Sony KD-65ZF9

Sony KD-65ZF9

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Sony KD-65ZF9. Les experts notent Sony KD-65ZF9 7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sony KD-65ZF9 et d'autres TV LCD Sony.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sony KD-65ZF9 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sony KD-65ZF9 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sony KD-65ZF9

01net

Ajouté le : 02/2019

Lire la suite...

8.0/10

Test Sony KD-65ZF9, l'incroyable luminosité de ce téléviseur LCD sublime tous vos contenus 

Il y a des références incontournables sur le marché des téléviseurs et ce ZF9 de Sony en fait partie. Succédant au très bon Bravia KD-65ZD9 ce téléviseur se hisse, lui aussi, parmi les meilleurs téléviseurs du moment, même si cela se ressent sur le prix. Dans la version 65 pouces que nous avons reçue en test, il est tout de même vendu 2990 euros ! Heureusement, il dispose de quelques bons arguments pour défendre ce tarif. Tous ceux qui sont quelque peu sensibles aux technologies des dalles TV savent que l'OLED a pour elle d'offrir cette image somptueuse et ce contraste infini qui produisent toujours leur petit effet. Mais lorsque l'on parle de luminosité, le LCD ou sa variante QLED (chez Samsung, par exemple) reste une référence. Et sur ce KD-65ZF9, c'est d'autant plus vrai que le constructeur japonais y a intégré un système de rétroéclairage Full LED particulièrement performant (même si Sony ne communique pas le nombre de zones utilisées). Selon notre sonde de mesure, la luminosité max en mode cinéma, qui n'est même pas le mode le plus puissant, atteint les 758 cd/m². A quoi cela sert-il ? Et bien tout simplement à exploiter de manière très efficace les technologies de sublimation de l'image. Avec une source compatible HDR ou Dolby Vision (c'est assez rare qu'un téléviseur supporte les deux), ces technologies prennent tout leur sens tant l'impact sur les couleurs est perceptible et le confort visuel renforcé. Et puis avec une dalle aussi lumineuse, on peut espérer visionner tous ses contenus dans de bonnes conditions, quel que soit l'éclairage ambiant ou environnant. C'est un véritable avantage puisque les constructeurs ont tous adopté des dalles brillantes qui montrent vite leurs limites lorsqu'elles sont installées à proximité d'une fenêtre. A noter d'ailleurs que ce téléviseur intègre une dalle VA (pour Vertical Alignment) 10 bits. Cette technologie ne livre pas d'angles de vision aussi larges que la techno IPS (In Plan Switching), mais sa capacité à mieux « obstruer » la lumière la rend mieux adaptée au monde du cinéma. Les fuites de lumière sont mieux maîtrisées et les contrastes sont naturellement améliorés. D'ailleurs, notre sonde le confirme avec une mesure du taux de contraste de 2543:1. Pas de quoi s'emballer sur cette performance, mais a l'œil, le rendu est très agréable. Comme nous l'avions constaté lors du test du KD-65AF9, le mode expert est le mieux calibré de tous, moyennant...

FrAndroid

Ajouté le : 01/2019

Lire la suite...

6.0/10

Test du Sony KD-65ZF9 : un bilan contrasté pour un LCD très efficace

Avec son nouveau téléviseur ZF9, Sony cherche à prouver que les téléviseurs LCD hauts de gamme ont toujours une raison d'exister. Décliné en deux formats : 65 pouces pour le KD-65ZF9 et 75 pouces pour le KD-75ZF9, il fait face directement au Philips OLED 903 que nous avons déjà testé. Mais parvient-il à convaincre à l'usage ? On vous dit tout dans notre test complet. Ce test a été réalisé avec un modèle prêté par le constructeur. De prime abord, le téléviseur ZF9 de Sony surprend par son format imposant. Il faut admettre que s'il existe en version 65 pouces (KD-65ZF9) et en 75 pouces (KD-75ZF9), le constructeur japonais ne propose pas de modèle de son téléviseur avec un écran de 55 pouces. Le Sony ZF9 est avant tout pensé pour les grands salons et pourra difficilement se loger dans un petit studio ou une chambre d'étudiant. D'un point de vue esthétique, le téléviseur de Sony est assez classique avec ses bordures noires épaisses de 7 mm en façade. On notera cependant que le fabricant a opté pour un effet bimatière avec du métal texturé pour le cadre avant et un métal plus lisse sur la partie arrière. Le dos du téléviseur est quant à lui recouvert d'un plastique avec la même texture que l'avant. Dans l'ensemble, technologie LCD oblige, on ne peut que souligner l'épaisseur importante du téléviseur avec 2,3 cm à son minimum et jusqu'à 6,7 cm au maximum. Toujours au dos, on notera que Sony propose un cache en plastique pour masquer intelligemment les connectiques. Pratique lorsque l'on souhaite placer le téléviseur au milieu du salon, mais aussi pour optimiser sa gestion des câbles. En effet, outre ce cache en plastique, Sony a également intégré un creux dans les pieds du ZF9 afin d'y faire passer les câbles, alimentation à droite, et HDMI et USB à gauche. Concernant les connectiques là aussi rien à redire du côté du Sony ZF9, celui-ci intègre quatre prises HDMI dont une prise ARC quelle que soit la diagonale d'écran choisie, ainsi que deux prises USB-A. De même, on apprécie la possibilité d'exporter le son du téléviseur sur un home cinéma doté d'une connectique audio optique si on le souhaite. Le téléviseur Sony ZF9 est équipé de la dernière version en date d'Android TV, la 8.0. Il bénéficie en outre du patch de sécurité de juillet 2018, mais après avoir configuré le téléviseur, il nous a proposé le patch d'octobre 2018. Même si elle s'approche fortement de la version 7.0...