Creative iRoar Go

Creative iRoar Go

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.3/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Creative iRoar Go. Les experts notent Creative iRoar Go 7.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Creative iRoar Go et d'autres Enceinte lecteur audio Creative.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Creative iRoar Go ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Creative iRoar Go ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Creative iRoar Go

Tom's Guide

Ajouté le : 02/2017

Lire la suite...

8.0/10

[Test] iRoar Go : faut-il craquer pour l'enceinte Bluetooth de Creative ?

>>> Comparatif : quelle est la meilleure enceinte Bluetooth portable ? Après une première enceinte SoundBlaster Roar particulièrement réussie et une version 2 tout aussi efficace, Creative revient sur le marché des enceintes Bluetooth avec la Creative iRoar Go. Comme son nom l'indique, l'enceinte reprend la ligne globale des précédentes versions, mais est désormais plus compatible avec une utilisation en extérieur, notamment grâce à une résistance à l'eau. L'enceinte Bluetooth iRoar Go de Creative La Creative iRoar Go reprend un format plutôt classique d'enceinte en forme de parallélépipède. Cependant, contrairement à d'autres modèles comme la SoundLink Mini 2 de Bose, les haut-parleurs sont orientés vers le haut et non pas contre la face avant. L'enceinte est d'ailleurs plus profonde que haut et se fait particulièrement discrète. Elle peut même se tenir en hauteur grâce à deux supports en caoutchouc présents sur la face avant pour une meilleure adhérence. En termes de touches et de contrôle, Creative reprend la même recette que pour la première SoundBlaster Roar tout en l'épurant un peu. Si la première enceinte était particulièrement complète, elle pouvait cependant perdre le néophyte avec de multiples fonctions pas toujours nécessaires et surtout de très nombreux boutons présents à l'arrière. Si ces touches de contrôle sont toujours présentes sur l'iRoar Go, elles sont moins nombreuses. En plus des touches classiques de mise sous tension, de volume sonore, de changement de source et d'appairage Bluetooth sur le haut de l'enceinte, l'iRoar Go propose sept autres boutons à l'arrière. Ceux-ci permettent de changer de piste, de mettre la musique en lecture/pause, d'activer le mode « Roar », de lire des morceaux en mode aléatoire ou d'enregistrer votre voix et de mettre l'enregistrement en pause. A gauche, les touches de volume et de mise sous tension, à droite l'indicateur de source Outre le Bluetooth et la connexion filaire, l'enceinte de Creative propose également d'autres sources possibles, comme une carte microSD, une clé USB. Elle peut également servir d'enceinte USB externe pour votre PC grâce à une prise micro-USB intégrée. Toutes ces entrées et sorties sont disponibles à l'arrière de l'enceinte, masquées par des caches en caoutchouc pour les protéger de l'eau. On regrette cependant qu'elles soient si difficilement accessibles à moins d'avoir des ongles suffisamment longs. Les différentes...

Les Numeriques

Ajouté le : 12/2016

Lire la suite...

8.0/10

Creative iRoar Go : un couteau suisse sonore

La iRoar Go vient remplir les rangs de la série nomade Roar de Creative. Elle propose une connectique variée et polyvalente, un design compact et léger, une résistance accrue à l'eau (IPX6) et une autonomie revue à la hausse. Digne membre de la série Roar de Creative, l'iRoar Go se présente sous la même forme et avec les mêmes matériaux que la précédente itération. Aspiration nomade oblige, elle gagne en compacité et en légèreté par rapport à la iRoar, mais reste tout de même assez volumineuse pour une enceinte portable. La préhension est relativement bonne et l'enceinte peut être posée à plat ou debout comme sa cousine la Roar 2. Toutefois, elle reste bien plus stable à plat grâce à ses pieds antidérapants. Avec son châssis en plastique épais couplé à de l'aluminium et à une grille métallique, l'iRoar Go jouit d'une fabrication solide et sérieuse. L'enceinte est aussi splashproof (IPX6) et ne craint donc pas les projections d'eau ou de sable. Il faudra juste veiller à bien placer les deux caches en caoutchouc qui protègent la connectique. L'iRoar Go est semblable à la Roar 2 sur de nombreux points, notamment en ce qui concerne la connectique. En dehors de toute cette armada de commandes et de possibilités, l'iRoar n'en reste pas moins facile à utiliser. Les contrôles répondent très vite et l'appairage en Bluetooth (4.2, A2DP, AVRCP, HFP) se fait sans encombre, surtout avec la puce NFC. Les possibilités sont très nombreuses pour une enceinte nomade : connectique filaire en tout genre, lecture USB et carte SD, kit mains-libres avec enregistrement, utilisation de l'entrée mini-jack comme sortie micro ou casque... Pour parfaire le tableau, on a aussi le droit à l'application pour smartphone Sound Blaster Connect, complète et réactive. Elle donne accès au choix des sources connectées, un aperçu de la musique en cours de lecture, un explorateur de fichier pour les périphériques connectés (clé USB, carte micro SD) et surtout une partie égalisation. Certains points nous déçoivent toutefois, comme l'absence d'auto-alimentation de l'enceinte en mode carte son via USB ou la piètre qualité du kit mains-libres. C'est aussi le cas de l'autonomie, qui n'est pas à la hauteur de sa promesse de 12h. Au mieux, que cela soit en filaire ou en Bluetooth, nous n'avons pas réussi à dépasser les 10h à volume très modéré. Comptez plutôt 6 à 8h à un bon niveau d'écoute et 4 à 5h avec un appareil en recharge...

01net

Ajouté le : 11/2016

Lire la suite...

6.0/10

Test : Creative iRoar Go, une enceinte puissante, autonome et très classe

L'iRoar Go est une des rares enceintes portables dotées de cinq haut-parleurs : deux de 38 mm de diamètre pour les aigus, un de 63 mm qui fait office de caisson de basses et deux haut-parleurs passifs (radiateurs) sur les côtés pour renforcer les basses et élargir le champ sonore. Un équipement qui impacte sur le poids de cette enceinte qui est un peu lourde (810 g). On aime en revanche sa finition est soignée. De plus, elle résiste aux projections d'eau (certification IPX6), ce qui permet d'en profiter près de la piscine. Connectée en Bluetooth, l'enceinte de Creative délivre un son chaleureux avec une bonne restitution des basses qui sont présentes sans être envahissantes. On regrette juste un très léger manque d'aigus qui peut être facilement compensé avec l'égaliseur de l'appareil mobile ou avec l'appli gratuite Sound Blaster Connect. Pas de problème pour sonoriser une petite pièce avec une puissance qui atteint selon nos mesures les 98 dB. Et si cela ne suffit pas, l'enceinte dispose du mode Roar (rugissement) qui booste le volume maximum (100 dB) et élargit le spectre sonore. Notons que l'iRoar Go dispose d'un micro pour servir de kit main libres avec les smartphones. Côté endurance, l'iRoar Go se situe un peu au-dessus de la moyenne, avec plus de 12 h 30 de fonctionnement ininterrompu avec un niveau sonore suffisant pour une petite pièce. Notons que Creative livre un chargeur secteur mais que ce dernier utilise un connecteur propriétaire. L'enceinte fonctionne en Bluetooth, avec un mode NFC pour faciliter l'appairage, mais comporte aussi une entrée audio auxiliaire jack 3,5 mm. Elle peut également se connecter en USB à un ordinateur. Pratique pour les machines portables dont les haut-parleurs sont désastreux. Mais ce n'est pas tout. Creative a également prévu la lecture directe des fichiers audio (MP3, WMA, FLAC) à partir d'une clé USB ou d'une carte microSD. Dommage que l'appareil n'accepte pas les cartes microSDXC, ce qui bride la capacité à 32 Go. Enfin, le port USB (5V, 1A) peut également servir pour recharger un smartphone. L'iRoar Go est une enceinte de qualité, tant par la conception que par le son. Elle n'est pas très légère mais reste suffisamment compacte pour être transportée facilement. Nous avons apprécié la lecture des fichiers audio à partir d'une clé USB ou d'une carte microSD, qui en fait un appareil totalement autonome. Il lui manque juste une interface Wi-Fi pour être complète.