Sony Alpha a9

Sony Alpha a9

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Sony Alpha a9. Les experts notent Sony Alpha a9 9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sony Alpha a9 et d'autres Appareil photo numérique Sony.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sony Alpha a9 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sony Alpha a9 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sony Alpha a9

Journal du Geek

Ajouté le : 09/2017

Lire la suite...

Test : Sony Alpha 9, un produit de rupture

Jusqu'à maintenant le photographe de sports qui cherchait un appareil performant n'avait pas d'autres choix que de se diriger du côté de Canon ou Nikon avec des produits chers, mais aussi relativement lourds. C'est le cas par exemple des Canon EOS 1DX Mark II ou Nikon D5. Sony a décidé de chambouler cette hiérarchie avec son tout nouvel Alpha 9 qui, non seulement, est moins cher que ses concurrents directs, mais se retrouve dans un boitier relativement compact puisqu'on parle d'un appareil hybride. Avec ainsi des rafales à 20 images par secondes, le Sony Alpha 9 se démarque aussi avec un capteur plein-format rétro-éclairé. Aussi, autant vous le dire tout de suite, il a tout pour lui et pourra vous permettre d'effectuer quasiment n'importe quel type de photographie. Si vous suivez ce que fait Sony dans le monde de la photo, vous devez déjà connaître la gamme des Sony Alpha 7. Du coup, lors de la première prise en main de l'Alpha 9, vous pourrez penser qu'il s'agit d'un Alpha 7. Seuls les plus geeks d'entre vous pourront voir les quelques différences, par exemple un petit joystick dédié à la sélection des collimateurs ou encore un écran tactile. Du coup, c'est surtout dans ses entrailles que se fait la différence avec les Alpha 7. L'Alpha 9 propose ainsi un capteur plein-format rétro-éclairé de 24 mégapixels (et je rêve déjà d'un Alpha 9 avec un capteur de 42 Mégapixels comme l'Alpha 7 R II). Ce capteur CMOS permet ainsi des rafales de 20 images par seconde et pour ce faire, il embarque de la mémoire sur le capteur même. La sensibilité n'est pas en reste puisque ça peut monter jusqu'à 204.800 ISO. Bien évidemment, on retrouve les multiples molettes et boutons totalement programmables, une griffe-flash (pas de flash intégré, mais qui en a besoin avec une telle sensibilité ?). En parlant de molettes, celles de sélection des modes ou des vitesses ne pourront s'activer qu'avec un bouton-pressoir. Si cela peut s'avérer contraignant pour le grand public, il est bon de savoir que ses réglages ne pourront pas être modifiés aléatoirement. Dans un sac par exemple. La prise en main est agréable. Évidemment, avec cette taille de boîtier, tout dépendra forcément de l'objectif que vous aurez dessus. J'ai eu la chance de le tester avec le GM 24-70mm F/2.8 qui est tout simplement excellent, mais qui est bien trop lourd. Je l'avais avec moi et très honnêtement, il déséquilibre totalement le boîtier qui en devient trop...

01net

Ajouté le : 08/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Sony Alpha A9, l’hybride qui frappe Canon et Nikon en plein cœur

Sony boxe chez les poids lourds : sept ans après avoir fait ses armes dans les hybrides grand public avec son NEX 5, le géant de l'électronique arrive en 2017 avec la hargne d'un gagnant et s'attaque désormais au marché professionnel. Et pas n'importe quelle niche, puisque l'Alpha A9 que nous avons testé attaque frontalement Canon et Nikon sur le marché de la photo de sport/action, l'un des derniers bastions où le reflex est encore roi. En partie fondé sur les acquis de la série des Alpha A7 génération II, l'Alpha A9 est un boîtier assez proche de ses prédécesseurs du côté de l'apparence, mais ses composants sont bien différents… voire complètement hors catégorie tellement ils semblent provenir d'un autre monde ! Avant de rentrer dans le vif du sujet, précisons l'angle d'attaque de notre test. Nous allons certes juger l'A9 en partie sur ses performances pures mais les autres domaines comme l'écosystème ou l'ergonomie auront un poids plus important que d'habitude. Car Sony entend faire du pied à des professionnels qui travaillent en boîtiers de type Nikon D5 et autres Canon EOS 1DX Mark II, de vraies « armes de photographie massives », des tanks qui coûtent aux alentours de 7000 euros. Ces appareils bénéficient de nombreuses forces ergonomiques (résistances, prise en main, autonomie) et techniques (AF, parc optiques, rafales) que les constructeurs et le genre reflex ont acquis ces dernières décennies. Un historique qui permet à Canon et Nikon d'offrir un niveau de service, de savoir-faire et une offre d'optiques sans égale à l'heure actuelle - sans parler des milliers d'heures de retour sur expérience pour placer tel bouton à tel endroit, telle fonction à un autre. Dans la photo de sport sur laquelle Sony mise logiquement beaucoup avec l'A9, le choix d'un système ou d'un autre se fait sur un ensemble de paramètres, et pas uniquement sur x images par seconde en plus ou sur la bonne tenue des rouges à 12.800 ISO. Sony est le premier constructeur mondial de capteur CMOS et son avance technologique semble avoir explosée ces dernières années. Après avoir réussi à produire en masse des capteurs à circuiterie inversée – technologie Exmor R, les capteurs dits « rétro-éclairés » - la division composant de la firme japonaise a poursuivi ses efforts tous azimuts pour enfoncer encore plus loin son leadership avec ses nouveaux capteurs dits « empilés ». Sous ce nom peu évocateur se cache une prouesse...

Les Numeriques

Ajouté le : 06/2017

Lire la suite...

10/10

Sony Alpha 9 : une nouvelle bête de course est née

Les hybrides à capteurs 24 x 36 mm de Sony comptent, depuis fin avril, une quatrième famille, chacune avec un rôle bien défini : aux Alpha 7 l'ouverture de la gamme, aux Alpha 7s les hautes sensibilités, aux Alpha 7R les hautes définitions et, désormais, aux Alpha 9 la photographie sportive avec un accent tout particulier sur la réactivité. Premier de son genre, l'Alpha 9 (tout court) de 2017 est donc le premier de son genre... et pas le dernier, espérons-le, tant cet hybride est convaincant ! Capteur BSI CMOS ExmorR de 24,2 Mpx intégrant sa propre mémoire DRAM, module AF 4D comptant 693 points avec une couverture de 93 %, nouveau viseur, nouvel écran tactile, nouveau châssis, nouvelle ergonomie physique, nouvelle batterie de 2280 mAh, etc. Sony a suréquipé son nouveau vaisseau amiral dans un seul et unique but : venir chatouiller les reflex Canon EOS-1D X II et Nikon D5 sur leur propre terrain, celui de la photographie sportive. L'Alpha 9 ne serait-il qu'un Alpha 7 comme les autres ? Absolument pas. Si au premier abord le design confirme la parenté, les similitudes s'arrêtent là. Pour tout le reste, l'A9 est un A7 2.0, boosté aux hormones et, surtout, corrigeant bon nombre des défauts ergonomiques pointés du doigt sur ses prédécesseurs. C'est comme si les ingénieurs avaient décidé d'implémenter en une seule fois toutes les doléances soumises par les testeurs et photographes durant ces quatre dernières années. Comme tous les Alpha 7 de la génération Mark II, l'Alpha 9 stabilise son capteur sur 5 axes. À l'instar de la plupart des boîtiers professionnels (hybrides et reflex), l'Alpha 9 se dote, sur son épaule gauche, d'une double molette permettant de sélectionner rapidement la cadence de prise de vue et le type de mise au point (manuelle, automatique débrayable, autofocus continu, autofocus ponctuel). Ces deux molettes sont, individuellement, verrouillables. Dans un monde parfait, l'Alpha 9 aurait un écran secondaire mais, de toute évidence, il n'y en avait pas la place. Prolongeons le tour du propriétaire et constatons avec plaisir que l'Alpha 9 dispose, enfin, d'un double logement SD... comme sur les Fujifilm X-T2, Olympus OM-D E-M1 II et Panasonic Lumix GH5, pour ne citer qu'eux. Néanmoins, un seul de ces logements est compatible UHS-II. L'autre se contente d'UHS-I pour une sombre histoire de rétrocompatibilité avec les cartes Memory Stick. Mais, honnêtement, qui en utilise encore aujourd'hui ? De l'autre...

FocusNumérique

Ajouté le : 06/2017

Lire la suite...

Sony A9

Le nouvel hybride professionnel de Sony vient d'arriver à la rédaction. A peine le temps de charger sa batterie que nous l'emmenons découvrir notre scène test pour un premier tour de chauffe. Coup de théâtre le 27 avril dernier : Sony dévoile le A9 un boîtier hybride taillé pour concurrencer les reflex professionnels et sportifs chez Canon (1D Mark II) et Nikon (D5) avec au programme un nouvel autofocus à 693 points, une rafale à 20 ips et des images en 24 Mpx. - 27/04 sonyA9 Sony profite de la remise des SWPA pour dévoiler l'artillerie lourde : l'Alpha 9. Un hybride haut de gamme destiné aux professionnels, avec un capteur à 24 Mpx,... 1495 Le A9 est actuellement à la rédaction et en attendant de le mettre à l'épreuve sur des compétitions sportives, nous l'avons accompagné en studio pour évaluer la qualité du traitement du bruit électronique. Protocole de testPour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5Ds R qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6-1/4 s à une sensibilité de 100 ISO. Le Sony A9 est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 100 ISO. Le temps de pose est alors de 0,4 s. Nous faisons ensuite varier la durée de la pose et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (.ARW). Le boîtier est configuré par défaut, notamment pour ce qui est de rédaction du bruit électronique. Comme d'habitude, en plus des vignettes présentées ci-dessous, les images sont toujours observables à 100 % et téléchargeables.Le Sony A9 est équipé d'un tout nouveau capteur 24 x 36 de 24 Mpx qui dispose des technologies BSI () ou en bon français "empilée". Il s'agit donc d'un capteur Exmor R rétroéclairé (BSI pour Back Side Illuminated) qui permet d'optimiser la collecte de la lumière. La technologie est connue et répandue : elle existe déjà pour des capteurs 24x36 depuis l'A7R II. La plage ISO de l'A9 va de 100 à 51 200 ISO et pourra être étendue à 204 800 ISO. La nouveauté réside essentiellement dans l'intégration de mémoire dans le capteur : on parle alors de capteur . Cette technologie était jusqu'à présent réservée à des capteurs de petites tailles, dans les smartphones ou les compacts experts RX100 IV et RX100 V. La mémoire interne permet d'enregistrer plus rapidement les informations collectées par les photodiodes.Avec une...

Prix

Marchand Information Prix
PriceMinister Sony a9 ILCE-9 - Appareil photo numérique - sans miroir - 24.2 MP - cadre complet - 4K / 30 pi/s - corps uniquement - Wi-Fi, NFC, Bluetooth - noir 2987.6 €
Darty Marketplace Reflex Sony Sony alpha a9 nu 3060.88 €
Fnac Marketplace Hybride Sony Alpha A9 Boîtier nu Noir 3061 €
Fnac Hybride Sony Alpha A9 Boîtier nu Noir 4199 €