Samsung 960 Evo

Samsung 960 Evo

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Samsung 960 Evo. Les experts notent Samsung 960 Evo 10/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Samsung 960 Evo et d'autres Disque dur SSD Samsung.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Samsung 960 Evo ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Samsung 960 Evo ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Samsung 960 Evo

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2017

Lire la suite...

10/10

Samsung 960 Evo 500 Go : un excellent SSD, rapide et endurant

Initialement testée en version de 1 To en fin d'année dernière, la série de SSD Samsung 960 Evo aura longtemps à être disponible sur le marché. Désormais abondamment présent sur les étals numériques, ce modèle repasse entre nos mains, mais en version de 500 Go. La série 960 Evo se présente exclusivement sous la forme de modules au format M.2 2280. Si la série 960 Pro est à considérer comme la série haut de gamme de SSD Samsung, on placera la série 960 Evo dans le milieu de gamme, quand bien même ses caractéristiques techniques sont largement supérieures à celles de nombreux concurrents haut de gamme, justement. Techniquement, on se trouve évidemment face à un SSD fonctionnant sur une interface NVMe et opérant sur bus PCIe 4x. Les SSD s'installent directement sur la carte mère des ordinateurs de bureau ou même portables. Physiquement, la petite barrette de 80 mm de long embarque le même nombre de composants que sa grande sœur de 1 To. On retrouve ainsi deux modules mémoires (de 256 Go dans le cas présent), une puce de 512 Mo de mémoire cache et un contrôleur Samsung Polaris. La mémoire est de type 3D TLC, c'est-à-dire que les cellules sont alignées tant sur un plan vertical qu'horizontal — sur 48 couches, puisqu'il s'agit de V-NAND de 3e génération — et que chacune d'entre elles peut stocker 3 bits de données. L'utilisation de mémoire de ce type contribue notamment à réduire les coûts de fabrication, car la densité est assez largement augmentée. Pour autant, ça n'influence pas négativement l'endurance, qui est de 200 To sur ce modèle avec une garantie de 3 ans. Une endurance plus que suffisante pour n'importe quel type d'usage, hors data-server. Samsung est par ailleurs l'un des rares constructeurs à essayer d'apporter une réponse aux problèmes d'échauffement des SSD M.2. En effet, comme nous l'expliquions dans un article dédié au problème, ce type de SSD a pour fâcheuse habitude de monter assez fortement en température. Souvent confinés dans des ordinateurs portables ou placés à côté d'éléments chauds dans les ordinateurs de bureau (cartes graphiques notamment), les petits modules ont rarement de quoi évacuer les calories dégagées. Passé un certain seuil de température, le débit chute alors plus ou moins drastiquement, de manière à éviter une surchauffe. Le problème, c'est que certains modèles ont du mal à retrouver une température normale, même après plusieurs minutes de...

Cowcotland

Ajouté le : 06/2017

Lire la suite...

Test SSD Samsung 960 Evo 500 Go

Ce jour, on parle de SSD avec un modèle en PCIe M.2 qui exploite le NVMe. Autant le dire tout de suite, nous allons tester un modèle qui ne fait pas dans la demi-mesure avec ses 3200 Mo/sec en lecture et 1900 Mo/sec en écriture. Ce SSD que nous testons ce jour, c'est le Samsung 960 EVO 500 Go. Pour tout savoir de ce dernier, c'est dans cet article. Aujourd'hui, encore du NVMe costaud à la Ferme avec le 960 EVO 500 Go de Samsung. De suite, les caractéristiques techniques de ce nouveau petit monstre par Samsung : Le SSD arrive dans un emballage qui présente bien. Dans ce dernier, nous avons une notice.

Cowcotland

Ajouté le : 06/2017

Lire la suite...

Test SSD Samsung 960 Evo 500 Go

Ce jour, on parle de SSD avec un modèle en PCIe M.2 qui exploite le NVMe. Autant le dire tout de suite, nous allons tester un modèle qui ne fait pas dans la demi-mesure avec ses 3200 Mo/sec en lecture et 1900 Mo/sec en écriture. Ce SSD que nous testons ce jour, c'est le Samsung 960 EVO 500 Go. Pour tout savoir de ce dernier, c'est dans cet article. Aujourd'hui, encore du NVMe costaud à la Ferme avec le 960 EVO 500 Go de Samsung. De suite, les caractéristiques techniques de ce nouveau petit monstre par Samsung : Le SSD arrive dans un emballage qui présente bien. Dans ce dernier, nous avons une notice.

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

10/10

Samsung 960 Evo 1 To : du milieu de gamme qui vaut du haut de gamme

Samsung a récemment renouvelé son offre en matière de SSD au format M.2, jusqu'ici limitée à la série 950 Pro. Désormais, la firme coréenne ne se limite plus au haut de gamme et tente une percée sur le segment du milieu de gamme avec la série 960 Evo qui, nous allons le voir, a tout d'une grande. Les SSD 960 Evo reprennent donc le format M.2 2280 qui permet notamment d'avoir recours à une interface NVMe et d'opérer sur un bus PCIe 4x. Techniquement, il y a néanmoins du changement par rapport à la génération précédente et notamment au niveau de la mémoire embarquée. Celle-ci est évidemment de la NAND 3D — nommée V-NAND chez Samsung — mais on passe désormais à des modules de troisième génération. Présentée en début d'année, cette mémoire reprend toujours le principe de ne pas seulement assembler les cellules sur un plan en 2D (axes x-y) mais d'ajouter de la verticalité (axe z) en donnant la possibilité d'empiler plusieurs couches. S'il était question de 32 couches sur la V-NAND de seconde génération, que l'on trouve notamment dans les séries 850 Pro et 950 Pro, il est question ici de 48 couches. De manière à maintenir un coût de production au plus bas, le constructeur a décidé d'utiliser non pas de la mémoire MLC mais de la mémoire TLC. En lieu et place de 2 bits de données stockés par cellule mémoire sur la MLC, la TLC permet d'en stocker 3. La densité augmente et le coût de production diminue puisqu'il faut utiliser moins de cellules mémoire en TLC qu'en MLC pour un espace de stockage donné. Les deux puces mémoire sont gérées par un contrôleur Samsung Polaris dont on ne sait pas grand-chose, si ce n'est qu'il repose sur des cœurs Arm. Celui-ci est accompagné par une puce de 1 Go de mémoire cache sur cette version 1 To du 960 Evo. L'ensemble est garanti 3 ans et offre une endurance en écriture de 400 To, bien plus qu'il n'en faut pour le commun des mortels — hors usage data-server. Sur la série 950 Pro, et notamment sur les versions de haute capacité, il n'était pas rare de constater que le SSD souffrait de poussées de chaleur. Passé un certain seuil, le système limite le débit du SSD de manière à ce que celui-ci reste dans une enveloppe thermique convenable. Conscient de ce problème, Samsung a tenté de trouver une solution, chose assez peu aisée sur le format M.2 qui n'autorise aucune extravagance du design. Un autocollant spécifique est ainsi présent à l'arrière du SSD et,...

Tomshardware

Ajouté le : 11/2016

Lire la suite...

Test : SSD Samsung 960 EVO, du meilleur au pire selon la capacité

Le SSD 960 EVO porte sur ses épaules tous les espoirs de ceux qui recherchent un SSD plus rapide que les modèles SATA et une capacité élevée sans avoir à casser leur PEL. Avoir après avoir pu tester la version 250 Go et la version 1 To, nous sommes un peu déçus. À lire aussi : • Le test du SSD Samsung 960 Pro • Notre comparatif des meilleurs SSD SATA et M.2 Enfin du PCI-Express pas trop cher ! Comme son grand frère le 960 Pro, le SSD 960 EVO embarque le meilleur de la technologie Samsung : mémoire Flash TLC V-NAND 3D à 48 couches et contrôleur Polaris à cinq coeurs. Il utilise en outre des astuces logicielles comme l'Intelligent TurboWrite, qui accélère les écritures en créant un tampon de mémoire SLC sur la TLC. Mais surtout le 960 EVO est abordable. La version 250 Go coûte 129 dollars, et le gros 1 To se vend 479 dollars. Certes, on paie plus cher que pour les premiers SSD SATA, mais le surcoût est bien plus acceptable que pour les 960 Pro du même constructeur. Débit en écriture du 960 Pro 1 To : presque 2 Go/s ! Petite capacité, petit prix, petites perfs Hélas, les performances ne sont pas toujours au rendez-vous. La version 1 To n'a aucun souci et se place parmi les meilleurs SSD PCI-Express, en dessous de son grand frère 960 Pro. La version 250 Go, en revanche, montre des signes de faiblesses. Dans les tests d'écriture, ses performances s'effondrent régulièrement, lorsque l'Intelligent TurboWrite vient à cours d'espace. Le SSD retombe alors à la vitesse d'écriture native de la TLC, très mauvaise (pour un SSD PCI-Express). Le 960 EVO reste tout de même plus efficace que l'Intel 600p. En écriture, les performances du 960 Evo 250 Go jouent aux montagnes russes. Au final, le 960 Evo de 500 Go représente sans doute le meilleur compromis, moins cher que le 1 To et sans doute exempté des problèmes du 250 Go. Lire le test du SSD Samsung 960 EVO 250 Go et 1 To sur Tom's Hardware US (en anglais)