Sandisk Extreme 500 240 Go

Sandisk Extreme 500 240 Go

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Sandisk Extreme 500 240 Go. Les experts notent Sandisk Extreme 500 240 Go 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sandisk Extreme 500 240 Go et d'autres Disque dur externe Sandisk.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sandisk Extreme 500 240 Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sandisk Extreme 500 240 Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sandisk Extreme 500 240 Go

Cowcotland

Ajouté le : 04/2016

Lire la suite...

SSD externe SanDisk Extreme 500 240Go

Avec son Extreme 500, en version 240Go aujourd'hui à la Ferme, SanDisk nous propose un SSD externe, en USB 3.0, compact et résistant aux chocs. Un compagnon idéal pour les nomades ? Le disque arrive dans une boite aux couleurs de la marque, en noir et rouge, avec quelques informations comme les débits théoriques annoncés à 415Mo/s et 340Mo/s en lecture et écriture. Sur des gros fichiers, bien entendu. Le disque est correctement protégé, et le bundle ne comprend qu'un câble USB relativement court, environ 150mm. Néanmoins, le disque n'est pas vierge de base puisqu'on y trouve l'utilitaire SanDisk Secure Access, qui permet de protéger les données. Son utilisation est particulièrement facile, tout comme sa mise en place. L'Extreme 500 se présente sous la forme d'un petit carré compact avec une attache sur un coin et le connecteur Micro USB 3.0 en face, derrière un capuchon en silicone maintenu dans le boitier. Rien pour ranger le câble donc, dommage. La forme est simple, mais son design reste efficace avec une qualité de fabrication qui semble plus que sérieuse. Nous avons fait tomber le disque à plusieurs reprises, il n'a jamais marqué. Le pourtour est un peu plus souple que le reste pour amortir les éventuels chocs, et un large patin recouvre quasiment toute la surface sous le disque ; autant dire qu'il ne bougera pas. Le traitement appliqué est particulièrement flatteur, et au final, le seul regret concerne éventuellement l'absence d'un petit mousqueton en bundle, avec pourquoi pas un petit quelque chose pour y attacher aussi le câble USB. A part ça, il n'y a absolument rien à redire. Point de photo dans cet article, mais le boitier renferme tout simplement un SSD court équipé de puces Sandisk gérées par un contrôleur SM2246XT, soit ce qu'on trouve dans un SanDisk SSD Plus. Le tout avec un bridge ASMedia ASM1153E. Et comme on va pouvoir le constater, ce bridge ralentit quelque peu le disque, sans pour autant lui donner des performances au rabais. Sous Crystal Disk Mark, nous sommes presque au niveau des débits annoncés, avec 409Mo/s et 342Mo/s en lecture et en écriture séquentielles. Nous pourrions dire qu'il est facile de trouver des clés USB avec de telles performances, mais le SSD s'illustre ici sur les petits fichiers, avec des débits bien plus intéressants que la plupart des clés USB classiques. Avec ATTO, les débits maximum gagnent un peu et on passe ainsi à 366Mo/s et 428Mo/s en écriture et en lecture....

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2015

Lire la suite...

8.0/10

SanDisk Extreme 500 240 Go, petit et costaud

SanDisk s'engage sur le marché des SSD externes avec l'Extreme 500, un modèle de petite taille à connecteur USB 3.0. Comme toujours, on nous promet un périphérique à la fois plus résistant et plus rapide qu'un disque dur externe conventionnel. L'Extreme 500 tient dans la main et est à peine plus grand que le Samsung T1. Ce petit carré de 7,6 cm de côté ne mesure que 1,1 cm d'épaisseur pour 39 g. Si son corps est entièrement conçu en plastique, il dispose toutefois d'un contour en caoutchouc censé amortir les chocs en cas de chute. L'un de ses angles présente une encoche métallique qui permet de glisser une dragonne, un accessoire non fourni. Le dessous du boîtier est recouvert d'une matière antidérapante. Le câble USB 3.0 fourni propose un connecteur de type A pour raccorder le SSD externe à n'importe quel appareil pourvu d'une telle connectique. Le boîtier en lui-même dispose d'une prise micro-USB 3.0 située dans un angle. Pour raccorder le câble, il est nécessaire d'enlever un capuchon en caoutchouc qui reste cependant attaché au boîtier. Difficile de juger la durée de vie de cette attache. Torturée par nos soins, elle n'a pas montré signe de faiblesse. D'un point de vue pratique, on regrette qu'aucun système de rangement ou de fixation du câble ne soit proposé. Un manque qui peut faire préférer une clé USB ultra-rapide dans certains cas de figure. Une fois ce SSD externe démonté, on se trouve face à un SSD identique à ceux que l'on rencontre dans les ordinateurs. De type SATA, celui-ci est relié à un pont USB 3.0 ASMedia ASM1153E. Le PCB du SSD regroupe 4 puces mémoires Sandisk de 64 Go dont nous n'avons pu définir la nature exacte. Celles-ci sont gérées par un contrôleur Silicon Motion SM2246XT opérant sur deux canaux. Ce contrôleur n'étant en mesure de gérer que de la mémoire SLC ou MLC, cela exclut donc l'usage de mémoire TLC sur cet Extreme 500. Résultats obtenus sur CrystalDiskMark. Il s'agit de la moyenne réduite de 5 tests consécutifs. Résultats obtenus lors de la copie d'un fichier de 28 Go depuis un RAMDisk puis de la copie de 13 Go de photos. Il s'agit de la moyenne réduite de 5 tests consécutifs. Le constructeur revendique un débit séquentiel maximal de 415 Mo/s en lecture et 340 Mo/s en écriture. Sous CrystalDiskMark, nous avons relevé une moyenne de 406 Mo/s en lecture et 348 Mo/s en écriture. Le contrat est donc plus ou moins rempli. En pratique, cette version de 240 Go de...

01net

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

8.0/10

SanDisk Extreme 500 240 Go

L'Extreme 500 est un SSD portable qui offre selon SanDisk du stockage à haut débit pour les photos et les vidéos HD. Le constructeur annonce également une taille réduite et des débits atteignant 415 Mo/s. L'Extreme 500 est-il vraiment si rapide ? Avec ses 7,5 cm de côté, son épaisseur d'environ 1 cm et son poids de seulement 40 g, l'Extreme 500 se transporte facilement dans une poche. Son format carré est un peu moins pratique que celui plus en longueur du Nanodrive de Storeva mais il reste très compact face à un disque dur portable. L'Extreme 500 comparé un un disque dur portable HGST Touro de 1 To L'Extreme 500 bénéficie d'un boîtier en plastique mais celui-ci s'avère plutôt robuste et SanDisk a eu la bonne idée de placer des amortisseurs sur les bords afin de le protéger en cas de choc ou de petite chute. Le boîtier dispose également d'une attache pour porte-clés. En revanche, le disque ne comporte pas de diode d'activité et nécessite un câble micro USB (fourni) pour fonctionner. Il est donc sur ce plan moins pratique qu'une clé USB. Alors qu'un excellent disque dur portable comme le Touro S de HGST offre une vitesse réelle maximale d'environ 130 Mo/s (105 Mo/s pour un modèle bon marché), l'Extreme 500 bénéficie de la puissance du SSD et atteint 377 Mo/s en lecture et 264 Mo/s en écriture pour le transfert de vidéos. Sans surprise, les débits baissent avec des fichiers plus petits tels que les photos mais les scores restent bons avec 169 Mo/s en lecture et 101 Mo/s en écriture. Pour protéger les données sensibles, SanDisk livre l'excellent logiciel de chiffrement SanDisk SecureAccess en version Windows et Mac OS. Simple d'emploi, il fonctionne par simple glisser/déposer des fichiers à partir de l'explorateur Windows ou de la partie inférieure de l'interface. Il suffit de définir un mot de passe et le programme, qui ne nécessite pas d'installation, est prêt à l'emploi. Hélas, le constructeur ne livre pas de logiciel de sauvegarde. Crédit photos : Lionel Morillon L'Extreme 500 de SanDisk est un très bon SSD portable qui se révèle robuste et très rapide face à un disque dur traditionnel. Son prix est correct (169 euros pour 240 Go) si on recherche surtout des transferts très rapides, nettement supérieurs à ceux d'une clé USB 3.0, pour une utilisation régulière. En revanche, les disques durs portables sont certes moins rapides mais ils restent les champions du rapport capacité/prix.