WD Black PCIe 1TB

WD Black PCIe 1TB

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du WD Black PCIe 1TB. Les experts notent WD Black PCIe 1TB 10/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du WD Black PCIe 1TB et d'autres Disque dur SSD WD.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de WD Black PCIe 1TB ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec WD Black PCIe 1TB ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test WD Black PCIe 1TB

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2018

Lire la suite...

10/10

WD Black PCIe 1 To : un excellent SSD au format M.2

Western Digital poursuit ses efforts sur marché du SSD et renouvelle son offre haut de gamme avec une nouvelle série WD Black PCIe. Cette cuvée 2018 apporte évidemment un nouveau type de mémoire de stockage, mais également un contrôleur propre à la firme. De quoi se frotter aux meilleurs du genre si l'on en croit les spécifications techniques affichées par le modèle de 1 To que nous testons ici. Le fabricant a décidé de conserver le nom WD Black PCIe pour sa nouvelle série de SSD M.2. Selon nous, ce n'est jamais un bon choix pour les consommateurs qui devront lire attentivement le descriptif du produit pour savoir si tel ou tel vendeur propose l'édition de 2017 ou celle de 2018. Le WD Black PCIe est un SSD M.2 2280 fonctionnant sur bus PCIe et protocole NVMe. D'un point de vue technique, les deux versions diffèrent assez largement. Évidemment, on retrouve le désormais classique format M.2 2280 (22 mm de large, 80 mm de long), un fonctionnement sur bus PCIe et protocole NVMe. L'agencement du circuit imprimé est par ailleurs assez proche, avec un contrôleur et une puce de mémoire cache placés au centre du module M.2 et deux puces de mémoire NAND situées de part et d'autre. Une disposition qui, selon le fabricant, ralentirait la montée en température par rapport aux dispositions classiques (contrôleur en haut et puces mémoire alignées). Au niveau des composants, on note de grandes nouveautés, à commencer par l'utilisation de mémoire NAND 3D. Sur la version 2017 du Black PCIe, WD avait opté pour de la mémoire TLC de type planaire (2D) gravée en 15 nm. Ici, il est toujours question de TLC (3 bits de données stockés dans chaque cellule) mais on passe à de la mémoire BiCS 3D issue des usines de SanDisk — propriété de WD, on le rappelle — et fruit d'un développement réalisé en partenariat avec Toshiba. Il s'agit d'une mémoire de troisième génération où 64 couches de cellules sont empilées. Western Digital produit désormais son propre contrôleur (3e puce en partant de la gauche). Il produisait déjà ses propres puces NAND (à gauche et à droite). On en vient ensuite au contrôleur mémoire qui, pour la première fois, est signé WD/SanDisk. Jusqu'ici, les deux firmes recouraient à des contrôleurs tiers en provenance de Marvell ou SMI. En réalisant son propre contrôleur, WD fait un grand pas en avant. Cette intégration verticale va lui permettre d'optimiser le dialogue NAND-contrôleur. La société fait...