Epson EH-TW5650

Epson EH-TW5650

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Epson EH-TW5650. Les experts notent Epson EH-TW5650 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Epson EH-TW5650 et d'autres Vidéoprojecteur Epson.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Epson EH-TW5650 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Epson EH-TW5650 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Epson EH-TW5650

01net

Ajouté le : 03/2018

Lire la suite...

6.0/10

Test du vidéoprojecteur Epson EH-TW5650 : une image de qualité vendue au prix fort

En commercialisant l'EH-TW5650, Epson ne cache pas son objectif : concurrencer le BenQ W2000 qui fait office de référence parmi les modèles Home Cinema Full HD. Une grande image particulièrement bien calibrée, un son de qualité et une ergonomie (de la télécommande comme de l'interface) très réussie... voilà avec quoi doit donc rivaliser l'EH-TW5650 d'Epson. Voyons si ce modèle Full HD qui promet une bonne luminosité (2500 Lumens AINSI) et un taux de contraste élevé tient la distance. Côté conception, ce vidéoprojecteur affiche un design sobre. Grâce à son châssis blanc et son gabarit finalement assez compact (30 x 28,5 x 12,2 cm), il devrait se faire discret dans le salon, notamment s'il est accroché au plafond (3,5 kg). Epson fait le nécessaire pour vous faciliter la vie. L'EH-TW5650 dispose non seulement d'un zoom 1,6x, de la traditionnelle fonction de correction de trapèze vertical, mais aussi d'une correction de trapèze horizontal et d'un Lens Shift vertical. Une souplesse en termes d'installation qui constitue le premier point fort de ce modèle. Dès les premières heures d'utilisation, on constate que la haute luminosité et le fort taux de contraste vantés par le constructeur se vérifient à l'usage. On se prend même une petite claque visuelle en mode cinéma lumineux, dans lequel l'image du EH-TW5650 « crève l'écran » à la lecture d'un dessin animé - mais aussi lorsqu'on regarde un film aux couleurs chatoyantes. Le dynamisme de l'image est perceptible à l'œil nu et conforté par les mesures de notre sonde. En l'occurrence la luminosité mesurée à 327 cd/m² place ce vidéoprojecteur parmi les modèles les plus lumineux... et ce n'est pas tout. Le taux de contraste est lui aussi excellent avec une mesure de 6542:1, toujours en mode cinéma lumineux. Une image éclatante donc qui, selon nous, oblige néanmoins à plonger la pièce dans l'obscurité pour vraiment profiter de ses projections. En revanche, dans ce mode, malgré un très bon taux de contraste, la fidélité des couleurs n'est pas parfaite. Ce mode, idéal pour regarder un dessin animé par exemple, fait apparaître les tons chair un peu trop rouges, par exemple. La fidélité des couleurs redevient meilleure sous le mode « cinéma » classique où la luminosité est moins importante (286 cd/m²) mais néanmoins suffisante et le taux de contraste encore meilleur (9547:1) notamment grâce à des noirs plus intenses. Pour autant, quel que soit le film...

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2018

Lire la suite...

6.0/10

Epson EH-TW5650 : un vidéoprojecteur Tri-LCD qui met l'accent sur le contraste

Successeur de l'Epson EH-TW5350, le vidéoprojecteur EH-TW5650 essaie de gommer les défauts de son prédécesseur. Si le contraste est bien en hausse, tout n'est pas encore parfait... Epson propose un concurrent direct au BenQ W2000 et ses déclinaisons (BenQ W1070+ et W1090) avec le vidéoprojecteur EH-TW5650, une version plus évoluée du Epson EH-TW5350. Il affiche une définition Full HD de 1 920 x 1 080 px, mais contrairement aux modèles BenQ qui utilisent une matrice DLP, le modèle Epson exploite trois matrices LCD et n'est donc pas touché par le fameux effet arc-en-ciel des vidéoprojecteurs mono-DLP. Le constructeur annonce une luminosité de 2 500 lumens, un contraste de 60 000:1, le support de la 3D Full HD et une durée de vie de la lampe de 7 500 heures en mode éco (4 500 heures en standard). Vendu environ 1 000 €, l'Epson EH-TW5650 se place donc en concurrence avec les vidéoprojecteurs DLP Home Cinema comme le BenQ W2000 vendu environ 900 €. Ce vidéoprojecteur Epson EH-TW5650 est équipé d'un zoom optique 1,6x qui permet de projeter une image comprise entre 1,42 et 2,28 m de base avec un recul de 3 m. Nos mesures sont réalisées à 3 m afin d'obtenir une image de 2 m de base. On notera au passage que ce vidéoprojecteur dispose d'un lens-shift vertical lequel autorise le déplacement de l'image de 2 m de base sur ±12 cm en hauteur. Il est bien sûr possible de modifier le trapèze horizontal et vertical pour compenser l'inclinaison du vidéprojecteur au prix d'une légère perte de définition. Le mode Cinéma offre le rendu le plus fidèle si l'on peut dire. Le delta E moyen (écart entre les couleurs attendues et les couleurs affichées), mesuré à 5,5, est assez loin de la valeur de 3 en dessous de laquelle l'œil humain ne fait plus la différence. La dérive des couleurs est donc visible, surtout sur le rouge et le vert dont le delta E dépasse 9. La gestion du gamma est assez chaotique. En cause, l'iris dynamique qui fait varier de manière dynamique la luminosité du vidéoprojecteur. La moyenne mesurée (2,1) est assez proche de la valeur de référence (2,2), mais la courbe manque cruellement de stabilité. Chose suffisamment rare pour être soulignée, le vidéoprojecteur Epson permet de régler la température sur 10 niveaux. La température des couleurs est assez stable sur l'ensemble du spectre. Même avec l'iris dynamique réglé sur haut, le vidéoprojecteur s'en sort assez bien. Avec un réglage de la...