Samsung 75Q900R

Samsung 75Q900R

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.3/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Samsung 75Q900R. Les experts notent Samsung 75Q900R 9.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Samsung 75Q900R et d'autres TV OLED Samsung.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Samsung 75Q900R ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Samsung 75Q900R ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Samsung 75Q900R

CNET France

Ajouté le : 01/2019

Lire la suite...

8.5/10

Test TV Samsung 75Q900R (8K) : le meilleur des QLED, avec un upscaling 8K de qualité

Le voilà, le premier téléviseur 8K à destination du grand public. Avec ce Q900R doté d'une définition de 7680 x 4320 pixels pour un prix de 4250 euros en version 65 pouces, 5950 en version 75 pouces et pas moins de 15000 euros en version 85 pouces, Samsung frappe très fort. Certes, ce produit cible les passionnés, ceux qui ne regardent pas les dépenses pour s'offrir le nec plus ultra de la technologie de l'image, mais le géant coréen a tout de même réussi le tour de force de commercialiser le plus petit des Q900R à un tarif inférieur à certains OLED 4K 65 pouces de son rival LG, comme le OLED65W7V ou le OLED65G8.À l'heure actuelle, lancer un téléviseur 8K paraît prématuré puisqu'aucun contenu compatible (ou presque) n'est disponible. Samsung mise donc sur un algorithme d'intelligence artificielle dopé à l'apprentissage machine pour améliorer numériquement la qualité des sources 4K, Full HD ou SD. Mais est-ce que ce téléviseur de plus de 33 millions de pixels tient réellement ses promesses ? Est-ce qu'il nous fera vraiment mettre nos écrans 4K au placard ? C'est ce que nous allons voir. Tout d'abord, sachez que nous avons testé la version 75 pouces du Q900R. Samsung nous avait habitué des téléviseurs QLED plutôt fins, ce qui n'est pas le cas ici avec 3,5 cm d'épaisseur. La nouvelle dalle 8K semble occuper beaucoup d'espace. Le coréen a repris les lignes de sa gamme The Frame, des contours en métal noir et un dos plat qui affiche des stries en reliefs. À l'arrière de l'appareil se trouve aussi un espace en forme de M pour ranger les pieds si vous décidez d'accrocher le téléviseur au mur. Dans le cas contraire, Samsung propose deux positions pour installer les pieds du 75Q900R : à proximité du centre de la dalle ou aux extrémités. Il s'adapte donc à la majorité des meubles TV. Vous noterez au passage l'absence de connectique, du moins en apparence, mais nous y reviendrons. La face avant laisse apparaître un cadre un peu épais, mais qui ne gâchent pas le plaisir. La dalle mate profite d'un très bon traitement antireflet, un point sur lequel Samsung est particulièrement performant. Le logo Samsung est des plus discret, ce qui est toujours appréciable. Derniers mots sur les pieds : s'ils sont très bien usinés, ils occupent de l'espace avec 34 cm de profondeur. Résultat, il est difficile d'installer une barre de son quand les pieds sont positionnés au centre, et quand ils sont aux extrémités cela...

Les Numeriques

Ajouté le : 11/2018

Lire la suite...

10/10

Samsung 75Q900R : le premier téléviseur 8K

Le Samsung QE75Q900R est le premier téléviseur 8K Ultra disponible sur le marché. Il reprend les bases du Samsung 65Q9F et ajoute une dalle 8K Ultra ainsi qu'un processeur vidéo plus performant assurant la mise à l'échelle sur cette dalle de pas moins de 33 millions de pixels. Voyons ce qu'apporte la 8K et si le Q900R parvient à corriger les petits défauts du Q9F. Le téléviseur Samsung QE75Q900R embarque une dalle VA 10 bits 100/120 Hz de 75 pouces (≈190 cm) affichant une définition native 8K Ultra de 7 680 x 4 320 px. Il reprend le système de rétroéclairage Full Led à 480 zones du Samsung 65Q9F ; un chiffre très élevé qui lui permet de limiter le blooming (effet de halo autour des objets lumineux sur un fond noir). Si le nombre de zones est plus élevé, la puissance l'est également puisque Samsung annonce un pic de luminosité très élevé de 4 000 cd/m², contre seulement 1 600 cd/m² pour le Q9F. Cela devrait permettre de profiter pleinement des contenus HDR. Ce téléviseur est également équipé du filtre Ultra Black Elite qui le préserve au maximum des reflets. Il est compatible HDR10, HDR10+ (norme concurrente du Dolby Vision portée par Samsung) et HLG (Hybrid Log Gamma). La partie audio est également identique à celle du Q9F puisque le Q900R embarque un système 4.2 délivrant 60 W. Bien évidemment, le système d'exploitation maison Tizen est toujours à la manœuvre. Ce téléviseur Samsung QE75Q900R est vendu environ 7 000 €. Il est également proposé en version 65 pouces (≈165 cm / QE65Q900R) autour de 5 000 € et 85 pouces (≈216 cm / QE85Q900R) autour de 15 000 €. Si le modèle de 65 pouces n'a pas vraiment d'intérêt, que ce soit en termes de résolution ou de rapport taille/prix, le modèle 75 pouces est assez bien placé comparé aux modèles Oled de 77 pouces dont le modèle le plus abordable, le LG 77C8, est vendu environ 10 000 €. Toutes les mesures de luminosité et de colorimétrie mentionnées dans cet article ont été réalisées avec une sonde SpectraCal C6-HDR et le logiciel CalMAN Ultimate. Oled vs Qled : des technologies plus différentes qu'il n'y paraît Cette dalle VA 8K Ultra exploitent une nouvelle structure de sous-pixels (© Les Numériques). Le Samsung 75Q900R embarque une dalle 8K Ultra inaugurant de nouveaux sous-pixels VA logiquement beaucoup plus petits. Les caractéristiques restent pour autant identiques et l'on retrouve un très bon contraste natif au détriment des angles...