

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Intel 600p 512 Go. Les experts notent Intel 600p 512 Go 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Intel 600p 512 Go et d'autres Disque dur SSD Intel.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Intel 600p 512 Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Intel 600p 512 Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Intel 600p 512 Go

Tomshardware

Ajouté le : 11/2016

Lire la suite...

Test SSD : Intel 600p et Samsung PM961, un avant-goût du futur 960 EVO

Les stars du marché du SSD sont certainement les modèles de Samsung 850 Pro / Evo et 950 Pro, qui dominent dans notre comparatif de SSD. tout le monde attend leur successeur. Nous avons déjà testé le SSD Samsung SM961, représentatif du futur 960 PRO, et voici maintenant un avant-goût du 960 EVO, avec le PM961 que nous testons aujourd'hui en avant-première. En clair : les SSD SM961 et PM961 sont actuellement vendus aux fabricants de PC, et ils peuvent être considérés comme les versions OEM des 960 PRO et EVO, que Samsung n'a pas encore lancés pour le grand public. Nous nous en sommes procurés pour les tester en avant-première. Le PM961 SSD utilise le même contrôleur Polaris que le SM961, mais avec de la mémoire TLC 3D à 48 couches, moins chère, ce qui en fait un proche cousin du futur SSD Samsung 960 EVO, qui devrait être présenté la semaine prochaine au SSD Summit de Samsung, en Corée. Les SSD EVO de Samsung, version grand public des PRO, dominent sans partage les ventes de SSD. Ils offrent de très bonnes performances et ont la confiance et la préférence du public, malgré un prix sensiblement supérieur à la concurrence. Un succès plutôt mérité : les SSD de Samsung sont fiables, et ils sont très largement disponibles partout. L'un des avantages de Samsung : offrir un SSD 100 % fait maison, du contrôleur à la mémoire flash 3D à forte densité, en passant par la mémoire cache LPDDR3, alors que certains concurrents doivent négocier leurs composants avec d'autres fournisseurs. Le test du SSD Intel 600p 512 Go en invité surpriseAvec le PM961 de Samsung, nous testons aussi pour la première fois le SSD Intel 600p, qui est le premier du fabricant à intégrer la dernière mémoire flash 3D TLC de Micron, qui se retrouve aussi chez les SSD MX300 de Crucial. Le contrôleur de ce SSD est signé Silicon Motion et Intel, c'est un PCI Express NVMe natif. Ce modèle a pour objectif de proposer un maximum de capacité au prix le plus bas possible, mais pour quelles performances ? Caractéristiques techniques Produit Samsung PM961 Intel 600p Prix NC210 euros environ Contrôleur Samsung Polaris Silicon Motion / Intel Protocole NVMe NVMe Format / Interface PCIe 3.0 x4 M.2 2280 simple face PCIe 3.0 x4 M.2 2280Mémoire flash NAND Samsung TLC V-NAND 48 couches Micron 3D TLC 32 couches Cache RAM Samsung LPDDR3 NC Capacités 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1 To 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1 To Lecture séquentielle Jusqu'à 3000 Mo/s Jusqu'à 1775...

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2016

Lire la suite...

6.0/10

Intel 600p 512 Go : un SSD pas cher en NVMe

Avec sa série 600p, Intel souhaite proposer une série de SSD M.2 accessible, plus rapide que les SSD SATA classiques sans toutefois chercher à rivaliser avec les ténors du genre en matière de performances. Cela donne des SSD qui fonctionnent en PCIe/NVMe mais qui exploitent de la mémoire 3D TLC. La série 600p est exclusivement composée de SSD au format M.2 2280. Ils s'apparentent à de petites barrettes de 22 mm de large pour 80 mm de long ; d'où la référence 2280. On trouve désormais des emplacements M.2 dans la plupart des ordinateurs portables, notamment ceux qui sont assez fins, mais également sur la plupart des nouvelles cartes mères de milieu et de haut de gamme. Les SSD M.2 se déclinent en deux types. Soit ils fonctionnent sur un bus SATA et une interface AHCI, comme les SSD classiques au format boîtier 2,5" ; soit ils fonctionnent sur un bus PCIe et une interface NVMe. Les 600p sont de ce dernier type, ce qui leur permet de profiter d'une bande passante de 3,9 Go/s contre 0,75 Go/s en SATA et de bénéficier d'un nombre de commandes et de files d'attente pouvant grimper chacune à 65 536, contre respectivement 32 et 1 en AHCI. Du coup, les SSD M.2 PCIe/NVMe ont tendance à afficher des caractéristiques techniques alléchantes, avec des débits qui explosent à plusieurs giga-octets par seconde. Sur cette série, Intel reste toutefois assez modéré et n'annonce "que" 1,78 Go/s en lecture séquentielle et 560 Mo/s en écriture. Ce SSD se place donc en entrée de gamme, ce qui se confirme lorsque l'on regarde les composants de plus près. On trouve ainsi trois modules de mémoire NAND 3D TLC issues de IMFT, la joint-venture d'Intel et Micron, c'est-à-dire la même mémoire que celle que l'on trouve sur la série MX300 de Crucial ou l'Ultimate SU800 d'Adata. Les cellules ne sont donc pas uniquement placées sur une grille plane, mais sont empilées sur 32 couches. Cela permet de gagner en densité, et ce, même si la finesse de gravure est plus élevée — mais non spécifiée — que sur les puces dites "2D". Les mémoires 3D permettent également de limiter les pertes d'efficacité induites par l'utilisation de procédés de gravure toujours plus fins. En clair, les puces mémoire 3D permettent de réduire les coûts de fabrication tout en limitant les effets néfastes des petites finesses de gravures. Deux des trois puces respectent la même nomenclature tandis que la dernière puce diffère. Nous savons que les dies de NAND 3D...