PNY CS2211 240 Go

PNY CS2211 240 Go

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du PNY CS2211 240 Go. Les experts notent PNY CS2211 240 Go 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du PNY CS2211 240 Go et d'autres Disque dur SSD PNY.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de PNY CS2211 240 Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec PNY CS2211 240 Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test PNY CS2211 240 Go

Cowcotland

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

SSD PNY CS2211 XLR8 240 Go

On teste un nouveau SSD SATA III encore une fois, au format 2.5 pouces, qui fait 7 mm d'épaisseur et qui est assez joli. Ce dernier exploite un contrôleur PS3110-S10C, 256 Mo de mémoire cache et des puces Nand Toshiba 15 nm MLC. Il tourne à plus de 500 Mo/sec en lecture et provient de chez PNY. Voyons ce qu'il nous propose en termes de performances. Petit modèle ce jour, car nous sommes sur une base de 240 Go, mais ce petit modèle est plutôt grave joli en XLR8 et son autocollant noir et rouge. Découvrons les caractéristiques techniques de ce dernier : Le SSD arrive dans une boite aux couleurs de la marque. Dans cette dernière, le SSD et une entretoise 9.5 mm.

01net

Ajouté le : 04/2016

Lire la suite...

8.0/10

PNY CS2211 240 Go

PNY lance deux nouvelles gammes de SSD : les CS1311 utilisant de la mémoire TLC et proposés à des prix attractifs (environ 80 euros pour 240 Go) et les CS2211 dont la mémoire MLC, que le constructeur destine aux joueurs. C'est ce dernier modèle qui nous intéresse ici, dans sa version 240 Go. Selon PNY, l'argument se tient en raison des débits (maximaux) de 560 Mo/s en lecture et 470 Mo/s en écriture qui profiteront évidemment au temps de chargement des jeux. Autre point intéressant, son prix - même s'il n'est pas encore définitif - devrait se situer autour des 100 euros. Vérifions ses performances en conditions réelles d'utilisation ? Le SSD CS2211 est livré avec un cadre en plastique pour augmenter son épaisseur de 7 mm à 9,5 mm. Ainsi, il convient aux ultraportables, mais également aux portables traditionnels dont le logement pour le disque est plus profond. En revanche, le constructeur ne livre pas de berceau pour installer le SSD dans l'emplacement 3,5 pouces d'un PC de bureau ou d'une tour. PNY livre également un numéro de série pour activer le logiciel de clonage True Image HD, à télécharger. Ce programme permet de transférer facilement Windows et les applications de l'ancien disque vers le SSD sans avoir besoin de tout réinstaller. Pratique ! A l'intérieur du CS2211 se trouvent un contrôleur à quatre coeurs performant, le Phison PS3110-S10-X, 256 Mo de mémoire cache DDR3 et huit puces de mémoire MLC (Multi Level Cell), plus rapide et plus endurante que la mémoire TLC (Triple Level Cell). En théorie, le SSD devrait offrir une capacité de 256 Go, mais 16 Go sont mis en réserve pour optimiser les performances et remplacer d'éventuelles cellules mémoire défectueuses. Le logiciel de test CrystalDiskMark, nous permet de mesurer des débits excellents en lecture pour les transferts de fichiers de grandes tailles telles que des vidéos (534 Mo/s). Avec ce même genre de fichier les débits sont moins impressionnants, mais tout à fait satisfaisants en écriture, avec 457 Mo/s. Le CS2211 est donc bien adapté aux chargements des éléments d'un jeu, mais n'égale pas les performances de l'HyperX Savage de Kingston, un peu moins bon en lecture (522 Mo/s), mais plus rapide en écriture (501 Mo/s). Le SSD de PNY se révèle également rapide pour les petits fichiers (336 Mo/s en lecture et 314 Mo/s en écriture), mais, là encore, celui de Kingston fait mieux (377 et 366 Mo/s). Notons que le CS2211 se révèle parfaitement...

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

8.0/10

PNY CS2211 240 Go : un SSD garanti 4 ans

La série de SSD CS2211 se place dans le haut de la gamme de PNY et s'architecture autour d'une base technique fournie par Phison. Le constructeur vante ainsi des débits très élevés, au niveau de ce que proposent les meilleurs modèles concurrents. De construction relativement classique, cette série utilise une coque en métal conférant un poids se situant dans la moyenne (48 g). Le petit circuit imprimé est vraisemblablement fourni par Phison, une société qui fabrique des contrôleurs, mais qui peut également fournir des designs de référence et même les fabriquer. On trouve ainsi un contrôleur PS3110-S10C, une variante du S10 dont on ne connait pas les détails. Ce contrôleur pilote 8 puces mémoire de 32 Go. Il s'agit de mémoire MLC Toshiba, gravée sur un procédé 15 nm assez récent. Le tout est accompagné par 256 Mo de mémoire cache. L'endurance est annoncée à 30 Go d'écriture par jour avec une garantie de 4 ans. Cela équivaut donc à un peu moins de 44 To sur la durée de garantie, ce qui s'avère suffisant dans l'absolu mais bien peu face à la concurrence — il est généralement question de plus de 70 To pour 3 ans de garantie. Les débits sont globalement dans la moyenne basse de ce qui se fait actuellement.  Les débits séquentiels sont plutôt bons mais ce modèle pèche un peu sur les accès aléatoires, notamment en écriture. À peu de choses près, on se situe au niveau d'un OCZ Vector 180 ou d'un Crucial BX200, par exemple. À noter que contrairement à ces deux modèles, PNY n'a intégré aucun système de cache ou de turbo permettant d'accélérer les travaux d'écriture lorsque cela est possible. Qu'importe l'espace disque restant, les débits seront donc constants.