Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV

Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.6/10
44

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV. Les experts notent Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV 8.6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV et d'autres Appareil photo numérique Sony.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV

01net

Ajouté le : 10/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test : Sony Cyber-shot RX10 Mark IV, simplement le meilleur bridge du monde

Prenez l'électronique du puissant hybride format Alpha A9 de Sony et intégrez-la dans un bridge de la classe du RX10 Mark III. Faites quelques ajustements, secouez et vous obtenez la quatrième itération des bridges haut de gamme de Sony, le RX10 Mark IV. Lancé seulement une année après son prédécesseur, ce boîtier est le bridge le plus cher jamais commercialisé, avec un prix de lancement de 2000 euros. C'est ce « Monstre des Cyber-Shot » comme l'appellent eux-mêmes les ingénieurs de Sony que nous avons pu tester en avant-première à Tokyo. Et s'il ressemble extérieurement à son aïeul, ses performances sont d'une toute autre classe. Les composants qui animent le RX10 Mark IV ne nous sont pas inconnus : il s'agit de la même génération de puces qui équipe le RX100 Mark V, l'Alpha A99 Mark II, l'Alpha A6500 et le dernier monstre de Sony, l'Alpha A9. D'un côté on a un capteur 1 pouce de classe Exmor RS à conception dite empilée : cette génération de capteur intègre de la mémoire RAM au dos pour transmettre les images à toute vitesse. De l'autre, aux commandes de ce capteur exclusif à Sony, on retrouve le Bionz X, un processeur survitaminé qui peut absorber un demi-milliard de pixels par secondes et ce, pendant 10 secondes consécutives. De quoi aligner des rafales de 249 images ou des séquences vidéo au ralenti à 1000 images par seconde. A cause de leur plage optique très étendue et de leurs contraintes tarifaires– on ne trouvait pas de modèle à plus de 700 euros il y a encore 3 ans – les bridges souffraient de lenteurs tant au déclenchement, qu'à l'acquisition de cible ou en rafale. Jusqu'en 2014, un bridge voyait loin mais s'avèrait lent et mou. En faisant exploser le prix de leurs appareils, les ingénieurs de Sony ont pu équiper les différents RX10 de composants de qualité et améliorer drastiquement les performances. Le premier RX10 Mark I a commencé par s'équiper d'un grand capteur 1 pouce et d'une optique lumineuse (un équivalent 24-200 mm f/2.8). Cette quatrième version profite de cet héritage de composants de qualités, notamment de l'excellent zoom du RX10 Mark III. Mais le tout est piloté par une électronique hors du commun. Avec son processeur Bionz X de nouvelle génération, le RX10 Mark IV profite d'un AF de la classe de l'A9. Plus modeste dans la zone de couverture (65% de la surface contre 93% pour l'A9), il n'en reste pas moins que le capteur est tout de même équipé de 315...

01net

Ajouté le : 10/2015

Lire la suite...

10/10

Sony Cyber-shot RX100 Mark IV

Quatrième itération de la famille RX100, ce RX100 Mark IV est un peu l'aboutissement de la série. Tout ce que l'on pouvait souhaiter trouver dans un compact haut de gamme semble être réuni dans ce petit boîtier de 298 g. Reprenant la déjà très complète fiche technique du RX100 Mark III, le Mark IV avait la difficile tâche de faire plus, mieux, plus fort. Pari à priori réussit, mais à quel prix ? Nous le disions du Mark III et c'est encore plus vrai pour ce dernier modèle : le niveau d'équipement du RX100 Mark IV est presque parfait. L'écran orientable en mode portrait, le flash et le viseur : la trinité est là. Par rapport à ce dernier modèle, le seul élément qui change est la définition du viseur qui passe de 1,44 Mpix à 2,36 Mpix. Un surplus de définition agréable mais pas évident à l'oeil, le faible dégagement oculaire des lentilles du viseur limitant l'impact positif de cette hausse de définition. Seul le tactile manque à l'appel, mis au banc depuis des années par Sony. Quelle qu'en soit la raison, il faudrait que l'électronicien japonais finisse pas revoir sa copie. Même les derniers Leica sont tactiles ! Le capteur Exmor RS de ce RX100 MK IV offre la même définition que les 3 premières moutures à savoir 20 Mpix, une définition suffisante pour des recadrages ou tirages conséquents. Cette nouvelle version du capteur favorise les rafales et la 4K mais si Sony annonce un gain en hautes sensibilités, celui-ci nous a parue modérée.

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2015

Lire la suite...

8.0/10

Sony RX100 IV, la débauche technologique ne suffit pas toujours

Depuis 2011, Sony domine avec une aisance insolente le marché des compacts experts avec ses divers RX100. Avec sa quatrième génération, le japonais introduit un nouveau capteur Exmor RS, toujours de type 1" et comptant 20,1 Mpx, mais auquel de la mémoire DRAM a été soudée, pour accélérer l'enregistrement. Le RX100 IV est ainsi capable de vidéo à 1000 i/s et de 4K. Mais tout cela a un prix : une autonomie en chute libre et une chauffe palpable. De quoi faire vaciller pour la première fois le leader ? Dans l'ensemble, le RX100 IV demeure sur les acquis du RX100 III : si nous excluons le nouveau capteur et le mode vidéo étoffé, nous retrouvons le physique ultra-compact de son aîné, la même ergonomie, le même zoom 2,9x 24-70 mm f/1,8-2,8 et, nouveauté, un viseur OLED comptant désormais 2,35 millions de points. Une équipe qui gagne, ça ne se change pas. Les habitués des Sony RX100 retrouveront rapidement leurs marques sur cette quatrième itération. En fait, à part les discrètes inscriptions "RX100 IV Exmor RS 4K" juste au-dessus de l'écran, peu de choses distinguent le millésime 2015 de la cuvée 2014. D'un point de vue pratique, il est bon de constater que la greffe du nouveau capteur et d'un viseur plus défini ne fait pas gonfler le volume, permettant au compact Sony de se glisser dans une poche. La bague d'objectif programmable est toujours de la partie et l'option "zoom rapide" fait son apparition, à défaut du bien pratique zoom pas-à-pas adopté depuis des années par les Panasonic Lumix. Habitude qui ne change pas, l'un des premiers réglages à effectuer en sortie de boîte sera d'ouvrir le Menu, aller dans "Fonction pr VF fermé" (sixième onglet, deuxième page, dernière option) pour passer de "Mise HORS tension" à "Pas d.m. Hors tens.". En français, cela signifie que si vous ne procédez pas à cette légère modification, votre boîtier s'éteindra automatiquement dès que vous refermerez le viseur. Ce qui a le mérite d'agacer — ou alors nous sommes décidément trop rabat-joie, ce qui est une thèse tout à fait crédible. L'écran arrière conserve sa diagonale de 7,5 cm pour 1 196 000 points et peut toujours s'orienter à 45° vers le bas et 180° vers le haut, avec la même sensibilité aux rayures que précédemment. Sony ne croyant toujours pas aux vertus du tactile — bien qu'il ne cesse de nous répéter qu'il considère sérieusement la question —, ne vous attendez donc pas à modifier votre zone...

CNET France

Ajouté le : 08/2015

Lire la suite...

8.2/10

Sony RX100 IV

Le Sony RX100 IV (M4) ressemble davantage à une variante du RX100 III (M3) qu'à une évolution. Plusieurs raisons à cela. Le RX100 IV se présente comme un appareil photo numérique compact pour les amateurs de vidéos, du moins jusqu'à ce que son prix baisse un peu. Bien plus cher que son prédécesseur, il offre pléthore de fonctionnalités vidéo supplémentaire mais propose à peu près la même chose au niveau photo, de surcroît dans le même boîtier. Avec son tarif de 1500 euros, il vient rivaliser avec ce qu'offre déjà le le LX100 de Panasonic qui filme lui aussi en Ultra HD mais ne propose pas autant d'options vidéo que le M4. Le LX100 à l'avantage du prix. Il se trouve entre 650 et 700 euros sur Internet. Qualité d'imageBien qu'identique en termes de taille et de définition, le RX100 IV bénéficie d'un tout nouveau capteur Exmor de 1 pouces. Sur ce capteur CMOS nommé Exmor RS, Sony utilise une technologie dite "stacked" pour la superposition des couches dédiées aux photosites et celles des circuits. Ce nouveau capteur propose toujours une définition de 20 millions de pixels. Cette architecture ne semble pas avoir d'impact notable sur la qualité d'image. On remarque tout de même une meilleure montée en bruit, notamment pour les sensibilités au delà des 800 ISO, avec des détails mieux préservés dans les zones sombres, mais rien de vraiment saisissant. Il n'en demeure pas moins que la qualité photo du RX100 IV fait honneur à la gamme RX de Sony et s'avère toujours excellente, avec beaucoup de netteté et une gamme tonale correcte. Reste que d'après nous elle ne surpasse pas celle du LX100 dont le capteur affiche une définition inférieure mais qui est plus grand.La qualité vidéo s'avère excellente, aussi nette et précise que ce que l'on peut s'attendre d'une définition Ultra HD. Le Sony RX100 IV (M4) offre une panoplie de contrôles qui permettent d'obtenir exactement le résultat que l'on souhaite ainsi qu'un objectif plus silencieux et une molette de réglages.Le nouveau capteur Exmor RS utilise un traitement haute vitesse ainsi qu'une mémoire supplémentaire afin d'accélérer le traitement de l'image. Sony assure que ces améliorations réduisent les défauts qui peuvent apparaître durant des mouvements horizontaux rapides. Mais il reste tout de même pas mal d'imperfections produites par les secousses lorsque que le stabilisateur d'image est en mode standard. PerformancesEn matière de performances, le Sony...

FocusNumérique

Ajouté le : 06/2015

Lire la suite...

Test - Sony RX100 Mark IV : gestion du bruit électronique

Pour notre test, la scène est éclairée sous environ 250 lux. Notre appareil étalon est le Canon 5D Mark III qui, pour un gris neutre 18 %, requiert le couple f/5,6 - 1/8 s à une sensibilité de 200 ISO (Tamron 24-70 mm f/2,8 Di VC USD). Le Sony RX100 Mark IV est également calé pour exposer correctement un gris 18 % avec une sensibilité de 200 ISO et une ouverture de f/5,6. Nous faisons alors varier la vitesse et la sensibilité ISO. Les images sont visibles à 100 % (JPEG) et vous pouvez télécharger les fichiers bruts (ARW). Le RX100 Mark IV est équipé d'un nouveau capteur 1" baptisé Exmor RS. Le S est nouveau et fait référence à une nouvelle technologie stacked présentée par Sony en 2012 pour sa gamme de téléphones. Pour faire "très rapide", l'idée est d'intégrer sous la couche photosensible, une couche électronique contenant de la mémoire et des puces de traitement des données afin d'accélérer les processus liés à la captation d'une image. Sony RX100 Mark IV dos du capter 1 Le capteur reste un capteur Exmor R donc BSI (rétroéclairé) et la définition reste également de 20 Mpx. De manière assez étonnante d'ailleurs, la définition du capteur était absente de pratiquement tous les visuels de la présentation. La définition n'est-elle plus au centre des préoccupations de nos chers fabricants ? Quoi qu'il en soit, l'arrivée d'un nouveau capteur est toujours un grand moment à la rédaction. Le RX100 Mark IV a-t-il les arguments pour devenir un nouvel étalon ? Alors que donne ce nouveau capteur associé à un nouveau processeur de traitement des données pour les JPEG ? De manière assez classique, les images entre 80 et 400 ISO ne présentent pas de bruit électronique, même lors d'une visualisation sur un écran HDTV 1080 à 100%. Seul point un peu étonnant, l'exposition de la scène à 400 ISO est un peu plus dense. Un phénomène que nous avions déjà noté avec le précédent modèle. En mode "normal", l'appareil doit sans doute ajuster l'exposition correctement, ce qui n'est pas possible en mode M. Le phénomène est encore plus sensible à 800 ISO et les noirs sont un peu bouchés. Le traitement du bruit électronique commence à venir brouiller la restitution des plus fins détails.

Prix

Marchand Information Prix
PriceMinister Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV Noir 606.99 €
PriceMinister Sony Cyber-shot DSC-RX100 IV 655.84 €
Amazon Marketplace Sony DSC-RX100 IV Appareil Photo Expert Large Capteur 1'' CMOS Exmor RS, 20,1 Mpix, Optique Lumineuse, Viseur Intégré, 4K 664.9 €
Darty Appareil photo compact Sony DSC-RX100M4 769 €
Fnac Appareil photo numrique compact Sony DSC-RX100M4 Appareil photo compact 769.99 €
Fnac Marketplace SONY compact expert dsc-rx100 iv noir + etui + sd 4 go 833.9 €
Amazon Marketplace SONY Compact DSC-RX100 IV NOIR + ETUI + SD 4 Go 843.8 €