Epson EH-TW9300W

Epson EH-TW9300W

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Epson EH-TW9300W. Les experts notent Epson EH-TW9300W 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Epson EH-TW9300W et d'autres Vidéoprojecteur Epson.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Epson EH-TW9300W ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Epson EH-TW9300W ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Epson EH-TW9300W

01net

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Epson EH-TW9300W, le vidéoprojecteur qui sublime vos films  

Les vidéoprojecteurs projecteurs 4K sont encore très chers. Et c'est bien avec ce constat en tête que le constructeur Epson a souhaité réaliser une solution relativement abordable, en créant un appareil doté d'une matrice Full HD capable de délivrer une impression d'ultra haute définition. Son nom : Epson EH-TW9300W. Un véritable monstre, vendu tout de même 3700 euros, qui utilise la « vobulation » pour créer des pixels et donner l'impression à notre œil de voir une image mieux définie. A l'intérieur du EH-TW9300W, on trouve un système de deux fines plaques de verre qui vibrent très rapidement devant les faisceaux constituant l'image pour créer des pixels. Ce système permet, à partir d'une matrice Full HD, d'améliorer la sensation de netteté. En l'occurrence, cette duplication artificielle de pixels permet à ce vidéoprojecteur de générer 4 millions de pixels, contre moitié moins pour une image Full HD et deux fois plus pour une véritable image 4K UHD. Comme le décalage du pixel se fait très rapidement, grâce au phénomène de persistance rétinienne, l'utilisateur ne ressent pas de gêne particulière. Et le constructeur peut alors livrer une image encore plus piquée, sans pour autant pratiquer les tarifs d'une véritable solution 4K (qui n'existe d'ailleurs pas chez Epson). Cette technologie est appelée 4K Enhancement. Si cette technologie qui se traduit par « amélioration 4K » n'est pas facile à expliquer, le résultat est, en revanche, bien perceptible. Pour améliorer un film Full HD qu'on visionne depuis une platine Blu-ray, par exemple, il suffit de se rendre dans le menu “amélioration image” du vidéoprojecteur, ou d'utiliser la touche de raccourci de la télécommande et de choisir l'un des 5 modes préconfigurés. Plus le vidéoprojecteur pousse l'intensité de sa technologie, plus l'effet est accentué. Selon nous, il est préférable de ne pas dépasser le niveau 3 de cette fonction sous peine d'obtenir une image avec trop de grain. Quoi qu'il en soit, le résultat est bluffant, même si les deux images ci-dessous ne rendent pas assez hommage à cette fonction. Dans la première, le mode d'amélioration 4K est désactivé. Ci-dessous, il est activé à son niveau 5, soit le maximum. Il n'y a ici aucun trucage. Aucun flou n'est appliqué à la première image. Sur cette seconde image, on voit bien que les détails sont sublimés, notamment au niveau de l'oeil. Cette fonction d'amélioration 4K ne sera...