Toshiba FlashAir W-03 32Go

Toshiba FlashAir W-03 32Go

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Toshiba FlashAir W-03 32Go. Les experts notent Toshiba FlashAir W-03 32Go 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Toshiba FlashAir W-03 32Go et d'autres Carte mémoire Toshiba.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Toshiba FlashAir W-03 32Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Toshiba FlashAir W-03 32Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Toshiba FlashAir W-03 32Go

01net

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

8.0/10

Toshiba FlashAir W-03 32 Go

Toshiba propose une carte SDHC de 32 Go qui se distingue par sa connexion Wi-Fi. Celle-ci sert à diffuser les photos qu'elle contient vers des appareils mobiles. Est-elle simple d'emploi ? Quelles sont ses performances ? La FlashAir de Toshiba ressemble à n'importe quelle autre carte SDHC et s'installe donc sans problème dans n'importe quel appareil photo numérique utilisant ce format de carte. La version que nous avons testée offre une capacité de stockage de 32 Go et bénéficie d'une certification « Class 10 ». Celle-ci garantit une vitesse d'écriture d'au moins 10 Mo/s. Donnée que nous validons puisque nous avons mesuré des débits réels de 18,2 Mo/s en lecture et 12,5 Mo/s en écriture. Des scores corrects, mais sans plus. Cela suffit par exemple pour enregistrer de la vidéo HD, mais la vitesse est insuffisante pour de la vidéo 4K ou des images RAW avec une rafale soutenue. Dommage. Dès que la carte est sous tension, son interface Wi-Fi s'active et génère son propre réseau Wi-Fi. Il suffit de s'y connecter via une tablette, un smartphone ou un ordinateur portable pour accéder aux clichés via un simple navigateur Web (adresse http://flashair/). Il faut juste veiller à ce que l'appareil photo ne s'éteigne pas automatiquement car cela coupe alors la liaison Wi-Fi. Il est donc recommandé de désactiver la mise en veille. Toshiba a également prévu l'application gratuite FlashAir pour iOS et Android, afin de faciliter l'affichage et l'éventuel téléchargement des photos. En théorie, cette fonction permettant de télécharger ses photos sans passer par un ordinateur est donc une très bonne chose. Mais en pratique, les débits sont hélas assez lents. Nous avons mesuré une vitesse d'environ 1,6 Mo/s pour transférer les photos sur notre tablette Samsung Galaxy Note de test. Une fois les belles images rapatriées votre appareil mobile, il est évidemment possible de les partager sur les réseaux sociaux, par mail ou encore SMS. L'appli dispose de fonctions pour changer le mot de passe du réseau Wi-Fi de la carte SDHC, mais aussi pour connecter cette dernière au réseau Wi-Fi domestique. Grâce à ce mode « pont », nous avons pu consulter les photos avec notre tablette, mais aussi surfer normalement sur n'importe quel site Web (la tablette communique avec la carte SDHC qui est alors connectée à Internet). Pour les utilisateurs d'ordinateurs portables, Toshiba a prévu un petit programme pour configurer la carte FlashAir et...