BenQ W3000

BenQ W3000

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du BenQ W3000. Les experts notent BenQ W3000 9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du BenQ W3000 et d'autres Vidéoprojecteur BenQ.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de BenQ W3000 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec BenQ W3000 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test BenQ W3000

Les Numeriques

Ajouté le : 02/2016

Lire la suite...

10/10

W3000 : le top de BenQ pour le cinéma à la maison

Le W3000, digne successeur du W1500, se place comme le vidéoprojecteur le plus haut de gamme chez BenQ, offrant un lens-shift sur deux axes et un système de compensation de mouvement. Le W3000 est le deuxième vidéoprojecteur de la gamme CinematicColor de BenQ. Comme les autres modèles de la série, le W3000 est ainsi calibré pour être conforme au standard colorimétrique Rec. 709 utilisé en haute définition. Le BenQ W3000 est la version améliorée du W2000, qui voulait déjà enterrer les excellents modèles W1070 et W1070+, et le successeur désigné du W1500. Le BenQ W3000 conserve une puce DPL Darkchip 3, une roue chromatique à six segments (RVBRVB) pour limiter l'effet arc-en-ciel, la correction du trapèze, mais il bénéficie d'un lens-shift qui permet de régler la position de l'image sans la déformer sur deux axes. La lampe, annoncée pour 3 500 heures en mode normal et 6 000 heures en mode Eco, coûte environ 260 €. Ce modèle reprend la nouvelle optique du W2000 avec des lentilles en verre ED (Extreme low Dispersion) assurant une meilleure conduction lumineuse et réduisant les aberrations chromatiques. Enfin, la nouveauté vient de l'intégration d'un processeur de traitement vidéo Vidéo Cinéma Master assurant la compensation de mouvement, l'optimisation des couleurs et la gestion des tons chair. Le BenQ W3000 est vendu environ 1 600 €. Le BenQ W3000 est très proche des W2000 et W1070+ en termes de qualité d'image. Si BenQ nous assure que la nouvelle optique améliore le flux lumineux, dans les faits, la zone de projection est identique, tout comme le rapport luminosité/consommation, comme nous le verrons un peu plus loin. Placé à 3 mètres du mur, le W2000 projette une image comprise entre 1,68 mètre de base et 2,55 mètres de base avec le zoom optique 1,6x poussé au maximum ; une plage assez large et plutôt confortable que l'on aimerait voir plus souvent. Comme les autres vidéoprojecteurs BenQ, le W3000 est précalibré en usine. Ce nouveau modèle est déjà paramétré sur le mode Cinema Rec. 709 qui offre des réglages parfaits dès la sortie de la boîte. En mode standard, le delta E moyen est ainsi de seulement 1,4 alors qu'il monte à 1,8 en mode Eco. Les deux valeurs restent excellentes et il est impossible de faire la différence entre les couleurs de référence et les couleurs affichées. En mode Standard (courbe ci-dessus), le gamma réglé à 2,2 est également parfait, avec une courbe stable.

01net

Ajouté le : 01/2016

Lire la suite...

8.0/10

BenQ W3000

En matière de vidéoprojecteur Full HD, le BenQ W2000, testé il y a quelques jours s'est positionné comme l'une des meilleures références du moment. En phase d'achat, vous serez peut-être tenté, au dernier moment, d'acheter le modèle le plus haut de gamme, le W3000… Après tout, si votre budget le permet – on parle tout de même de 300 euros de plus - pourquoi ne pas se laisser tenter par ce modèle, livré avec des lunettes 3D et proposant des réglages Lens Shift sur les deux axes ? Mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Compte tenu des similitudes techniques avec le BenQ W2000, nous passerons sur les résultats des mesures techniques que nous avons relevés sur le W3000. Il suffit de vous reporter à notre précédent test. Pour faire court : c'est (lui aussi) un monstre, doté d'une connectique tout aussi complète. Et, comme sur le W2000, si l'image n'est pas d'une luminosité incroyable, cela ne l'empêche pas de crever l'écran grâce à une fidélité des couleurs et une fluidité exemplaires. Si d'aventure vous souhaitez créer d'autres profils de colorimétrie que ceux livrés en standard, la clarté des menus et la richesse des options simplifient toute opération. Un quelconque changement n'est - selon nous - pas vraiment nécessaire pour le mode cinéma tant les réglages du profil REC 709 sont bons mais cela peut s'avérer pertinent pour se créer un mode particulièrement lumineux. Pour une utilisation en journée, par exemple, sans qu'il soit nécessaire de fermer les volets ou en mode jeu, pour une image encore plus éclatante. Sachez toutefois que le mode « bright » de BenQ dégrade l'image, qui tend alors trop vers le vert. Quoi qu'il en soit, cette solution Full HD et sa puce DLP font des merveilles.C'est sans surprise qu'on constate que le W3000 délivre une belle image 3D, légèrement obscurcie par le port des lunettes 3D actives. Néanmoins, les amateurs de 3D consentiront à faire ce sacrifice au profit du relief. Celui-ci est d'ailleurs saisissant à la lecture d'un média Blu-ray 3D et tout à fait honorable à la lecture d'une vidéo 3D en « side by side ». Non seulement les lunettes se rechargent rapidement en USB (attention le câble fourni est propriétaire), mais elles sont en plus très légères : 34 grammes. En revanche, pas de miracle, les porteurs de lunettes de vue ne seront pas spécialement à l'aise.Ce rendu 3D, le BenQ W2000 saura, lui aussi, vous en faire profiter, moyennant l'achat d'une...