Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD

Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD. Les experts notent Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD 10/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD et d'autres Objectif appareil photo Tamron.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Tamron 17-35mm f/2.8-4 Di OSD

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2019

Lire la suite...

10/10

Tamron 17-35 mm f/2,8-4 Di OSD : un excellent rapport qualité/prix

Plutôt que d'offrir le choix entre une version lourde à ouverture f/2,8 et une autre moins lumineuse à f/4 constant, Tamron propose un entre-deux avec ce 17-35 mm f/2,8-4. Il ne pèse que 480 g. Mais ce n'est pas la seule qualité que nous lui avons trouvée. L'offre en matière de zooms grand-angle ne cesse de s'étoffer. Après un SP 15-30 mm f/2,8 Di VC USD G2 boosté par l'ajout d'un double microprocesseur, c'est une plage de focales plus classique qu'a choisi de proposer Tamron. Ce 17-35 mm f/2,8-4 Di OSD couvre le 24x36 est se destine aux reflex des marques Canon et Nikon. Il propose une alternative aux lourds et onéreux Canon EF 16-35 mm f/2,8L III USM et AF-S Nikkor 17-35 mm f/2.8D IF-ED dont la sortie commence à dater, mais ne manquera pas d'être comparé aux Canon EF 16-35 mm f/4L IS USM et AF-S Nikkor 16-35 mm f/4G ED VR qui, eux, proposent un système de stabilisation. Fabriqué à partir de 15 éléments répartis en 10 groupes, l'objectif intègre 4 lentilles en verre LD à faible dispersion destinés à éradiquer les aberrations chromatiques ainsi que deux lentilles asphériques moulées pour l'homogénéité. Un traitement anti-reflet BBAR a été ajouté en surface pour limiter le flare et éviter les réflexions parasites. La distance minimale de mise au point de ce zoom grand-angle s'élève à 28 cm offrant un rapport maximal de grandissement de 0,20x. Son ouverture est glissante avec un maximum de f/2,8 à 17 mm et f/4 à 35 mm. Quant au diaphragme, il est composé de 7 lamelles et possède une forme quasi circulaire selon Tamron. L'autofocus est assuré par une motorisation ultrasonique silencieuse OSD dont la marque indique qu'elle a amélioré la rapidité et la précision. Enfin, notons que des joints d'étanchéité ont été placés aux extrémités et aux jointures des bagues pour assurer une bonne protection contre l'humidité et l'insertion de poussières. Sa lentille frontale a reçu un traitement de surface à base de fluor hydrofuge et oléofuge pour un nettoyage facile. Sa compacité est assurément un atout puisque ce zoom affiche des dimensions inférieures à celles de ses concurrents. Mais ce qui frappe vraiment quand on prend le Tamron 17-35 mm f/2,8-4 Di OSD en main, c'est sa légèreté. Seulement 460 g sur la balance quand les versions f/2,8 de Canon et Nikon pèsent respectivement 790 g et 745 g et les versions f/4 615 g et 680 g. © Pascale Brites / Les Numériques. Malgré l'utilisation de matériaux...