Intel Core i7 6950X

Intel Core i7 6950X

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.9/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Intel Core i7 6950X. Les experts notent Intel Core i7 6950X 6.9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Intel Core i7 6950X et d'autres Processeur Intel.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Intel Core i7 6950X ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Intel Core i7 6950X ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Intel Core i7 6950X

HardWare.fr

Ajouté le : 11/2016

Lire la suite...

Intel Broadwell-E : i7-6950X, 6900K et 6800K en test

Fin mai, Intel lançait officiellement ses processeurs Core i7 LGA-2011 v3 Broadwell-E. Ils succèdent aux Haswell-E (i7-5960X et consorts) lancés en août 2014 et partagent la même infrastructure - une mise à jour de bios permettant de rendre les cartes mères X99 Express compatibles. Après avoir pu obtenir des i7-6900K et 6800K dans le commerce, Intel nous ayant fournit l'onéreux i7-6950X, et avec un léger retard lié à nos congés estivaux, nous voici en mesure de vous proposer notre test ! Broadwell-E et ce cher 14nm L'architecture évolue légèrement par rapport à Haswell-E, mais il ne s'agit que d'un "Tick", Intel lui-même n'annonce pas plus de 5% de gain à fréquence égale pour cette micro-architecture. De ce côté Skylake reste le plus véloce, mais il reste limité à 4 coeurs en LGA 1151. L'autre nouveauté se situe au niveau de la finesse de gravure qui passe de 22 à 14nm, ce qui permet à Intel d'intégrer 10 coeurs, 25 Mo de cache LLC et 3,4 milliards de transistors sur un die de 246mm² alors qu'il fallait 355,5mm² pour les 8 coeurs, 20 Mo de cache LLC et 2,6 milliards de transistors composant dans le meilleur des cas l'i7-5960X. On notera que si la hausse du nombre de coeurs et du cache est de 25%, côté transistor on est à quasi 31% de plus. Haswell-E à gauche, Broadwell-E à droite La surface du die est en fait proche de celle de Gulftown (248mm² en 32nm) ou Ivy Bridge-E (257mm² en 22nm). On est par contre bien loin de Haswell-E et encore plus de Sandy Bridge-E (435mm²) dont la version maximale à 8 coeurs n'était toutefois pas proposé sous la gamme i7. Au-delà des mm², il faut avoir en tête que le 14nm coûte cher : même si c'est écrasé par une échelle logarithmique, le graphique ci-dessus datant de 2015 montre que le coût au mm² augmente nettement en passant de 22nm à 14nm avec 30 à 40% de plus, contre 10% entre 32nm et 22nm ! Même si tout ceci manque de détails, si les choses n'ont pas changé cela signifierait que le prix de production de Broadwell-E est proche de Haswell-E malgré un die nettement plus petit. La gamme et ce (trop) cher i7-6950X

Clubic

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

6.0/10

Test Intel Core i7 6950X : le processeur à 1 800 euros !

Intel lance en ce début d'été un tout nouveau processeur, très haut de gamme. Après la sortie à l'automne dernier de la nouvelle micro-architecture Skylake, Intel renouvelle sa plate-forme très haut de gamme avec en réalité non pas un, mais quatre nouveaux Core i7 Extreme Edition. On le sait depuis quelques années déjà, le cycle de renouvellement des plates-formes haut de gamme Intel ne suit pas celui des plates-formes grand public. Et généralement le très haut de gamme Intel a un tick, ou un tock de retard. Si Haswell-E incarnait jusqu'alors ce qui se faisait de mieux en Core i7, c'est l'architecture Broadwell-E qui prend la relève... une génération de retard, donc, face aux Skylake de nos PC mainstream. De quoi susciter la curiosité d'autant que Broadwell n'a fait qu'un passage éclair sur PC, éclipsé à quelques semaines près par le lancement des processeurs Skylake ! Et si Intel ne compte toujours pas mettre le paquet sur les fréquences avec Broadwell-E, le fondeur mise sur les cœurs et sur toujours plus de cœurs ! Ainsi, le Core i7 6950X lancé cet été est le premier processeur de catégorie non serveur à embarquer dix cœurs d'exécution x86. Avec un Core i7 6950X deca-cœurs, le nouveau processeur haut de gamme d'Intel a-t-il de quoi nous faire rêver ? Et relègue-t-il les quatre cœurs des meilleurs processeurs Skylake au rang de plaisanterie ? Il vaudrait mieux, car ce nouveau Core i7 s'annonce hors de prix dans sa version la plus haut de gamme : 1 723 dollars pour le Core i7 6950X (nous y reviendrons). Face à Haswell-E, l'architecture n'évolue que peu. Broadwell-E n'est qu'un tick dont la principale nouveauté est logiquement le passage à une finesse de gravure supérieure. Alors que les processeurs Haswell-E comme les Core i7 5820 sont gravés en 22 nm, les nouveaux processeurs Broadwell-E sont gravés en 14 nm et profitent de transistors Tri-Gate. Une amélioration de la finesse de gravure qui facilite l'intégration de plus de cœurs dans une surface de die plus petite. Ainsi on passe pour le modèle le plus élaboré de huit cœurs d'exécution x86 à dix cœurs avec un cache LLC qui passe de 20 Mo à 25 Mo. La surface du die se voit, elle, réduite de 355,5 mm² pour le Core i7 5960X à 246 mm² pour ce nouveau Core i7 6950X. Le nombre de transistors augmente logiquement pour atteindre 3,4 milliards sur Broadwell-E quand les processeurs Haswell-E comptaient 2,6 milliards de transistors. L'architecture...

Cowcotland

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

Test CPU Intel i7-6950X

Aujourd'hui chez Cowcotland, nous allons vous parler d'un processeur hors du commun : l'Intel 6950X. Ce petit bijou de technologie emploie pas moins de 10 cœurs physiques ce qui nous donc 20 cœurs logiques !!! Echangé contre la coquette somme de 1569$ outre-Atlantique (au tarif conseillé), ce processeur se positionne clairement comme la solution haut de gamme ultime d'Intel. Est-ce que le nouveau-né d'Intel réussira à voler la vedette au non moins prestigieux i7-5960X ? C'est ce que nous allons voir tout de suite. Voyons donc un peu plus en détail de quel bois se chauffe le 6950X... Ce processeur fonctionne à la cadence de 3.0 GHz. Cette fréquence pourra s'augmenter automatiquement jusqu'à 3.5 GHz grâce à l'Intel Tubo Boost 2.0. Côté architecture, c'est Broadwell-E qui prend la main. Le 6950X est donc un processeur « Déca-Cores ». Gravé en 14 nm, il est doté de la technologie Tri-Gate 3-D Transistors. Niveau cache, il ne possède pas moins de 25Mo de mémoire. Il peut gérer jusqu'à 40 lignes PCI-Express 3.0 et sait maintenant gérer la DDR4 à 2400 Mhz de manière native. Globalement on est donc en droit de s'attendre à une vraie évolution par rapport à son prédécesseur. Voyons-ça tout de suite. Pour ce test, les processeurs 2011v3 ont pris place sur la configuration suivante : Processeur : 6950X, 5960X, 5930K et 5820K Carte mère : Gigabyte X99 SOC Force Mémoire : G.Skill Trident Z F4-3200C14Q-32GTZ Carte Graphique : Sapphire R9 380 Nitro 4Gb Refroidissement : Corsair H100i V2 Alimentation : FSP Aurum PT Series 1200W Stockage : SSD Integral P Series 4 240Go Tandis que le 6700K a pris place sur la configuration suivante : Processeur : 6700K Carte mère : MSI Z170A Gaming M7 Mémoire : G.Skill Trident Z F4-3200C14Q-32GTZ Carte Graphique : Sapphire R9 380 Nitro 4Gb Refroidissement : Corsair H100i V2 Alimentation : FSP Aurum PT Series 1200W Stockage : SSD Integral P Series 4 240Go Les tests ont été réalisés avec les turbos désactivés et les fréquences bloquées. Du côté de la RAM, celle-ci était réglée sur la fréquence « native » gérée par le processeur. À sa fréquence de base, le 6950X met une claque à tous ses concurrents avec un très joli 89,82s. Il est donc 36% plus rapide que le 5960X alors qu'il ne possède que « 25% » de cœurs supplémentaires. Une fois OC à 4,4 GHz, les 36% d'avance sont conservés par rapport au 5960X et on atteint le score démentiel de 60,881s !!!

GinjFo

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

7.8/10

Test du Core i7-6950x d’Intel, 10 cœurs en action

Le catalogue processeur du géant Intel s'enrichit de nouvelles références dans le très haut de gamme. Broadwell-E débarque avec en poche la première puce grand public proposant 10 cœurs de calcul couplés à la technologie Hyper-Threading soit 20 cœurs logiques.Ces nouveautés visent avant tout les performances au travers d'une plateforme X99 existante. Nous avons un lot de Core i7 aux coefficients multiplicateurs débloqués. Nous avons mis à l'épreuve la vitrine technologique: le Core i7-6950x. Cette puce s'adresse aux amateurs de puissance brute mais il faut les bons logiciels pour exploiter toute sa puissance. Intel redonne de la jeunesse à son offre Extreme Edition avec le lancement de Broadwell-E. Cette gamme est présentée comme le « meilleur » du catalogue du constructeur pour répondre aux besoins du gaming, de la réalité virtuelle, de la production multimédia ou encore de l’overclocking. Son premier atout est de conserver la plateforme actuelle de l’Extreme Edition avec des processeurs exploitables sur socket LGA 2011-v3 (carte mère X99). Il faut par contre penser à mettre à jour le BIOS. Les grands noms du domaine comme Asus ou Gigabyte proposent depuis quelque temps de nouvelles versions pour assurer cette prise en charge. Broadwell-E se caractérise par l’exploitation d’une gravure 14 nm (Tri-Gate 3D Transistors), l’arrivée sur le marché de la première puce à 10 cœurs pour le grand public et l’adoption de technologie Turbo Boost Max 3.0. L’ensemble des nouveautés profitent d’un coefficient multiplicateur débloqué, un atout pour les amateurs d’overclocking tandis que la prise en charge de 40 lignes PCIe 3.0 va s’adresser aux joueurs. L’offre « Performance Unlocked », dont le Core i7-6700K incarne le « must have », se complète ainsi par ses puces Extreme Edition avec le lancement des Core i7-6800K, Core i7-6850K, Core i7-6900K et enfin le Core i7-6950x. Il y a au programme deux solutions 6 cœurs, une puce 8 cœurs et un processeur 10 cœurs. Tous profitent de l’Hyper-Threading afin d’offrir 12, 16 et 20 cœurs logiques selon la référence. A cela s’ajoute des caches variant de 15 Mo à 25 Mo, un contrôleur mémoire Quad-Channel et des fréquences maximales entre 3,5 et 3,8 GHz pour une enveloppe thermique commune de 140 Watts. Le Core i7-6950x domine cette nouvelle gamme avec la prétention d’incarner une sorte de nouvelle référence en matière de puissance brute.