Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker

Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

NAN/10
00

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker. Les experts notent Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker NAN/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker et d'autres Enceinte lecteur audio Ikea.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Ikea Sonos Symfonisk Lamp Speaker

iGeneration

Ajouté le : 08/2019

Lire la suite...

Test des enceintes Symfonisk du duo IKEA-Sonos

Après Lennon-McCartney, Simon & Garfunkel et Bigflo & Oli, un nouveau duo ambitionne de vous titiller les oreilles : IKEA et Sonos. Un duo plein de promesses, puisque c’est l’alliance du spécialiste de l’ameublement avec le spécialiste de l’audio multiroom. Le fruit de ce featuring est Symfonisk, une gamme de produits qui sont autant des enceintes Wi-Fi que du mobilier d’intérieur. Les deux premières productions qui sortiront en août, une lampe et une étagère, sonnent-elles juste ? Réponse dans notre test. À l’heure où Google, Amazon et dans une moindre mesure Apple mettent les bouchées doubles pour sonoriser les maisons — et y placer leurs micros —, l’alliance d’IKEA et de Sonos tombe sous le sens. Le premier apporte son savoir-faire en matière de commodités, le second son expertise dans l’audio. Le pari concordant des deux partenaires, c’est de fondre la musique dans la maison, en l’intégrant à même des articles d’ameublement et en la contrôlant depuis un système centralisé. À côté d’un téléviseur 32", l’étagère Symfonisk, une Sonos One et la lampe Symfonisk. Les deux premiers produits de la gamme Symfonisk, très différents l’un de l’autre, illustrent bien l’étendue potentielle de la démarche. D’un côté, à 99 €, une enceinte prenant simplement la forme d’un bloc orientable horizontalement ou verticalement. De l’autre côté, à 179 €, une enceinte plus originale coiffée d’une lampe. Mais avant de détailler les différences entre ces deux enceintes, parlons de leurs points communs. L’une comme l’autre fonctionnent exclusivement en Wi-Fi — vous ne pourrez pas diffuser du son dessus en Bluetooth — et branchées sur secteur. Ce sont des enceintes faites pour rester à la maison, leur taille relativement imposante n’encourage pas à les faire voyager de toute façon. Comme les enceintes Sonos, les enceintes Symfonisk disposent d’un port Ethernet si on préfère les relier en filaire à son réseau domestique. Les produits Symfonisk s’intègrent à l’écosystème Sonos comme n’importe quelle enceinte Sonos classique. Depuis 2002, le fabricant américain creuse le sillon de l’audio multiroom avec des enceintes, des hubs et une application fonctionnant de concert. L’application Sonos permet donc de configurer l’enceinte-étagère et l’enceinte-lampe, ainsi que de les contrôler. Lors de la configuration, on retrouve d’ailleurs le processus de...