MSI Z170A Gaming M7

MSI Z170A Gaming M7

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

NAN/10
00

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du MSI Z170A Gaming M7. Les experts notent MSI Z170A Gaming M7 NAN/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du MSI Z170A Gaming M7 et d'autres Carte mère MSI.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de MSI Z170A Gaming M7 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec MSI Z170A Gaming M7 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test MSI Z170A Gaming M7

HardWare.fr

Ajouté le : 11/2016

Lire la suite...

Comparatif : ASRock Z170 Extreme4, Asus Z170-A, Gigabyte Z170XP-SLI et Z170X-UD3, MSI Z170A Krait Gaming et Z170A SLI Plus

Après le lancement en 2014 d'un chipset Z97 qui ne changeait pas grand-chose par rapport au Z87, au-delà de la compatibilité avec un éphémère Broadwell, le lancement de la plateforme Skylake en 2015 s'est vu accompagné de changements majeurs côté chipset avec le Z170. Et il ne s'agit - cette fois - pas que d'une question de nomenclature. Le changement le plus fondamental concerne l'interconnexion entre le processeur et le chipset. Pour rappel, Intel utilise un lien PCI Express x4 pour relier ces deux composants, mais le renomme derrière le nom marketing DMI. Depuis 2011, le bus DMI est en version 2.0, indiquant qu'il s'agit en réalité de quatre lignes PCI Express 2.0 limitant la bande passante à 2 Go/s dans chaque sens. Avec le Z170 Intel passe enfin le DMI à des lignes PCI Express 3.0, doublant de facto la bande passante à 4 Go/s dans chaque sens. Le Z170 étend également le concept de flexibilité introduit avec le Z87. Pour rappel, l'idée est de permettre d'utiliser des lignes d'I/O internes au chipset pour les relier au choix à des ports SATA, des ports USB 3.0 ou encore des lignes PCI Express pour relier des puces tierces. Ces ports internes étaient équivalents à des lignes PCI Express 2.0 sur le Z87, ici on passe à des lignes 3.0, et leur nombre passe de 18 à 26 au total. En pratique il y a bien évidemment des limitations. Par exemple les six premiers ports ne seront utilisables que pour gérer des ports USB 3.0. Les 20 lignes PCI Express sont relativement flexibles et sont groupables si on le désire par groupes de 4 où elles pourront être utilisées pour configurer des ports SATA Express par exemple. Dans l'absolu on reste tout de même limité à un maximum de six ports SATA gérés par le chipset nativement, et désormais 10 ports USB 3.0 natifs (contre six auparavant). Toutes les lignes supplémentaires permettent cependant d'interconnecter un plus grand nombre de puces additionnelles ce qui permettra aux constructeurs de se démarquer les uns des autres. Le fait que ces ports soient au format 3.0 permet également de doubler la bande passante, 1 Go dans chaque sens désormais pour des puces interconnectés en x1 (le cas le plus classique). C'est peut être l'un des changements les plus surprenants de la plateforme Skylake : après avoir intégré la régulation des tensions directement dans Haswell, Intel a décidé de la retirer de nouveau dans Skylake. En pratique, là où la carte mère ne fournissait plus que deux...