Panasonic Lumix DMC-GM5

Panasonic Lumix DMC-GM5

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.7/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Panasonic Lumix DMC-GM5. Les experts notent Panasonic Lumix DMC-GM5 9.7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Panasonic Lumix DMC-GM5 et d'autres Appareil photo numérique Panasonic.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Panasonic Lumix DMC-GM5 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Panasonic Lumix DMC-GM5 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Panasonic Lumix DMC-GM5

Ere Numérique

Ajouté le : 10/2014

Lire la suite...

9.0/10

Panasonic Lumix GM5 : Le coup de cœur de la rédac' !

Si le GM1 reste au catalogue et se positionne davantage comme un boîtier grand public (bien que de nombreux amateurs éclairés se le soient déjà réappropriés) le nouveau Panasonic Lumix GM5 arbore un positionnement plus expert tout en restant quasiment aussi compact car n'accuse qu'un surplus de 5mm en hauteur et 6mm en épaisseur. Ces dimension de 59,5 x 98,5 x 36,1 mm pour 211 g en font donc le plus petit appareil photo à objectif interchangeable équipé d'un viseur et d'un « gros » capteur. Une spécificité qui ravira de très nombreux adeptes, en tout cas on l'espère pour la firme, puisque ce Lumix GM5 a de nombreux arguments pour séduire un large public. Le look si épuré du GM1 est globalement conservé mais de nombreux petits détails marquent l'évolution : le trèfle de sélection arrière n'est plus entouré par la roue codeuse puisqu'une molette de pouce prend place au dos du boîtier. Celle-ci est cliquable et permet de modifier l'exposition, ce qui fait qu'à la place d'une touche dédiée à celle-ci on trouve un raccourcis direct pour la sensibilité.

01net

Ajouté le : 10/2014

Lire la suite...

10/10

Panasonic Lumix GM5

Le Lumix GM1 était déjà un miracle de compacité. Avec son viseur électronique intégré et un gabarit similaire, le GM5 est son digne successeur. Pesant à peine 282 g avec le zoom livré (210 g nu, 306 avec optique et flash), il est aussi petit qu'un compact expert type Canon PowerShot G7X ou Sony RX100 Mark III. Sauf que ce petit monstre est capable de changer d'optiques ! Le zoom 12-32 mm f/3.5-5.6 développé pour le GM1 est toujours de la partie et c'est le second secret de cet hybride : extra-fin et stabilisé (la précision a son importance), il est équivalent à un 24-64 mm, une plage focale suffisante pour les shoots quotidiens. On prend la fiche technique du GM1 et on recommence : le capteur reste le 16 Mpix du GM1, lui-même emprunté au GX7. Un bon capteur produisant de belles images jusqu'à 800-1600 ISO et qui tient la route à 3200 ISO. La montée dans les hautes sensibilités est moins étendue que sur les capteurs APS-C des reflex de milieu de gamme, mais Panasonic a fait un bon boulot de ce côté-là. Côté vitesse le GM5 peut carburer à 5 images par seconde, dans la limite de 20 images mais sans perception (sonore) du déclenchement, on a juste l'impression de capturer une séquence vidéo. Pour un mode rafale classique, il faut compter 2 à 2,5 i/s, mais de manière illimitée.

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2014

Lire la suite...

10/10

Test : Panasonic Lumix GM5, coup de cœur pour le plus petit hybride à viseur

Dans l'esprit de Panasonic, la délimitation est bien claire : le Lumix GM1 (qui reste au catalogue) est un petit hybride destiné à un public plus sensible au design et à la compacité qu'aux caractéristiques techniques. Pourtant, beaucoup d'experts y ont rapidement vu un formidable outil photographique, discret, léger, qualitatif, avec un véritable potentiel à développer. Mais il lui manquait un atout : un viseur intégré, voire au moins la possibilité d'en greffer un. Et là, magie, voilà que pointe le bout du nez du Lumix GM5, qui intègre justement viseur électronique et une griffe porte-accessoire. De quoi le transformer en photoreporter de poche idéal ? Le Lumix GM1 possédait, et possède encore à l'heure où nous rédigeons ce test, le titre d'hybride à objectifs interchangeables le plus compact. Pourtant, le Lumix GM5, même s'il accuse 5 mm de plus en hauteur et 6 mm de plus en épaisseur, semble encore plus petit, râblé, mignon et mieux équilibré, ô miracle des proportions. Il n'en demeure pas moins que, pour une prise en main parfaite, investir dans une petite poignée aluminium DMW-HGR1 à 99 € (la même que celle du GM1) ne sera pas un luxe. Le Lumix GM5 a également pris 100 grammes supplémentaires par rapport à son aîné mais, avec un total de 411 grammes, objectif, batterie et carte mémoire inclus, il se fera rapidement oublier.

FocusNumérique

Ajouté le : 09/2014

Lire la suite...

Test Panasonic GM5

Panasonic poursuit le développement de sa gamme de boîtiers à objectifs interchangeables très compacts (GM) avec le GM5, qui vient se placer en grand frère par rapport au GM1. Le changement le plus visible reste l'intégration d'un viseur électronique, mais ce n'est pas tout. Si le GM1 cible principalement les débutants en photo ou ceux qui ne souhaitent pas forcément passer trop de temps à régler leur appareil avant de déclencher, le GM5 est un peu plus ambitieux et propose une interface plus fournie. Au dos de l'appareil, vous noterez l'apparition d'un viseur électronique. Un ajout attendu et salvateur pour la photographie en plein soleil. La visée est toutefois assez petite (grossissement de 0,46x en équivalent 24x36) et peu précise (affichage de 1 166 000 points), mais elle est fluide et un détecteur bascule automatiquement l'affichage de l'écran vers le viseur à l'approche du visage. L'autre nouveauté appréciable est la présence d'une molette de réglage pour le pouce. Celle-ci est d'ailleurs cliquable afin de valider les options : pratique.