LG 55C7V

LG 55C7V

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.9/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du LG 55C7V. Les experts notent LG 55C7V 8.9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du LG 55C7V et d'autres TV OLED LG.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de LG 55C7V ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec LG 55C7V ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test LG 55C7V

CNET France

Ajouté le : 10/2017

Lire la suite...

8.7/10

Test : LG OLED TV 55C7V

Le C7V de LG a la meilleure qualité d'image que nous ayons jamais testé à ce jour. Meilleur que les TV OLED 2016 de LG et que n'importe quel modèle LCD, y compris les nouveaux Q7 QLED de Samsung. C'est aussi le téléviseur OLED le plus abordable cette année qui offre une qualité d'image équivalente à celle de modèles plus onéreux comme l'E7. Pour faire simple, le C7 est le modèle à battre en 2017.Le seul problème réside dans le fait qu'il soit encore cher. Le modèle 55 pouces (55C7V) est affiché aux alentours de 2100 euros et le modèle 65 pouces (65C7V) l'est à 3500 euros. Mais avant de liquider votre PEL, voici quelques remarques : - Les prix vont encore baisser. Si l'on se base sur la trajectoire des TV OLED LG de l'année dernière, le C7V devrait atteindre son prix le plus bas d'ici la fin de l'année - Il n'y a que deux modèles 55 et 65 pouces. Si donc vous voulez une diagonale plus importante, il faudra passer sur un 77 pouces G6 ou G7 qui vous coûtera beaucoup plus cher ou alors opter pour une dalle LCD plus abordable.Que les choses soient claires, le. Et si aucun des arguments cités ne vous pose problème, vous pouvez l'acheter les yeux fermés. Mais il serait judicieux d'attendre que son prix baisse encore.Pour notre essai, nous avons comparé le C7 en 55 pouces à d'autres modèles dont le pouces et le .Design superbeLe C7V est un magnifique exemple de design minimaliste, avec des bordures quasi inexistantes et aucun logo en façade, ce qui est une première parmi toutes les TV que nous avons vu passer. De profil, la partie supérieure est ultrafine tandis que la partie inférieure qui renferme l'alimentation, les haut-parleurs et la connectique mesure un peu plus de 4,4 cm d'épaisseur. Le pied flottant couleur argent qui est frappé du logo LG représente la seule différence entre le C7V et B7V. Rapide et bien connectéeLa version 2017 de l'interface Web OS est encore plus aboutie, mais il manque toujours la richesse des applications que l'on trouve sur les TV Android de Sony et les innovations que propose l'OS Tizen chez Samsung. Le système de contrôle gestuel intégré à la télécommande est pratique, notamment pour entrer ses identifiants pour une application en se servant du clavier virtuel. La molette de défilement est également utile pour naviguer dans les menus. La nouveauté 2017 concerne la présence de boutons dédiés pour accéder à Netflix et Amazon Vidéo. Ces services sont compatibles Ultra HD et...

01net

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test du téléviseur LG 55C7V, la nouvelle référence du monde de l'OLED

Parallèlement au 55B7V, LG lance le 55C7V, un téléviseur 4K de 55 pouces exploitant une dalle OLED classique. Pas de courbure d'écran donc, ni de 3D au menu. Il s'agit d'une dalle 10 bits affichant une ultra haute définition de 3 840 x 2160 pixels et embarquant la même électronique que les précédents modèles du fabricant sud-coréen. Ce modèle est affiché sous la barre de 3 000 euros et se décline également en version de 65 pouces aux alentours des 5 000 euros. Pour ceux qui en doutent encore, l'OLED est réellement le nec plus ultra en termes de colorimétrie et de contraste. Et ce téléviseur en est la preuve flagrante. Même s'il s'appuie sur la même base que les modèles précédents et si la seule modification réelle réside dans l'intégration d'un filtre anti-reflet plus neutre, le festival de couleurs est toujours au rendez-vous. Les mesures prouvent que l'image initialement voulue par le réalisateur et son chef opérateur, puis reportée sur Blu-ray ou encodée en 4K sur Netflix, est bel et bien affichée dans toute sa splendeur sur ce téléviseur. Les contrastes, eux, sont infinis. Rappelons que la technologie OLED permet d'éteindre individuellement les pixels et donc d'obtenir un noir absolu. Ainsi, quelle que soit la luminosité sur le blanc, les noirs restent sous la valeur mesurable par nos sondes. Le téléviseur est donc capable de restituer toutes les nuances de gris et de faire le plein de détails, même dans les scènes très sombres. En UHD avec le mode HDR activé, c'est là que le rendu est le plus saisissant, pour peu que la pièce ne soit pas trop éclairée (la luminosité du téléviseur est mesurée à 323 cd/m²). Ainsi que ce soit sur les images colorées de Pan, les images mouvementées d'Everest, celles sableuses de Mad Max : Fury Road ou celles crépusculaires de Game of Thrones, la qualité d'image est invariablement au rendez-vous. Sur le plan sonore, ce téléviseur donne, là aussi, pleinement satisfaction avec des basses présentes sur The Ancestor de Darlingside (en Dolby Atmos) et une agréable restitution des voix sur les films. Même sur du classique, le rendu est étonnamment bon. Et ce, en dépit du fait que la section audio n'est plus fournie par Harman/Kardon. Sur ce modèle estampillé Dolby Atmos, LG a intégré deux enceintes et deux boomers alimentés par une amplification numérique de 40 watts (4 x 10 watts). Et même si la restitution n'est pas aussi voluptueuse et précise que sur...

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2017

Lire la suite...

10/10

LG 55C7V : quand l'entrée de gamme Oled s'aligne sur le haut de gamme

LG affirme que tous ses téléviseurs Oled de 2017 utilisent la même dalle, les mêmes composants et affichent donc la même image. L'arrivée du 55C7V dans notre laboratoire est l'occasion de vérifier ces promesses en le comparant au 65W7, le fleuron de la gamme de LG. Au côté du téléviseur LG Oled 55B7V, le LG Oled 55C7V est le modèle Oled le plus abordable de cette année. Les deux références se différencient uniquement par leur design. Contrairement au modèle 55C6V de 2016, le LG 55C7V n'est pas incurvé et il n'est pas compatible avec la 3D. Rappelons par ailleurs que — selon LG — tous les téléviseurs Oled de 2017 utilisent la même dalle Oled 10 bits affichant une définition Ultra HD de 3 840 x 2 160 px, la même électronique et le même processeur LG MP16+. Sur le papier, ce LG Oled 55C7V devrait logiquement afficher une image identique de celle observée sur le LG Oled 65W7. Ce téléviseur LG OLED55C7V est vendu environ 3 000 €. Il est décliné en version 65 pouces (LG OLED65C7V) au prix de 5 000 €. Les sous-pixels verts, rouges, blancs et bleus Sans surprise, les sous-pixels du LG 55C7V sont identiques à ceux du LG Signature 65W7 et communs à tous les modèles Oled que nous avons testés cette année (Sony Bravia KD-65A1 et Panasonic TX-65EZ1000). Chaque pixel est toujours composé de quatre sous-pixels (un vert, un rouge, un bleu et un blanc). Les sous-pixels blancs et bleus sont plus gros afin d'améliorer la luminosité maximale de la dalle. Par rapport au modèle 2016 (LG 55C6V), LG a modifié son filtre anti-reflet. Si les reflets paraissaient violets sur les téléviseurs Oled de l'an dernier, ce n'est désormais plus le cas. Les reflets sont à présent neutres. La dalle semi-brillante dispose toujours d'un revêtement antireflet assez efficace qui dilue les reflets lumineux. Toutes les couleurs testées affichent un delta E inférieur à 3. Les couleurs sont donc fidèles à celles envoyées par la source. Le delta E moyen ne dépasse pas 1,5, largement en dessous de la valeur de 3 en dessous de laquelle l'œil ne perçoit plus la différence entre couleurs affichées à l'écran et couleurs idéales. La courbe de gamma affiche toujours une légère variation sur les gris à partir de 60 %. Cette variation est un peu plus importante que sur le 65W7 ou le Panasonic 65EZ1000, mais elle reste acceptable. La moyenne du gamma reste sur la valeur de référence (2,2). Notez que ce téléviseur dispose désormais d'un...