Klipsch The Three

Klipsch The Three

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Klipsch The Three. Les experts notent Klipsch The Three 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Klipsch The Three et d'autres Enceinte lecteur audio Klipsch.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Klipsch The Three ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Klipsch The Three ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Klipsch The Three

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2017

Lire la suite...

8.0/10

Klipsch The Three : un son musclé

La Klipsch The Three se situe au croisement entre la gamme d'enceintes Heritage Wireless du constructeur américain, et son écosystème multiroom Klipsch Stream. Derrière son design rétro très savamment travaillé, elle entend donc proposer tout le confort ergonomique moderne, et bien sûr des performances sonores dignes de la réputation de sa marque. Voyons ce qu'il en est... Si les designs "néo-rétro" ont fini par devenir un poncif dans le monde de l'audio connecté, peu de constructeurs se sont essayé à l'exercice avec une telle réussite que Klipsch pour sa gamme Heritage Wireless. Les lignes angulaires et épurées de la Three sont d'une superbe élégance et mettent bien en valeur des matériaux de belle qualité (bois véritable, aluminium couleur cuivre). La fabrication est à l'avenant et inspire grande confiance, notamment le panneau de commande — relevons juste un très léger défaut de centrage des boutons rotatifs sur notre exemplaire de test, ainsi que les vis apparentes sur le panneau arrière de l'enceinte. La Three dispose de deux entrées analogiques, l'une sur prise mini-jack 3,5 mm, l'autre sur double RCA. Cette dernière peut être utilisée au choix comme une entrée ligne ou une entrée phono, pour le plus grand bonheur des amateurs de disques vinyles ne possédant pas une platine avec préampli intégré ; un petit switch juxtaposé aux connecteurs permet de sélectionner l'un ou l'autre de ces modes de fonctionnement. Un port USB-B permet également de brancher l'enceinte comme carte son externe sur un ordinateur Windows ou macOS — moyennant le téléchargement et l'installation préalables d'un pilote sur l'OS de Microsoft. Bien que ce ne soit pas son office prévu, le port USB type A de service peut être utilisé pour recharger un appareil mobile. Wi-Fi et Bluetooth complètent le tour d'horizon de la connectivité de la Three. Dommage que Klipsch ait décidé de dispenser ce modèle d'un connecteur RJ45. Notons également qu'en Bluetooth, l'enceinte n'est pas compatible avec le contrôle à distance du volume ; concrètement, cela signifie qu'en toute circonstance, les réglages de volume sur la source et sur l'enceinte sont indépendants. Pour préserver autant que possible la qualité de la transmission, il est donc nécessaire de toujours laisser le niveau de la source à fond et de régler le volume d'écoute directement sur l'enceinte. Bon point, la Three est fournie avec une télécommande infrarouge, très...