Sonos IKEA Symfonisk

Sonos IKEA Symfonisk

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.8/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Sonos IKEA Symfonisk. Les experts notent Sonos IKEA Symfonisk 7.8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sonos IKEA Symfonisk et d'autres Enceinte lecteur audio Sonos.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sonos IKEA Symfonisk ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sonos IKEA Symfonisk ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sonos IKEA Symfonisk

CNET France

Ajouté le : 10/2019

Lire la suite...

7.5/10

Test Ikea Symfonisk (étagère) : pratique pour compléter un système Sonos à moindre frais

L'enceinte étagère Ikea Symfonisk se veut la rencontre entre le savoir-faire d'Ikea en matière d'ameublement fonctionnel et abordable, et la réputation de Sonos pour les systèmes multiroom sans fil. Une union qui donne l'enceinte Wi-Fi Sonos la moins chère à ce jour, avec un son aussi satisfaisant qu'on peut l'espérer d'un produit à 99 euros. La Symfonisk étagère sonne comme la version lampe, mais avec moins de basses. Elle représente une bonne option pour les enfants ou pour compléter une barre de son , ou . Design La Symfonisk n'a pas la forme typique d'une enceinte amplifiée. Elle est grande et mince, mesurant 30 cm de haut, 10 cm de large et 15 de profondeur. Elle est recouverte d'une grille amovible en tissu qui cache un haut-parleur de médium et un tweeter à dôme souple. À l'avant se trouvent des boutons de lecture et de volume tandis que l'arrière offre un port Ethernet au cas où vous ne voudriez pas utiliser le Wi-Fi. La Symfonisk peut aussi être montée au mur, seulement, le support mural est vendu en option. L'enceinte est entièrement compatible avec le système multiroom Sonos et, comme la plupart des autres produits de la marque américaine, elle ne fait pas de streaming en Bluetooth. On peut la contrôler avec l'application Sonos, un service de streaming tiers tel que Spotify Connect ou avec un assistant vocal tel qu'Alexa d'Amazon, l'Assistant Google ou Siri d'Apple. Elle est aussi compatible AirPlay 2, ce qui signifie qu'elle peut devenir un complément multiroom abordable du . Comme les autres enceintes Sonos, on peut former une paire stéréo avec deux Symfonisk ou les utiliser comme enceintes arrière avec la barre de son Sonos Beam. Nous avons testé l'enceinte dans plusieurs configurations : seule, en stéréo et en enceinte arrière. L'option haut-parleur arrière s'avère être la meilleure de toutes, mais les deux autres configurations ont leur charme. Nous avons d'abord utilisé les Symfonisk comme paire arrière pour la Sonos Playbar avec le caisson Sonos Sub. Il nous a fallu effectuer quelques ajustements dans le menu de réglages pour trouver le bon équilibre mais après cela, les deux Symfonisk se sont parfaitement fondues dans la masse. À l'écoute La gamme Symfonisk offre un son qui est proche de l'excellente enceinte , avec quelques différences. Sur la One les médiums sont légèrement comprimés tandis qu'ils sont un peu plus ouverts sur les Symfonisk étagère et lampe, mais moins raffinés....

Les Numeriques

Ajouté le : 10/2019

Lire la suite...

8.0/10

Enceinte-étagère sans-fil Symfonisk : une collaboration Ikea/Sonos qui porte ses fruits

1 Désireux de proposer un système sonore efficace, simple et accessible, Ikea s'est associé à Sonos pour créer une gamme audio Symfonisk. Après la lampe, nous testons l'enceinte-étagère sans-fil. Une agréable surprise. L'enceinte-étagère Symfonisk a été lancée au mois d'août 2019 au prix de 99,95 € dans deux coloris (noir ou blanc) et n'est disponible que dans les magasins Ikea. Cette enceinte fait donc office d'étagère et peut être utilisée à l'horizontale ou à la verticale. Pour le moment, elle fait partie d'une gamme de deux produits avec l'enceinte lampe de table Symfonisk.Nous avons testé l'étagère Symfonisk avec une version du firmware 1.20.3.3 et une application en version 10.4.1. On connaît le goût prononcé d'Ikea (et aussi de Sonos) pour le design sobre, voire minimaliste. L'enceinte-étagère Symfonisk ne déroge pas à la règle. On sent qu'un soin tout particulier a été apporté à la qualité de fabrication et aux finitions.Le coffrage en ABS est robuste et les marques d'assemblage sont ultradiscrètes. La grille frontale en tissu, douce au toucher, se retire et se remet en place avec la plus grande des facilités. La bonne impression se confirme également lorsque la grille est enlevée. Aucune marque d'assemblage disgracieuse n'est visible ni aucun défaut. Du bon travail en somme.Quelques patins caoutchouteux sont présents sur certaines faces de l'enceinte pour lui assurer un minimum de stabilité lorsqu'elle est posée à la verticale ou à l'horizontale sur un meuble. À moins d'un choc assez brutal, elle reste bien en place à la verticale. Elle peut également être fixée au mur ou sur une barre grâce à un support mural (vendu séparément au prix de 10 €) ou à des crochets (vendus aussi séparément au prix de 7 €). L'étagère Symfonisk a besoin d'une alimentation permanente sur secteur pour fonctionner. Un câble de 1,5 m avec une gaine particulièrement épaisse est fourni.Le minimalisme est de mise du côté de la connectique et des commandes. L'enceinte n'est pourvue que d'un port RJ45 et du Wi-Fi pour la communication sans-fil. Pas de Bluetooth ni d'entrée analogique en mini-jack. L'aspect ultraconnecté est donc parfaitement assumé, mais cela reste tout de même frustrant.Le meême sentiment de frustration nous étreint en regardant les contrôles : l'enceinte ne dispose que de 3 boutons : deux pour la gestion du volume et un dernier pour arrêter/reprendre la lecture en cours, point. Il...

01net

Ajouté le : 09/2019

Lire la suite...

8.0/10

On a testé Symfonisk, l’enceinte astucieuse de Sonos et Ikea qui se transforme en étagère

Une enceinte cachée dans une étagère. Voilà comment on pourrait présenter l'un des deux appareils lancés en commun par Ikea et Sonos en avril 2019. Ce parallélépipède (30 x 10 x 15 cm) vendu 99,95 euros affiche une forme très basique qui lui permet de se faire discret pour être placé à peu près n'importe où. Il peut par exemple trouver sa place dans une bibliothèque ou sur une étagère ; voire devenir lui-même une étagère. Pour cela, Ikea commercialise une fixation murale à 10 euros, livrée avec un tapis en silicone pour protéger l'enceinte des objets qu'on pose dessus. La marque suédoise propose également une paire de crochets à 6,99 euros pour suspendre l'enceinte aux barres de support généralement dédiées au rangement de matériel de cuisine. Comme souvent chez Ikea, ces systèmes sont bien pensés et pratiques. On sent ici clairement l'avantage pour Sonos de s'associer au suédois, expert de l'aménagement intérieur. Malgré le fait que cette enceinte soit désormais la plus abordable de l'univers Sonos, le constructeur n'a pas rogné sur la qualité de fabrication. On retrouve ici un plastique mat de bonne facture au grain sensiblement plus gros que celui utilisé par la Play:5. En façade, l'habillage en tissu masque un haut-parleur de médium, un autre d'aigus et un évent permettant au système bass reflex de produire les fréquences graves. Une partie ajourée dans cet habillage permet de faire ressortir trois boutons physiques (volume haut, bas et lecture pause) et un témoin lumineux. Pour l'installation, le système Sonos est toujours aussi simple. En suivant la procédure pas à pas, cela prend moins de cinq minutes, calibration sonore Trueplay en fonction de la configuration de la pièce comprise. Celle-ci permet d'adapter l'égalisation de l'enceinte à l'acoustique du lieu dans lequel on la place ; de quoi améliorer significativement la qualité sonore. Si vous disposez déjà d'un système Sonos chez vous, ce modèle Ikea s'y insère comme n'importe quelle enceinte Sonos classique de la marque. On peut ainsi jouer différentes sources sur les différentes enceintes de son domicile : Spotify dans une chambre, une radio dans la cuisine et la télévision dans le salon. Rappelons que la plate-forme logicielle de Sonos permet de connecter près d'une centaine de services de streaming disponibles sur le marché. La lecture se fait directement depuis l'enceinte, l'application installée sur son smartphone ou sa...