Sony MDR-XB50BS

Sony MDR-XB50BS

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Sony MDR-XB50BS. Les experts notent Sony MDR-XB50BS 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sony MDR-XB50BS et d'autres Ecouteur Sony.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sony MDR-XB50BS ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sony MDR-XB50BS ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sony MDR-XB50BS

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2017

Lire la suite...

6.0/10

Sony MDR-XB50BS : des intras sportifs mous du genou

C'est bien simple, outre les garanties habituelles de ce genre de produit (splashproof, confort, maintien), ce que Sony promet avec les intra-auriculaires sportifs Bluetooth XB50BS ce sont des basses, des basses... et encore un peu de basses — sait-on jamais... Les MDR-XB50BS sont des intra-auriculaires sportifs sans-fil "wireless", non pas "wirefree" : si rien ne les assujettit physiquement au lecteur (baladeur, smartphone, tablette, ordinateur), ils sont tout de même reliés l'un à l'autre par un câble de caoutchouc. Disponibles en noir, rouge ou bleu (notre modèle de test), ils ne s'embarrassent pas d'un design sophistiqué ni d'un quelconque effort de discrétion. Vous êtes sportif ? Faut assumer. Grâce aux quatre tailles d'embouts et aux trois stabilisateurs fournis (les ailettes recourbées qui se glissent dans la conque de l'oreille) ainsi qu'à la certification IPX4 (protection contre les projections d'eau), ces intras sportifs assurent un très bon maintien auriculaire, particulièrement pendant les séances de sport qui demandent peu de mouvements du visage (marche, vélo...). La course en revanche met ce maintien à plus rude épreuve : il peut arriver que le conduit auditif soit moins bien scellé, auquel cas il vous faudra repositionner l'embout, sans quoi le châssis ne tardera pas à retomber sur vos clavicules. La résistance à la transpiration est acceptable, mais notez toutefois que la conception en plastique ne confère pas une grande robustesse ; il faut donc non seulement prendre garde à ce qu'ils ne tombent pas par terre, mais également en prendre soin lorsqu'on ne les porte pas, aucun étui de transport n'étant fourni. Légers (à peine plus de 20 grammes), ils ne se font pas trop sentir une fois les accessoires adéquats adjoints. L'insertion des stabilisateurs dans la conque se fait assez aisément, en revanche, le port de plus d'une heure se fait sentir de manière plus ou moins douloureuse au niveau du tragus ou de l'anthélix, en fonction des morphologies. Les commandes sont complètes et se repèrent assez facilement à l'aveugle : tout au bout du châssis droit se trouve la commande de mise sous/hors tension et d'appairage Bluetooth des intras, qui met également la musique en pause/lecture et gère les appels (décrochage/raccrochage) via un temps d'appui plus abrégé. On trouve ensuite le "+", signalisé au toucher par une petite excroissance, qui sert à augmenter le niveau sonore ou à passer au morceau...