Philips Spin360 Max BT7700

Philips Spin360 Max BT7700

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Philips Spin360 Max BT7700. Les experts notent Philips Spin360 Max BT7700 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Philips Spin360 Max BT7700 et d'autres Enceinte lecteur audio Philips.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Philips Spin360 Max BT7700 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Philips Spin360 Max BT7700 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Philips Spin360 Max BT7700

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

6.0/10

Spin360 Max : un renouveau peu innovant

La Spin360 Max, ou BT7700 pour les initiés, n'est autre que la descendante de la BT6600. À son aînée, nous reconnaissions volontiers de belles qualités, comme sa performance sonore puissante et précise ou sa construction robuste, mais également de nombreux défauts, dont l'absence totale de commandes. Voyons si la cadette corrige le tir. Avec une tranche entièrement gommée et une extrémité arborant un cercle antidérapant, la Spin360 Max nous signifie dès le premier coup d'œil son positionnement polyvalent : à la verticale ou à l'horizontale, peu lui chaut. La molette de volume, en métal sur la BT6600 comme sur la BT6000, est désormais constituée d'un matériau softtouch pour offrir une meilleure prise en main lorsque l'enceinte est éclaboussée — on retrouve au passage la certification IPX4 (protection contre les projections d'eau de toutes directions). Le potentiomètre, donnant une sensation illusoire de réglage continu, ajuste en fait le volume de manière discrète — par crans, très facilement décelables à l'oreille. Hormis cette molette, rien ne change. On reconnaît la construction robuste dont bénéficiait déjà son aînée (conférant une bonne résistance aux chocs et aux chutes), la mise sous/hors tension via la rotation du potentiomètre, la connexion simplissime aidée par une Led de confirmation... et, hélas, l'absence totale de commandes de navigation musicale. Pas même un bouton pour mettre la musique en lecture ou en pause ! Le seul que l'on aperçoit, siglé des deux pictogrammes emblématiques, permet d'activer l'appairage Bluetooth et de prendre/terminer les appels. À ce propos, notons que le kit mains-libres est aussi médiocre que son prédécesseur (notamment à cause d'un gate particulièrement zélé). Ci-dessus, un enregistrement à 30 cm, en environnement particulièrement calme. La connectique reste elle aussi inchangée : on retrouve l'entrée analogique en mini-jack, le port micro-USB pour la recharge et le port USB permettant de recharger un appareil tiers (smartphone, tablette). Ah si, on en tient une autre, de différence : exit le socle de recharge bien pratique de la BT6600 ! L'autonomie demeure identique, avec une douzaine d'heures promises et livrées.... mais toujours pas d'indicateurs du niveau de la batterie. Courbe de réponse fréquentielle de la Spin360 Max : en noir, Bluetooth, en gris, analogique. Sur le papier, la Spin360 Max semble livrer un son équilibré, mais à l'écoute,...