Sandisk Ultra II SSD

Sandisk Ultra II SSD

7 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.0/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 7 tests du Sandisk Ultra II SSD. Les experts notent Sandisk Ultra II SSD 7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sandisk Ultra II SSD et d'autres Disque dur SSD Sandisk.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sandisk Ultra II SSD ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sandisk Ultra II SSD ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sandisk Ultra II SSD

Cowcotland

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

Test SSD Sandisk Ultra II 960 Go

Aujourd'hui, nous nous penchons de nouveau sur le cas de l'Ultra II de Sandisk en testant la plus grosse capacité, 960 Go. Avec un tel espace de stocke, il sera possible de tout envisager, d'autant plus que ce modèle est très accessible car souvent disponible à 200 €. Avec ses 550 Mo/sec en lecture, 500 Mo/sec en écriture, 95 000 IOPs en lecture 4 Ko et 79 000 IOPs en écriture 4 Ko, il a tout pour lui. Voyons ça de suite. Aujourd'hui, on se penche de nouveau sur l'Ultra II avec la version 960 Go. Ses caractéristiques sont les suivantes : Une boite dans les tons noir, gris et rouge comme toujours chez la marque et un bundle qui ne comprend pas grand chose, mis à part une notice, un adaptateur 7 mm vers 9.5 mm et une licence pour cloner son HDD sur le SSD.

Cowcotland

Ajouté le : 12/2016

Lire la suite...

Test SSD Sandisk Ultra II 960 Go

Aujourd'hui, nous nous penchons de nouveau sur le cas de l'Ultra II de Sandisk en testant la plus grosse capacité, 960 Go. Avec un tel espace de stocke, il sera possible de tout envisager, d'autant plus que ce modèle est très accessible car souvent disponible à 200 €. Avec ses 550 Mo/sec en lecture, 500 Mo/sec en écriture, 95 000 IOPs en lecture 4 Ko et 79 000 IOPs en écriture 4 Ko, il a tout pour lui. Voyons ça de suite. Aujourd'hui, on se penche de nouveau sur l'Ultra II avec la version 960 Go. Ses caractéristiques sont les suivantes : Une boite dans les tons noir, gris et rouge comme toujours chez la marque et un bundle qui ne comprend pas grand chose, mis à part une notice, un adaptateur 7 mm vers 9.5 mm et une licence pour cloner son HDD sur le SSD.

Cowcotland

Ajouté le : 05/2016

Lire la suite...

Test SSD Sandisk Ultra II 480 Go

De nouveau, un SSD Sandisk à la Ferme ce jour, avec l'Ultra II. Un SSD que l'on connait déjà bien et qui a fait ses preuves. Aujourd'hui, c'est la version 480 Go qui nous intéresse. Un SSD qui est plutôt abordable, car autour des 120/130 €, le tout à plus de 500 Mo/sec en lecture et en écriture. A découvrir de suite. Aujourd'hui, on se penche de nouveau sur l'Ultra II avec la version 480 Go. Ses caractéristiques sont les suivantes : Une boite dans les tons noir, gris et rouge comme toujours chez la marque et un bundle qui ne comprend pas grand chose, mis à part une notice, un adaptateur 7 mm vers 9.5 mm et une licence pour cloner son HDD sur le SSD. Avec ses dimensions de 100 x 70 x 7 mm, le SSD Sandisk est de type Slim. Son poids est de 57 gr, il est léger avec sa coque qui mêle plastique et aluminium. Le PCB de l'Ultra II prend place dans un boitier qui mêle aluminium et plastique comme nous le disions. Comme toujours, on retrouve le noir et le rouge, les couleurs emblématiques de la marque. Au niveau du PCB on remarque de suite que ce dernier est très petit. Sur le PCB, on trouve : une puce 256 Mo DDR3 Micron qui fera office de cache, un contrôleur Marvell 88SS1074 et enfin 4 puces 128 Go TLC 19 nm Sandisk. Le nCache et qui propose une sorte de fonctionnement ressemblant à de la SLC est aussi présent sur ce modèle TLC. Cela permet au SSD d'atteindre les 550 Mo/sec en lecture, 500 Mo/Sec en écriture, 98 000 IOPs en lecture 4 Ko et 81 000 IOPs en écriture du même type. La lecture en premier comme toujours. Nous sommes à une moyenne de 398 Mo/sec, pour un maximum de 449 Mo/sec et un minimum de 369.5 Mo/sec. Une moyenne est donc plutôt bonne et le temps d'accès est bas avec 0.044 ms. Pour l'écriture et tant que l'on tape dans les 20 Go de nCache, nous sommes à 352 Mo/sec, pour 370 Mo/sec au maximum et 335 Mo/sec en écriture. Du coté du temps d'accès, c'est du 0.049 ms. On termine avec les fichiers de différentes tailles. En 0.5 Ko nous sommes à 23 Mo/sec en lecture et 18 Mo/sec en écriture. Sur le 32 Ko on passe à 360 Mo/sec en lecture et 310 Mo/sec en écriture. Enfin au max, le SSD propose 500 Mo/sec en lecture max et 460 Mo/sec en écriture. D'abord les débits sur le 0.5 Ko, donc au minimum. Sur ce test, le SSD propose 56.8 Mo/sec en lecture et 45.1 Mo/sec en écriture, ce qui est bon avec des chiffres qui sont dans la moyenne haute. Concernant les débits Max, c'est tout aussi bien avec 556.6 Mo/sec en lecture et...

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2016

Lire la suite...

6.0/10

SanDisk Ultra II 480 Go : un bon rapport performances / prix

L'Ultra II est la première série de SSD SanDisk à utiliser de la mémoire TLC. Ici, le constructeur ne vise pas le segment premium mais plutôt le rapport qualité/prix avec des modèles vendus à prix bas et qui font bien souvent l'objet de ventes flash et autres opérations promotionnelles. Si la version de 240 Go de l'Ultra II (36 grammes) concourait dans la catégorie poids plume, la version de 480 Go est plus à ranger dans la catégorie poids moyen puisqu'elle n'affiche pas moins de 56 grammes. Le boitier est similaire, avec d'une part un côté en plastique très léger et d'autre part une coque en métal.   Le circuit imprimé diffère beaucoup d'une version à l'autre puisque ne nous sommes plus face à un format ultra-compact mais à un PCB plein format qui occupe tout le châssis. Le contrôleur utilisé diffère également puisque l'on passe d'un Marvell 88SS9190 à un 88SS9189. La différence entre les deux se situe au niveau du nombre de canaux gérés, qui grimpe à 8 sur le 9189 contre 4 sur le 9190. Une puce de 512 Mo fait office de mémoire cache. La mémoire est quant à elle identique, à savoir de la FlashForward TLC gravée sur un procédé 19 nm de seconde génération. Pour rappel, il existe globalement trois types de mémoire : SLC, MLC et TLC. Ces mémoires permettent de stocker respectivement, un, deux et trois bits de données par cellule. On comprendra alors que plus il y a de bits de données par cellule, moins les puces mémoire sont coûteuses à produire puisque, à capacité égale, une puce TLC contiendra trois fois moins de cellules qu'une puce SLC.   Le problème, c'est que plus il y a de bits par cellule, plus il y a de plages de tension à vérifier pour connaître l'état d'un bit (0 ou 1). Conséquence directe, les puces TLC sont moins rapides que celles en MLC qui sont elles-mêmes moins rapides que celles en SLC.   Par ailleurs, qui dit plus de plages de tension dit également tensions maximales plus élevées à appliquer et donc usure plus rapide des cellules. Un problème qui n'en est pas réellement un pour un usage domestique ; plusieurs tests ont démontré que la durée de vie des SSD TLC reste largement suffisante pour le quidam. Comme nous venons de le voir, les puces TLC offrent un débit moins élevé que celui des puces MLC habituellement utilisées. Pour autant, SanDisk promet jusqu'à 550 Mo/s en lecture séquentielle et 500 Mo/s en écriture sur cet Ultra II. Pour cette promesse, le...

01net

Ajouté le : 10/2014

Lire la suite...

8.0/10

SanDisk Ultra II 240 Go

SanDisk lance une nouvelle gamme de SSD 2,5 pouces à petit prix. L'Ultra II est décliné dans des capacités de 120 Go (75 euros), 240 Go (109 euros), 480 Go (209 euros) et 960 Go (409 euros). Nous avons testé le modèle 240 Go qui offre selon le constructeur des débits de 550 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture. Après Samsung et son 840 EVO, c'est au tour de SanDisk de proposer un SSD doté de mémoire flash TLC (Triple Level Cell). Ce type de mémoire stocke trois bits de données par cellule de mémoire, contre deux bits pour la mémoire MLC (Multi Level Cell) habituellement utilisée dans les SSD grand public. Elle est moins chère que la MLC, mais aussi moins performante, surtout en écriture. Les secteurs professionnels utilisent pour leur part de la mémoire SLC (Single Level Cell) qui stocke un seul bit par cellule, ce qui la rend très rapide mais aussi très onéreuse. Afin de compenser la vitesse d'écriture réduite de la mémoire TLC, SanDisk met en oeuvre la technologie nCache 2.0 qui utilise une partie des cellules comme cache lors de l'écriture et les traite comme de la mémoire SLC, c'est-à-dire en stockant seulement un bit par cellule. Le transfert du cache est ensuite réalisé directement au sein de la puce mémoire, ce qui ne nuit pas aux entrées/sorties du SSD. Notre modèle de 240 Go possède en réalité une capacité de 256 Go, mais 16 Go sont mis en réserve, dont 10 Go pour le cache.

Cowcotland

Ajouté le : 10/2014

Lire la suite...

Test SSD Sandisk Ultra II 240 Go

Sandisk vient d'ajouter à son catalogue un tout nouveau SSD, l'Ultra II. Il est le premier modèle de la marque à exploiter de la mémoire de type TLC, qui se veut plus accessible. Avec un modèle 240 Go sous la barre des 100 € et avec des vitesses annoncées de 550 Mo/sec en lecture et 500 Mo/sec en écriture, ce nouvel Ultra II se montre-t-il intéressant ? Sandisk passe à la mémoire TLC, et le premier modèle à profiter de ce type de mémoire est l'Ultra II, un modèle SATA III qui se veut accessible. Ses caractéristiques sont les suivantes : Une boite dans les tons noir, gris et rouge comme toujours chez la marque et un bundle qui ne comprend pas grand chose, mis à part une notice et un adaptateur 7 mm vers 9.5 mm.

Clubic

Ajouté le : 09/2014

Lire la suite...

7.0/10

SanDisk Ultra II : un autre SSD en TLC

Samsung n'est désormais plus le seul constructeur de renom à disposer dans sa gamme d'un SSD doté de mémoire de type TLC. SanDisk rejoint le coréen dans le domaine avec son Ultra II, qui succède à l'Ultra Plus. La NAND flash TLC commence à se frayer un chemin. Si elle a mauvaise réputation du fait d'une longévité théoriquement amoindrie, elle a aussi l'avantage de réduire les coûts de production des constructeurs. À l'instar de Samsung avec ses 840 Series et 840 Evo, SanDisk se dote donc d'un SSD disposant de cette mémoire. Pour quel rapport performance / prix ? C'est tout l'objet de ce test. Les premiers SSD étaient faits à base de mémoire SLC, ou Single Layer Cell, capable de ne stocker qu'un seul bit de donnée. Puis est arrivée la mémoire MLC, pour Multiple Layer Cell, et, avec le 840 Series de Samsung, la TLC (pour Triple Layer Cell, une variante de la MLC pour laquelle 3 bits sont stockés dans une cellule. Une technologie présentée par Intel et Micron dès octobre 2009. L'intérêt est évident du point de vue du stockage : on accède par ce biais à une densité de données plus importante.