JBL Playlist

JBL Playlist

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.1/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du JBL Playlist. Les experts notent JBL Playlist 8.1/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du JBL Playlist et d'autres Enceinte lecteur audio JBL.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de JBL Playlist ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec JBL Playlist ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test JBL Playlist

CNET France

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

8.2/10

Test JBL Playlist

Les enceintes sans fil Wi-Fi sont beaucoup plus pratiques que les modèles Bluetooth, mais elles sont encore chères. La Play :1 de Sonos est actuellement l'option la plus abordable mais elle coute tout de même 229 euros. Il existe une alternative beaucoup plus accessible avec le dongle Chromecast Audio de Google à 39 euros qui permet de diffuser de la musique depuis son smartphone via n'importe quelle application audio compatible sur des enceintes amplifiées. Cette technologie commence également à être intégrée directement dans des appareils audio. C'est là qu'entre en scène la Playlit de JBL (, bleu, ) qui est à ce jour l'enceinte Wi-Fi compatible Chromecast la moins chère que nous ayons testé. Et au vu de ses performances, elle pourrait être pour Google ce que la Play :1 est pour Sonos.À la différence du dongle Chromecast qu'il faut brancher à des enceintes amplifiées ou un système hi-fi, l'utilisation de la JBL est beaucoup plus simple. Il suffit de sélectionner la musique dans son application mobile favorite et de lancer la lecture.D'aspect, la Playlist est assez proche de la barre de son Boost TV, mais elle est un peu plus grande (316mm by 147mm by 131mm) et ressemble davantage à un ballon de rugby. La finition n'est pas des plus élégante, avec une grille épaisse en plastique qui recouvre les haut-parleurs. Elle et plutôt légère (120 gr), mais il faut savoir qu'elle n'est pas transportable puisqu'elle ne possède pas de batterie. L'enceinte se compose de 2 woofer de 2,25 pouces et d'un radiateur passif à l'arrière. La connexion comprend le Wi-Fi, le Bluetooth et d'une prise auxiliaire 3,5mm. La configuration du système Chromecast se fait très simplement via l'application Google Home. Là encore, la facilité de mise en œuvre rivalise amplement avec Sonos. Chromecast est compatible avec une dizaine de services de musique dont Spotify, Google Play Music, Qobuz, Deezer, TuneIn, iHeartRadio et Tidal. En outre, il est possible de diffuser tout contenu audio depuis un smartphone Android ou le navigateur Google Chrome. Comme le Chromecast Audio, la Playlist peut lire la musique en 24-bit/96kHz. Des performances étonnantesOn aurait tendance à penser qu'il ne faut pas attendre grand-chose d'une enceinte à 175 euros. Et pourtant, nous avons été surpris par la qualité audio qui n'a pas à rougir face à la Play :1.Sur le tire « Ful Stop » de Radiohead, la différence entre les deux enceintes s'est immédiatement fait...

Les Numeriques

Ajouté le : 07/2017

Lire la suite...

8.0/10

JBL Playlist : une enceinte connectée qui va à l'essentiel

À l'heure où la plupart des concepteurs d'enceintes connectées semblent vouloir développer leur propre écosystème multimédia aux fonctionnalités toujours plus sophistiquées, JBL a pris le contrepied de cette tendance avec la Playlist, un produit élaboré selon une recette éminemment simple : prenez une enceinte amplifiée mono-bloc concentrant le savoir-faire audio de la marque, incorporez-y un Chromecast Audio... et voilà, c'est déjà prêt. Avec son look des plus anodins et sa construction en plastique sans fioriture, la JBL Playlist n'impressionne pas au premier regard. Et c'est peu de le dire. Pourtant, sa qualité de fabrication globale paraît satisfaisante et devrait lui assurer une bonne durabilité. Sa façade est recouverte d'un mesh de nylon. Deux touches d'aluminium (le logo JBL à l'avant et le radiateur passif de graves à l'arrière) viennent conclure le descriptif physique de l'enceinte. Sous l'enceinte, entre ses pieds, se trouvent les deux seuls et uniques connecteurs physiques dont elle est pourvue : une entrée audio analogique sur mini-jack 3,5 mm et la prise d'alimentation — rappelons à ce titre que la Playlist est bien une enceinte sédentaire, puisqu'elle n'embarque aucune batterie. On n'aurait certes pas refusé une ou deux entrées audio supplémentaires, mais bien sûr, la Playlist est avant tout conçue comme une enceinte "sans fil", et est à ce titre équipée du Wi-Fi et du Bluetooth 4.2. Le premier est mis à contribution pour assurer la compatibilité Chromecast de l'enceinte. Configuration de l'enceinte depuis l'application Google Home sur iOS. À droite, utilisation en Chromecast depuis l'appli Qobuz. L'écosystème multimédia/multiroom de Google est la seule et unique plateforme que JBL a jugé bon d'intégrer à la Playlist ; un point qui peut frustrer certains utilisateurs d'appareils Apple, qui auraient sans doute vu d'un bon œil l'ajout d'une compatibilité AirPlay, voire la promesse d'une mise à jour future pour l'AirPlay 2. Il faut toutefois admettre que la solution Chromecast assure déjà l'essentiel en termes de compatibilité avec les services musicaux en ligne : elle suffit notamment pour rendre la Playlist compatible Spotify, Qobuz, Deezer et Tidal. Au-dessus de l'enceinte se trouvent les boutons de commande : allumage/extinction, lecture/pause, réglage du volume, et appairage Bluetooth. En revanche, aucun moyen de contrôler la navigation entre les pistes. La Playlist se contente donc de...