Batman Arkham City

Batman Arkham City

21 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.5/10
66

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 21 tests du Batman Arkham City. Les experts notent Batman Arkham City 8.5/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Batman Arkham City et d'autres Jeux Playstation 3.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Batman Arkham City ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Batman Arkham City ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Batman Arkham City

PlayFrance

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

9.5/10

Batman : Arkham City

Véritable révélation de l'année 2009, Batman Arkham Asylum avait pris tout le monde par surprise en offrant la meilleure adaptation vidéoludique, toutes plateformes confondues, des aventures du Dark Knight. Deux ans plus tard les petits gars de Rocksteady remettent le couvert en enrichissant encore une recette déjà fort sympathique. Parviendront-ils à réitérer l'exploit de mettre tout le monde d'accord ? Sans aucun doute !L'aventure d'Arkham City se déroule un an après les faits relatés par son prédécesseur : alors que la criminalité fait toujours rage à Gotham City et que l'asile d'Arkham a été fermé, les autorités cherchent le moyen de neutraliser une fois pour toutes les plus dangereux malfaiteurs de la ville. Le nouveau maire de la ville Quincy Sharp décide alors d'adhérer à un projet défendu par le Dr Hugo Strange, qui a visiblement trop visionné le New York 1997 de John Carpenter : il fait en effet isoler tout un quartier avec de grandes murailles gardées par les unités du Tyger, et y enferme pour toujours les bandits condamnés. Effrayé par cette idée, le milliardaire Bruce Wayne alias Batman décide d'intervenir, mais il se trouve lui-même rapidement pris au piège de cette étrange ville dans la ville.

JeuxVideo.org

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

8.0/10

Batman: Arkham City

La chauve-souris est de retour dans la belle ville d'Arkham avec pour mission cette fois ci de tabasser un peu tout les supers-méchants qui se trouvent dans la grande prison à ciel ouvert construite pour l'occasion. Avec un premier opus plus que réussi, Rocksteady souhaite remettre le couvert en nous prouvant qu'on peut utiliser une licence à bon escient. Enfilez votre collant, prenez votre bat-manette et lancez vous dans ce test. Batman: Arkham City est la suite d'Arkham Asylum. Un an après que le Joker se soit fait arrêté par Batou, Sharp a créé la plus grande prison au monde dans la ville d'Arkham. Pour se faire, il est devenu maire et a enfermé toute la racaille (Joker, Pingouin, Freeze, Home mystère...) dans la basse ville après y avoir envoyé des gardes (TIGER). Batman se retrouve au milieu de tout se beau monde à la poursuite de Hugo Strange qui va tout faire pour rester loin du danger, voila le pitch. Le jeu nous offre beaucoup plus de liberté que dans le premier opus puisque nous évoluons dans une ville ouverte (Prototype/Infamous-like). Une liberté qui n'est qu’éphémère puisque la mission principale se déroule dans des bâtiments.

Journal du Gamer

Ajouté le : 11/2011

Lire la suite...

Test : Batman : Arkham City

L'homme chauve-souris aura indubitablement laissé son empreinte il y a un peu plus de 2 ans de cela, lors de son passage éclair sur consoles et PC, à travers une première production signée Rocksteady Studios. C'était donc tout naturel pour le-dit studio de cuisiner une suite à cette première expérience convaincante, qu'il nous a été donnée d'analyser en long, en large et en travers. Jusqu'à l'overdose ? Pensez-vous, on en redemanderait presque ! Parmi les super-héros, j'aurais personnellement tendance à placer Batman au dessus du lot, des Superman, Spider-Man, et j'en passe. Ne serait-ce que grâce au cachet qu'il arrive à imposer, malgré sa tenue composée d'un slibard aussi moulant que saillant et de poches renfermant les gadgets les plus improbables qui soient. Plus sérieusement, malgré son âge avancé, la chauve-souris arrive encore à dégager un charme certain, épaulée par un univers fourni au possible que l'équipe de Rocksteady Studios n'a pas hésité une seconde à exploiter pour la seconde fois. Pourtant, au niveau du scénario déployé par cet Arkham City, l'ensemble reste assez classique, voir assez sage.

JeuxVideo24

Ajouté le : 10/2011

Lire la suite...

7.0/10

Test de Batman : Arkham City

Véritable réussite de l'année 2009, Batman : Arkham Asylum a su démontrer qu'il était possible de posséder une licence juteuse et d'en faire un excellent jeu vidéo. Gameplay léché mêlant habilement action et infiltration, ambiance incroyable et univers riche en total respect de la licence ont fait du jeu de Rocksteady Studios un incontournable pour les fans de l'homme chauve-souris. Un tel succès ne pouvait bien sûr pas rester sans lendemain et le studio anglais nous propose aujourd'hui la suite directe des aventures de Batman. En ayant conservé Paul Dini aux commandes et avec un casting de rêve, Batman : Arkham City a donc toutes les cartes en main pour frapper à nouveau un grand coup. A moins que Rocksteady Studios n'ait voulu trop en faire? Les derniers évènements de la prison de Gotham ayant mis à mal la politique carcérale de Quincy Sharp, le maire de la ville, c'est avec un certain opportunisme que Hugo Strange en a profité pour mettre en place son plan machiavélique. Avec un penchant pour l'expansion à outrance, le dangereux professeur a fait transformer tout le nord de la ville en une énorme prison à ciel ouvert, pour y enfermer les plus dangereux criminels de Gotham.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 10/2011

Lire la suite...

9.5/10

Batman Arkham City

En un jeu, Rocksteady aura redéfini les codes du super-héros de pixels. Mature, profond, splendide et profitant d'un gameplay souple et efficace, Batman Arkham Asylum aura révélé une société et transfiguré un super-héros de légende. De fait, dire qu'on attendait Batman Arkham City tient de l'euphémisme dans le sens où les développeurs n'ont pas cédé aux sirènes commerciales en sortant prestement leur bébé. Deux ans après le premier épisode, le second opus sort sur nos écrans (de télévision) et avec lui, une nouvelle page de la vie de Bruce Wayne se tourne... Quand il n'y a plus de place en Enfer, les malfrats reviennent sur Terre. Tel aurait pu être le leitmotiv de Gotham City après la fermeture de l'asile d'Arkham. C'était sans compter le plan ingénieux d'Hugo Strange, psychiatre de renom, et de Quincy Sharp récemment promu maire de ladite ville. Ainsi, les deux hommes ont l'idée d'enfermer la vermine grouillante dans une partie de la cité reconvertie en prison géante et renommée pour l'occasion Arkham City. Si la solution miracle semblait avoir été trouvée, certaines voix s'élèvent contre celle-ci à commencer par celle du milliardaire Bruce Wayne.

Gamekult

Ajouté le : 10/2011

Lire la suite...

8.0/10

Test Batman : Arkham City

Tonitruante claque pour tous les fans de super-héros, Batman : Arkham Asylum avait en 2009 marqué violemment les esprits avec son ambiance impeccable, son gameplay hybride bien pensé et sa réalisation impressionnante. Depuis lors, on guettait les moindres faits et gestes de son développeur Rocksteady, promu en un titre au rang des studios à surveiller. Nous voici donc, deux ans après, enfin prêt à enfiler le lourd costume de l'homme chauve-souris pour mettre de l'ordre dans Arkham City, l'incroyable terrain de jeu de cette suite tant espérée. Arkham, c'est ma came ! Depuis les derniers événements survenus à la prison d'Arkham Asylum, il est devenu évident que la politique carcérale de Gotham, entre naïveté et laxisme, devait être totalement remise en question. Profitant du drame, Hugo Strange, mystérieusement allié au nouveau maire Quincy Sharp, a pu exécuter un plan radical et transformer toute la partie nord de la métropole en prison à ciel ouvert. Entourée de murs immenses garnis de barbelés et sertis de miradors, cette immense zone est donc devenue une poubelle dans laquelle on jette sans discernement toute la vermine de Gotham, parmi laquelle quelques noms tristement prestigieux retiennent l'attention : le Pingouin, Double-Face, Catwoman et tant, tant d'autres.

JeuxVideo.fr

Ajouté le : 10/2011

Lire la suite...

9.0/10

Test Batman : Arkham City

Il y a un peu plus de deux ans, le jeune studio Rocksteady nous a surpris avec un Batman : Arkham Asylum qui était un excellent titre, respectueux de l’univers de surcroît. Cette fois, le développeur se risque à nous offrir une expérience beaucoup plus ouverte et libre, dans un terrain de jeu nettement plus vaste. Le pari est-il payant ? Les nouveautés sont elles aussi vertueuses et profondes qu’annoncé ? La réponse, dans notre test. Le scénario de cet opus se révèle dans la continuité de celui du précédent. Nous nous retrouvons un an après que le Joker ait mis l’asile d’Arkham à feu et à sang. Ce dernier n’étant pas arrivé à ses fins, Quincy Sharp, l’ancien directeur de l’asile (au crâne largement dégarni) a vu sa popularité monter en flèche et est devenu maire de Gotham. Il en a profité pour ouvrir Arkham City, une prison à ciel ouvert abritant les pires criminels de sa ville. Nous n'évoquerons naturellement pas tous les premiers évènements du scénario afin de préserver l’effet de surprise, mais disons simplement que notre héros masqué se retrouve contraint d’intégrer cet antre malfamé, sous la pression du malicieux Professeur Strange. Ce dernier n'est d’ailleurs pas le seul vilain en activité, puisque Double-Face, Le Pingouin, Mr. Freeze, Harley Quinn, le Joker et quelques autres auront à cœur de malmener l’homme chauve-souris.

Gamekult

Ajouté le : 10/2011

Plus accessible...

Batman Arkham City (Preview)

A une toute petite poignée de semaines de la sortie de Batman : Arkham City, alors que l'impatience de plonger dans cette nouvelle aventure est déjà écrasante, Warner a décidé de nous achever en nous prêtant une manette 360 pendant quelques dizaines de minutes, le temps d'une ultime démo. Une grosse demi-heure dans le costume de l'homme chauve-souris qui nous a confirmé tous les bons pressentiments qui nous attisent depuis des mois. Gotham, nous voilà ! Living for the city Pour les fans qui auraient déjà fait le tour de tout ce que Rocksteady a bien voulu présenter d'Arkham City jusqu'à présent, le passage que nous avons pu parcourir succède directement à l'explosion du clocher où l'on imaginait trouver un sniper à la solde du Joker et donc juste après le spectaculaire plongeon de Batman pour se sauver in extremis du piège tendu pour son ennemi de toujours. Encore plus décidé à mettre le grappin sur le Joker - si tant est que ce soit possible -, Batman part maintenant sur les traces d'un signal radio qui devrait le mener droit vers sa proie.

JeuxActu

Ajouté le : 10/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City : nouvelle preview (Preview)

Un peu à l'étroit dans un asile dont il aurait pu être un pensionnaire, Batman avait au moins tous ses ennemis sous la main afin de bien leur faire comprendre, coup de batarang comme argument, que la perspective d'une sortie était à oublier. Un discours qui ne fonctionne désormais plus, les plus grands psychopathes de Gotham étant maintenant résidents d'un quartier entier de la ville, Arkham City. Un changement de perspective paradoxal qui ne semble pas avoir déprimé pour autant le monolithique Batman qui reprend sa traque en bonne forme dans Batman : Arkham City. Impressions de ce beau dévouement manette en main.Quelques mois après les évènements de Batman : Arkham Asylum, le directeur de l'établissement aux stars du meurtre, Quincy Sharp a réussi à prendre les rênes de la ville entière. Au poste de Maire, il décide de remplacer une partie de Gotham City par une prison à ciel-ouvert. Une idée qui va forcément dégénérer, d'autant que cet immense quartier pénitentiaire, Arkham City, est placé aux mains du psychiatre Hugo Strange, nom prédestiné. Sans avoir besoin de bat-signal pour comprendre qu'il y a matière à surveillance, Batman va donc tenter de conserver un minimum de tenue dans ce chaos total et surtout se mettre sur la piste de Catwoman, enlevée par Double-Face.

JeuxVideo.fr

Ajouté le : 10/2011

Plus accessible...

Batman : Arkham City (Preview)

Depuis le début de l'année 2011, Kévin et Nerces ont pu profiter de la suite des aventures virtuelles de Batman au travers de deux présentations de versions plus ou moins avancées d'Arkham City. ? moins d'un mois de la commercialisation du titre, c'est à mon tour d'apprécier toutes les qualités du jeu de Rocksteady au cours d'une démonstration issue de la version définitive. Une prise en main effectuée sur Xbox 360, devant l'écran iMax de la salle de projection privée des locaux Warner Bros. à Londres (un vieux fantasme de joueur que de s'adonner au loisir vidéoludique sur une toile de 20x10 m). Après quasiment une heure de jeu, et au-delà de toute utilisation de superlatifs, je dois bien admettre que l'homme chauve-souris m'en a mis plein la tronche. Suivez le guide dans la tanière du Joker... « Toujours à l'heure, même à ses propres funérailles... »Le passage de jeu que j'ai pu essayer est la suite directe du sauvetage de Catwoman (démo de l'E3) qui se termine par un vicieux traquenard dans un clocher. Le Joker s'est fait la malle, laissant Batman libre de tout mouvement au sein de la cité corrompue. Le premier réflexe que l'on a est de faire tourner la caméra autour du héros afin de profiter de la profondeur de champ et de contempler l'immense espace de jeu qui s'offre à Bruce Wayne.

Gamekult

Ajouté le : 08/2011

Plus accessible...

Batman Arkham City (Preview)

Le retour du Batman de Rocksteady Studios approche et les amateurs de l'homme chauve-souris se préparent à prendre leur envol depuis les toits de Gotham City pour se jeter sur les criminels de la ville comme une chauve-souris se jette quarante-cinq fois contre les murs avant d'enfin arriver à sortir par la fenêtre. Déjà présenté à maintes reprises par le passé, Batman : Arkham City était évidemment de la fête pour la gamescom 2011 même si la suite d'Arkham Asylum n'avait finalement pas grand chose de neuf à dévoiler. C'est quand même con une chauve-souris dans le fond La grosse annonce de cette présentation de Batman : Arkham City cette année à la gamescom était simple : le jeu sortira le 21 octobre prochain avec support de la 3D sur toutes les plates-formes visées. Pour le reste, cette nouvelle rencontre jouable avec le jeu de Rocksteady Studios confirmait (si c'était encore nécessaire) que les prochaines aventures de l'homme chauve-souris feront partie des titres à ne pas rater à la fin de l'année sans trop présenter de réelles nouveautés. On a pu assister à un défi entre deux présentateurs de chez Rocksteady Studios qui jouaient chacun de leur côté - l'un sur Xbox 360, l'autre sur PlayStation 3 - pour décrocher le meilleur score dans une sélection de challenge maps du jeu ; pas de jaloux, le jeu paraissait aussi beau et fluide sur les deux machines à travers les verres de nos lunettes 3D.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 08/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City (Preview)

Les adaptations de comics donnent rarement lieu à de très bons jeux vidéo mais cette règle d'or connait heureusement quelques jolies exceptions. C'était le cas de Batman Arkham Asylum qui avait littéralement comblé les fans de l'homme chauve-souris en 2009. Le héros de Gotham revient cet automne dans une suite qui s'annonce encore plus alléchante. On avait quitté Batman alors qu'il venait de mettre l'asile d'Arkham sens dessus-dessous pour déjouer les plans du Joker. On sait que notre héros préfère rester dans l'ombre, ce qui a permis à un autre de s'accaparer cette victoire. Quincy Sharp, le directeur d'Arkham, est ainsi passé pour le véritable sauveur de Gotham et a pu ensuite remporter les élections municipales haut la main. Ce maire fraîchement élu a un grand projet pour sa ville : il isole les bas quartiers pour les transformer en une prison à ciel ouvert. Cette fameuse Arkham City regroupe pêle-mêle des pensionnaires de l'ancien asile et du centre pénitentiaire de Blackgate. Cette faune bigarrée nous donnera l'occasion de croiser le Joker, Harley Quinn, Double-face, Mister Freeze ou le Pingouin. Heureusement, Batman ne sera pas tout à fait seul pour s'aventurer dans ce véritable nids de super-vilains, il pourra notamment compter sur l'aide de la talentueuse Catwoman...

JeuxVideo.fr

Ajouté le : 06/2011

Plus accessible...

Batman : Arkham City (Preview)

En août 2009 sortait Batman : Akrham Asylum et avec ce premier titre - au succès impressionnant - la toute jeune équipe de Rocksteady était propulsée tout en haut de l'affiche. Une position pas forcément très confortable pour un développeur fondé cinq ans auparavant et qui se retrouvait avec une pression terrible alors que de nombreux appelaient de leurs vœux une suite. Après quelques présentations et alors que le jeu doit sortir le 21 octobre prochain, nous avons pu - à l'occasion de l'E3 2011 - mettre la main sur une version avancée du jeu... Un carton à venir ? Double-Face, Poison Ivy, Catwoman, Joker, Pingouin et les autresAfin de ne pas surcharger cette preview, nous ne reviendrons pas sur les éléments déjà présentés par Kévin en février dernier. Il faut dire que si Rocksteady avait emmenée une versions plus aboutie de son jeu, les niveaux présentés étaient identiques... en dehors d'un rapide combat destiné à illustrer le personnage du Pingouin, dernière annonce en date du studio anglais. Des niveaux identiques donc, mais un changement majeur puisque - cette fois - nous nous sommes retrouvés manette en mains à contrôler ce bon vieux Batman et la sexy Catwoman..

Gamekult

Ajouté le : 06/2011

Plus accessible...

Batman Arkham City (Preview)

Réputée pour son asile, ses petites ruelles sombres et son psychopathe déguisé en chauve-souris, la ville de Gotham accueillera en plus une armada de malades échappés d'Arkham d'ici la fin de l'année dans Batman : Arkham City. Si ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les habitants de la ville la plus malfamée des comics DC, c'est pour nous l'occasion de retrouver les développeurs de chez Rocksteady Studios pour une nouvelle aventure qui a profité de cet E3 pour prendre son envol. Take me down to Arkham City... L'asile d'Arkham tout juste nettoyé, Batman se retrouve bien embêté lorsque les rues de Gotham sont envahies par une véritable armée de grands malades bien décidés à semer le chaos dans leur sillage. Vu la taille de la ville (on nous parle d'un univers cinq fois plus grand que dans le jeu précédent), on ne s'étonne pas trop que l'ami Bruce Wayne ait parfois besoin d'une pause dans son éternelle chasse au criminel et que l'on ait du coup l'occasion de raccrocher la cape du Batman pour endosser la combinaison moulante de Catwoman dans Batman : Arkham City. La possibilité de jouer Selina Kyle n'était évidemment plus vraiment une surprise après toutes les fuites pré-E3 au sujet du jeu de Rocksteady Studios mais c'était ici l'occasion de découvrir les spécificités de la voleuse la plus féline de DC Comics.

Journal du Gamer

Ajouté le : 03/2011

Lire la suite...

Impressions : Batman Arkham City (Preview)

Batman Arkham City, la suite tant attendue du jeu d’aventure Batman Arkham Asylum sorti en 2009, s’est dévoilée la semaine dernière au Journal du Gamer. Cette petite présentation d’une heure à travers son premier chapitre nous a confirmé son principal défi. Car si le gameplay de la licence – entre infiltration et action – est au point, c’est la narration qui risque de souffrir de l’ouverture du terrain de jeu. En offrant aux joueurs une plus grande liberté, l’équipe de Rocksteady peut-elle conserver la même cohérence scénaristique qui avait offert à Arkham Asylum sa singulière identité, et à raconter une histoire forte ? Selina Kyle, alias Catwoman, a été enlevée par Double-Face. L’ex-procureur aujourd’hui défiguré projette de la plonger dans un bain d’acide en guise d’avertissement général ; il veut en effet assurer son emprise sur les détenus d’Arkham City, le quartier de haute sécurité de la ville de Gotham. Pour la sauver, Batman s’infiltre dans un bâtiment en ruine et fait face à différents dangers. La féline fatale est donc l’enjeu de cette mission de sauvetage qui fait office de démonstration romanesque… et sensuelle !

Journal du Gamer

Ajouté le : 03/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City (Preview)

Batman Arkham City, la suite tant attendue du jeu d’aventure Batman Arkham Asylum sorti en 2009, s’est dévoilée la semaine dernière au Journal du Gamer. Cette petite présentation d’une heure à travers son premier chapitre nous a confirmé son principal défi. Car si le gameplay de la licence - entre infiltration et action – est au point, c’est la narration qui risque de souffrir de l’ouverture du terrain de jeu. En offrant aux joueurs une plus grande liberté, l’équipe de Rocksteady peut-elle conserver la même cohérence scénaristique qui avait offert à Arkham Asylum sa singulière identité, et à raconter une histoire forte ? Selina Kyle, alias Catwoman, a été enlevée par Double-Face. L’ex-procureur aujourd’hui défiguré projette de la plonger dans un bain d’acide en guise d’avertissement général ; il veut en effet assurer son emprise sur les détenus d’Arkham City, le quartier de haute sécurité de la ville de Gotham. Pour la sauver, Batman s’infiltre dans un bâtiment en ruine et fait face à différents dangers. La féline fatale est donc l’enjeu de cette mission de sauvetage qui fait office de démonstration romanesque… et sensuelle !

EuroGamer.fr

Ajouté le : 03/2011

Lire la suite...

Batman : Arkham City (Preview)

En 17 ans de présentation de jeux en tout genre, je peux vous dire que je ne garde pas un souvenir complet de tout ce que j'ai pu voir. Je me souviens précisément de celle d'Half-Life², de présentations de nouvelles consoles, de la première fois qu'on m'a montré STALKER... Et quid de toutes ces présentations pour des Command and Conquer, pour le dernier Guitar Hero ou le line-up de tel ou tel éditeur ? Envolées, oubliées... C'est, je pense, le mappage d'occupation de mes neurones qui fait ça. Je mets de côté toutes ces présentations un peu lourdingues, je garde en mémoire chaque catin. Sauf que pour Batman Arkham City, je suis prêt à oublier au moins deux catins.Parce que ce que j'ai vu la semaine dernière est un pur enchantement. Comme vous le savez déjà, j'ai adoré Batman Arkham Asylum, sur plein de points, aussi bien au niveau du contenu (gameplay, level design...) que du contenant (graphismes efficaces, jolis effets PhysX, meilleur jeu 3D Vision...). J'avais même aimé la protection ! Loin des DRM invasifs habituels, Rocksteady avait eu l'intelligence de protéger son jeu par quelque chose d'un peu subtil. Batman ne déployait pas ses ailes.

Gamekult

Ajouté le : 03/2011

Plus accessible...

Batman Arkham City (Preview)

Titre incontournable et tonitruant de l'année 2009, Batman : Arkham Asylum ne pouvait pas nous abandonner sans descendance. Voilà des mois et des mois que les équipes de Rocksteady travaillent donc d'arrache-pied pour nous concocter une suite au moins digne de son prédécesseur, sinon encore plus marquante et spectaculaire. Promis seulement pour la fin de l'année, Arkham City a déjà une lourde pression sur les épaules, même si celle-ci se relâche peu à peu au fil des annonces faites depuis quelque temps et qui laissent augurer une future réussite. Après une toute récente présentation du jeu durant laquelle nous avons pu découvrir une quarantaine de minutes de son premier chapitre, Rocksteady semble en tout cas une nouvelle fois bien parti pour frapper un grand coup avec son Batman. Bat-open world S'il était un reproche que l'on pouvait faire à Arkham Asylum, c'était peut-être l'encadrement parfois trop sensible de l'aventure. Son level design était certes exemplaire, il s'accompagnait toutefois d'une inévitable sensation d'enfermement teintée d'une légère frustration. Bien conscients de cette sensation douce amère, les gars de Rocksteady ont cherché avec Arkham City à la terrasser avec autant de punch que Batman prend soin d'un malfrat.

JeuxActu

Ajouté le : 03/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City : on l'a vu ! (Preview)

Evidemment, s'il paraît absurde de tirer de telles conclusions après une simple démo hands off de plus 20 minutes, nul besoin de sortir de Saint-Cyr pour voir à quel point Batman : Arkham City risque de sublimer les qualités de son aîné, déjà un modèle d'un genre pourtant bien exploité. Ceux qui ne jurent par les graphismes ne devraient pas être déçus, Batman : Arkham City repoussant un peu plus les performances offertes par le moteur maison de Rocksteady Studios. Batman et les différents protagonistes du jeu ont toujours autant d'allure, les environnements affichent un niveau de détail hallucinant, mais c'est surtout le terrain de jeu qui a gagné en importance, avec une ville d'Arkham cinq fois plus grande que celle du premier opus. D'ailleurs, à l'instar de ce dernier, il sera possible de se balader librement, Batman se déplaçant avec une certaine aisance grâce à sa grande cape qui lui permet de planer plus longuement qu'auparavant. Son grappin, dont l'allonge a carrément été décuplée, permet à notre héros masqué de s'agripper à n'importe quelle paroi de la ville, qu'il s'agisse d'un toit d'immeuble, d'une gargouille ou bien encore d'un hélicoptère survolant Arkham City.

Jeux Vidéo Magazine

Ajouté le : 02/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City (Preview)

On avait laissé Batman après son combat épique et épuisant contre le Joker, à la fin d’Arkham Asylum, un titre si exceptionnel que l’on se serait volontiers contenté d’une suite à l’ambition similaire. Mais Rocksteady n’est apparemment pas le genre de studio à se reposer sur ses succès et décide de relever le niveau. Et, promis, il s’avère très, très élevé. Lorsque les développeurs annoncent que le nouveau terrain de jeu est cinq fois plus grand que précédemment, difficile de ne pas les croire. Désormais, Batman peut roder dans les rues de Gotham comme bon lui semble, planer au-dessus des toits sombres et s’adonner à de nombreuses missions secondaires. Mais l’heure n’est pas encore à la flânerie. Perché sur une gargouille, surplombant une ville plus belle et sombre que jamais, Batman apprend qu’il doit mettre fin à une prise d’otage orchestrée par Harley Quinn, mais également porter secours à Catwoman, prisonnière de Double Face. Dès les premières minutes de jeu, le ton est donné: Arkham City s’annonce comme un véritable défilé de psychopathes échappés de l’asile, et les fans de supers vilains vont être aux anges.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 02/2011

Lire la suite...

Batman Arkham City (Preview)

Sans aucun doute, l'homme chauve-souris va frapper encore très fort dans cette nouvelle aventure dont nous avons pu découvrir trente minutes de gameplay particulièrement prometteur. Au programme : esthétique grandement améliorée, personnages encore plus charismatiques, baston désormais ultra dynamique, sans oublier davantage d'exploration et de mystères à résoudre... Tout d'abord, exit Arkham Asylum ! Désormais, l'histoire se déroule dans Arkham City, une section de la ville de Gotham dirigée par Hugo Strange, dans laquelle ont été placés les prisonniers de l'asile et du pénitencier de Blackgate. Ceux-ci ont organisé leurs propres lois et gèrent les lieux de manière quasi autonome. Le justicier masqué débute la démo en ces lieux et, du haut d'un immeuble, observe les environs. Bonne nouvelle : le super-héros commence avec la quasi-intégralité de son équipement et de ses gadgets, qui s'inscrivent sur la gauche de l'écran et qu'il est possible de sélectionner à l'aide du joystick. Toutefois, on s'aperçoit vite que certains d'entre eux ont été boostés. Ainsi, outre le Batarang radio-commandé que Batman possédait déjà dans le volet précédent, on découvre une nouvelle version du séquenceur cryptographique.

Prix

Marchand Information Prix
La Redoute MarketPlace Batman : Arkham City - Game of the Year Edition PS3 WARNER BROS.INTERACTIVE 20.4 €

TestMateriel.com ne regroupe pas de serial, no cd, warez, torrent et crack pour Batman Arkham City. Inutile de nous contacter pour se faire rembourser d'un jeu, obtenir de l'aide pour le lancer, demander une soluce, une astuce Batman Arkham City.