Pro Evolution Soccer 2010

Pro Evolution Soccer 2010

20 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.2/10
1616

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 20 tests du Pro Evolution Soccer 2010. Les experts notent Pro Evolution Soccer 2010 7.2/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Pro Evolution Soccer 2010 et d'autres Jeux Playstation 3.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Pro Evolution Soccer 2010 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Pro Evolution Soccer 2010 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Pro Evolution Soccer 2010

JeuxVideo24

Ajouté le : 10/2010

Lire la suite...

6.0/10

Pro Evolution Soccer 2011

Toujours à la traine derrière un FIFA qui enchaîne les prestations de haut niveau depuis maintenant trois ans, l'ancienne gloire de Konami tente cette année encore de reconquérir le ballon d'or virtuel. Nouveaux ajustements côté gameplay, nouvelles licences, modes inédits... la liste des promesses de ce Pro Evolution Soccer 2011 est longue comme le bras de Thierry Henry. Mais la victoire, elle, est loin d'être acquise. L'arrivée dans les menus de Pro Evolution Soccer 2011 met en lumière une cruelle vérité pour les fans : la série se cherche depuis des années. Oubliées, les couleurs bigarrées de la saison 2009, par la fenêtre, le rose flashy de 2010. Les menus sont désormais beaucoup plus sobres (voire plus pratiques) tout en gardant une certaine classe avec un mélange de noir et de couleurs. Bien sûr, les menus dans un jeu de foot sont au moins aussi importants que le quatrième arbitre lors d'un match, mais le constat est là. D'autant plus que c'est une grande partie de l'habillage qui a été revu, que ce soit entre les matchs avec du drag-and-drop pour les compositions ou en pleine partie. Les développeurs ont joué la carte de l'épuration et les jauges de puissance/fatigue viennent désormais se mettre au-dessus de la tête de joueur.

PlayLipse

Ajouté le : 12/2009

Plus accessible...

6.5/10

Pro Evolution Soccer 2010

Pour tous les amateurs de football ou presque qui ont goûté à la précédente génération de consoles, la licence Pro Evolution Soccer (PES pour les intimes) représente une sorte de religion intouchable. Toutefois, depuis son arrivée sur les consoles de nouvelle génération, celle-ci n’a pas vraiment brillé, loin de là même. Les développeurs l’ont d’ailleurs eux-mêmes reconnu alors que certains acharnés défendaient bec et ongles leur série fétiche. Pendant ce temps-là, Electronic Arts avec ses FIFA a renversé la tendance en prenant un fort ascendant sur Konami. Après un PES 2008 raté et un 2009 correct (mais sans plus), les développeurs japonais ont-ils réussi à se remettre en question pour offrir un Pro Evolution Soccer 2010 irréprochable renouant avec la grande époque de la saga ? Cette année, Konami a opté pour la sobriété en adoptant des menus dans le style street art. L’avantage, c’est que les fonctions de celui-ci sont toutes à portée de main du joueur et le tout se fait avec une navigation simple, intuitive et très fluide. De même, tous les menus ont été revus et corrigés pour offrir cette simplicité d’accès fort appréciable.

Generation NT

Ajouté le : 11/2009

Lire la suite...

8.0/10

Test PES 2010 - Pro Evolution Soccer

Après l'encourageant PES 2009 qui, malgré ses bonnes promesses, avait cependant vu pas mal des adeptes des volets précédents filer vers un FIFA 09 bien plus abouti, c'est avec une relative fébrilité que l'on attendait le nouveau cru. Les joueurs, ceux qui étaient désireux que la série évolue, et si possible plus vite que ça, ont fait savoir à Konami qu'il leur fallait se ressaisir. Pro Evolution Soccer 2010 était donc un peu le PES de la dernière chance, car du côté d'Electronic Arts, on allait forcément bonifier l'excellence obtenue la saison dernière. La version de démonstration livrée en téléchargement sur le Xbox Live et PlayStation Network n'avait qu'une seule véritable ambition, celle de nous rassurer. De nous préparer. A mieux. Car même si effectivement, l'anxiété et la tension amenées par les déceptions des PES passés n'avaient alors plus vraiment lieu d'être, le PES 2010 définitif que tout un chacun peut désormais acheter dans sa boutique favorite ou non ne se joue pas de la même manière que cette démo. Mais le résultat final est heureusement bien meilleur. On a eu chaud.

LesJeuxVideo.com

Ajouté le : 11/2009

Lire la suite...

7.0/10

Pro Evolution Soccer 2010

Depuis ces dernières années, la guerre des séries opposant FIFA à Pro Evolution Soccer fait rage. Incontestablement, le jeu d'Electronic Arts a pris de l'avance, Konami se devait donc de rattraper le temps perdu avec PES 2010 que nous avons testé sur PlayStation 3. Avant de démarrer la partie, jetons tout d'abord un œil sur la jaquette française de Pro Evolution Soccer 2010. Cette année, c'est l'attaquant Lionel Messi (Barça) - par ailleurs impliqué personnellement dans le développement du jeu - et le milieu offensif des girondins de Bordeaux, Yoann Gourcuff, qui tentent d'appâter le client. Dès le CD du soft lancé, on constate de gros changements sur les menus. Comme chaque année, Konami s'"amuse" à relooker l'interface du jeu, plus ergonomique, plus sobre et donc plus lisible. En somme, une bonne première impression. Autres nouveautés flagrantes : les modes League des Champions et Europa League (ex-Coupe de l'UEFA), qui viennent renforcer la Master League, offrent une belle opportunité au joueur de plonger au cœur de son équipe favorite. Et le nouveau système des transactions financières, plus réaliste, ne fera pas dire le contraire.

Journal du Gamer

Ajouté le : 11/2009

Lire la suite...

Test : PES 2010

Après des PES 2008 et 2009 franchement moyens, Konami a annoncé cette année s’être enfin donné les moyens de ses ambitions (démesurées ?) : reprendre sa place de numéro 1 dans la cour des jeux de foot sur consoles. Tâche ô combien difficile face à un FIFA 10 au top de sa forme, il faut bien le dire. Mais dans le sport, on est jamais à l’abri d’un exploit… A chaque fois qu’un PES débarque à la rédac’ depuis le fameux volet 2008, impossible de ne pas appréhender. Mais cette fois, Konami nous a promis qu’on aurait droit à du mieux. Premier constat : la firme a clairement mis les petits plats dans les grands cette année du côté de la réalisation graphique de son soft, en offrant un rendu très chiadé, aussi bien du côté du terrain que du côté des tribunes et en se parant d’effets de lumière de toute beauté. Là ou c’est amusant d’ailleurs, c’est quand on s’aperçoit que PES surclasse complètement FIFA au niveau des modélisations des joueurs, et plus particulièrement de leurs visages, au point de proposer bien souvent de véritables sosies faits de pixels. C’est dire. Dommage que les efforts n’aient pas été aussi importants au niveau de la physique des footballeurs, bien moins naturelle que celle proposée par EA Sports.

LivePlay3

Ajouté le : 11/2009

Lire la suite...

7.5/10

Pro Evolution Soccer 2010

Qu'il est loin le temps où la série Pro Evolution Soccer dominait tout sur son passage, comme le faisait l'Olympique Lyonnais en Ligue 1 pendant sept années. Qu'elle est loin la période où PES n'avait aucun concurrent digne de ce nom sur le terrain et se balader en effectuant des actions à une touche de balle, comme à l'entrainement. Mais à l'image de l'ogre lyonnais, la donne a changé depuis l'apparition des consoles next gen et Bordeaux, un retournement de situation a eu lieu, FIFA et les Girondins ayant décidé de prendre le jeu à leur rythme, laissant l'ex-roi PES (et Lyon) sur la touche. Konami nous l'a promis, la version 2010 est là pour remettre tout le monde d'accord et pour se faire pardonner les erreurs des volets 2008 et 2009. Alors, simple mythe ou réalité ? La première chose qui saute immédiatement aux yeux au lancement du jeu, c'est le mauvais choix des menus. Non pas qu'ils soient moches, bien au contraire, mais l'ergonomie de ceux-ci est particulièrement douteuse et il n'est pas si aisé de s'y retrouver, surtout vu la multitude de modes de jeu. Outre les classiques matchs amicaux, vous pourrez participer à une Ligue des Champions et à une Europa League (ancienne Coupe de l'UEFA, rappelons-le).

Play3-live

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

8.5/10

Pro Evolution Soccer 2010

Alors que Konami est à la peine depuis l'arrivée des console HD pour nous offrir des PES d'une qualité digne des opus PS2, voici que l'opus 2010 a débarqué le 22 octobre dernier pour venir confirmer les progrès entrevus dans Pro Evolution Soccer 2009. Le moins que l'on puisse dire avant de débuter ce test, c'est que l'éditeur nippon n'y a pas été avec le dos de la cuillère en matière de promesses pour cette nouvelle version. En effet, on nous a promis un jeu proposant un réseau sans lag, des graphismes dignes des productions actuelles et des possibilités stratégiques étendues. C'est donc après avoir pris soin de disputer un nombre conséquent de matchs sur la version finale que la rédaction vous propose de découvrir aujourd'hui son test garanti sans dopage ni pot de vin. Parlons tout d'abord du contenu du titre. Cette année, PES 2010 revient avec la licence de la Champions League acquise l'an dernier en y ajoutant celle de l'Europa League. On regrettera encore et toujours l'absence de la Bundesliga dont les droits sont détenus par FIFA et le fait que seulement deux équipes anglaises soient sous licence. Nous avons aussi le droit à deux stades de plus par rapport à la version 2009.

JeuxVideo24

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

6.0/10

Pro Evolution Soccer 2010

Tous les ans c’est la même routine. D’abord le jeu d’EA Sports, puis celui de Konami. Dominé pendant des années par son concurrent, le match qui oppose les deux ténors du ballon rond est depuis peu le théâtre d’une suprématie américaine, l’apprenti ayant supplanté le maître à force de travail et d’écoute de sa communauté. Konami l’a d’ailleurs bien compris et ne la joue plus de façon arrogante. L’heure est à la remise en question. Lassé de voir son concurrent amasser de plus en plus de millions d’euros, le géant nippon nous promet monts et merveilles pour cette année. Alors, véritable exploit individuel ou tentative honteuse de simulation ? Symptôme d’une série qui se cherche, Pro Evolution Soccer 2010 accueille les joueurs par une énième refonte de ses menus quand FIFA a trouvé sa formule depuis maintenant cinq ans. On apprécie néanmoins le gros effort réalisé pour que les temps de chargement soient les moins importants possibles, d’autant que la lisibilité est souvent meilleure qu’avec le trip sous acide de l’année dernière. Le cœur du jeu, la Ligue des Masters, subit elle aussi un réaménagement de ses menus mais nécessite toutefois un certain temps d’adaptation ; la mode est aux changements plus esthétiques que pratiques malheureusement.

01net

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

6.0/10

PES 2010

Le roi déchu de la simulation de foot revient avec une version 2010 qui soigne enfin la forme. Quant au fond… Vivant dans l'ombre de son glorieux passé, Pro Evolution Soccer (PES) avait mal digéré l'arrivée de la haute définition. Graphismes désuets, gameplay daté : le jeu de Konami se retrouvait à courir derrière un FIFA qu'il avait pourtant longtemps devancé. Mais les équipes du développeur nippon ont bossé dur, et la mouture 2010 de PES remet les pendules à l'heure. Tout au moins pour la partie graphique. Ce sont les visages des joueurs qui sont les plus impressionnants, à tel point qu'il n'est pas exagéré de parler de photoréalisme. Toutes les vedettes de la planète foot sont modélisées avec une précision chirurgicale. Le reste de l'emballage visuel de PES a également profité de ce lifting qui est un peu gâché par des animations encore pataudes et robotisées, même si l'on progresse par rapport à l'édition précédente. Le gameplay, qui fut autrefois à l'origine du règne de PES, reste largement perfectible, même si des efforts ont été fournis. Le tempo est plus posé, l'équilibre attaque-défense est en partie restauré, et la gestion physique de la balle, sanctifiée par les fans, est toujours aussi réussie.

Krinein

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

8.0/10

PES 2010

Bon, sans mau­vais jeu de mots, on ne va pas re­faire le match. Oui, FIFA 10 est cette année en­core la simu la plus abou­tie des deux chal­len­gers. Voilà, c'est dit, et qu’on ar­rête de m’em­mer­der avec ça. Sinon je vous avoue­rai que le foot dans la vraie vie, ben j’aime pas ça. J’ai ja­mais aimé, j’ai­me­rais ja­mais et le coq je le pré­fère lar­ge­ment dans mon as­siette. Mais bi­zar­re­ment les jeux de foot j’aime bien, et j’ai tou­jours eu un faible de ce cô­té- là pour la série de Ko­na­mi (peut- être parce que le pre­mier jeu de foot qui m’a fait pas­ser de super bons mo­ments avec mes potes était ISS sur PS1, et que les dif­fé­rentes suites sur PS2 m’ont elles aussi valu de bonnes soi­rées), alors c’est quand même avec un cer­tain plai­sir que j’ai glis­sé PES 2010 dans ma console. Torres (presque) plus vrai que na­turePre­mière consta­ta­tion après quelques matches, on ne peut nier que les dé­ve­lop­peurs de la série sont vrai­ment des amou­reux du bal­lon rond. Cet opus fait montre d’un soin ma­niaque quant à l’ha­billage : La mo­dé­li­sa­tion des joueurs est épous­tou­flante, les ra­len­tis sont bluf­fants et per­mettent d’ap­pré­cier une dé­com­po­si­tion des mou­ve­ments sai­sis­sante de réa­lisme ainsi qu’une phy­sique de balle au top, et sur le plan so­nore l’am­biance dans les dif­fé­rents stades est im­pres­sion­nante.

JeuxVideo PC

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

7.5/10

Test Pro Evolution Soccer 2010

La tendance s’est désormais clairement inversée. C’est au tour de la série PES de courir après FIFA. Chaque automne, depuis maintenant trois saisons, la licence de Konami tente de combler son retard sur l’éternel rival. Dès sa démo mise en ligne, PES a fait parlé de lui : on aime, on n’aime pas, ce qui est sûr, c’est que Pro Evolution Soccer version 2010 a évolué. Reste à savoir si cette évolution va dans le sens du but : redevenir la référence de la simulation de football. Le premier coup d’œil des habitués de la série aux menus de cette nouvelle itération suffit à illustrer la volonté de Konami de marquer le changement. Tous les menus ont été entièrement repris, pour un look plus frais, moins strict, l’objectif étant de rajeunir l’aspect général. Effet réussi, d’autant que la navigation est désormais plus fluide, plus intuitive et surtout plus rapide. En effet, pour lancer un affrontement, il ne faut plus que quelques secondes de réglages. Pas de grande surprise au regard des modes de jeu proposés. La Ligue des Champions, acquise l’an passée, les classiques modes Exhibition, Entraînement, Ligue ou Coupe, et bien entendu la Ligue des Masters, fer de lance de la série.

PlayFrance

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

8.0/10

Pro Evolution Soccer 2010

Comme chaque année à la même époque, le match opposant le FIFA d’Electronic Arts au PES de Konami fait rage : distancée par sa rivale depuis l’apparition des consoles next-gen, la série nippone nous avait promis cette année de multiples améliorations destinées à redorer son blason. Les bonnes intentions de Shingo « Seabass » Takatsuka seront-elles récompensées ? Dans le cas peu probable où vous auriez raté les épisodes précédents de ce match au sommet, résumons en quelques mots la situation : populaires depuis le début de l’ère vidéoludique, les jeux de foot étaient dominés à la fin des années 90 par la série FIFA d’Electronic Arts. Mais en l’an 2000, un challenger inattendu émanant de Konami et dénommé ISS Pro Evolution vint troubler cette hégémonie en s’imposant comme la référence des simulations footballistiques. Forte de son premier succès, la série connut un second épisode sur PS1 avant d’effectuer une transition sur PS2 en changeant de nom pour s’appeler Pro Evolution Soccer ou PES. Malgré tous les efforts d’EA et quelques orientations discutables de Konami, PES parvint durant de longues années à garder une longueur d’avance sur son rival : le premier était alors considéré comme une simulation, et le second comme un jeu d’arcade.

JeuxActu

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

7.0/10

Pro Evolution Soccer 2010

Il est toujours bon de savoir d’où l'on part pour mieux mesurer le chemin parcouru une fois arrivé à destination. Nous avions laissé un Konami "placé sur une pente ascendante" il y a une petite année, avec l'espoir secret qu’il s’engage définitivement dans cette route qui le mènerait à nouveau vers les sommets de la simulation de football vidéoludique. L’a-t-il fait ? La sortie de Pro Evolution Soccer 2010 nous permet-elle de tirer un bilan complet de ce qui a été réalisé ces derniers mois. La première chose qui choque au démarrage de Pro Evolution Soccer 2010 vient de l’interface totalement bouleversée par rapport aux éditions précédentes. Outre le côté urban culture qui remplace à nouveau la sobriété caractérisant l’âge d’or de la série, c’est surtout toute la navigation dans les menus qui a eu droit à une refonte. Déroutante pour les vieux roublards, elle se montre au final assez pratique, toutes les options étant à portée de main avant de lancer le coup d’envoi. Plus besoin de passer par une demi-douzaine de validations et autant d’annulations en cas d’erreur, on se balade assez librement entre le choix des équipes, des maillots, du stade ou les options générales. Le contenu n’a en revanche pas été modifié dans la forme, contrairement au fond.

Gamekult

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

6.0/10

Pro Evolution Soccer 2010

Victime des coups de boutoir d'un FIFA revigoré, Pro Evolution Soccer entre dans l'arène du football virtuel sous une pression monumentale. Malmenée mais pas K.-O., la bête blessée entendait bien prouver avec Pro Evolution Soccer 2010 qu'elle ne rendra pas les armes, et qu'un simple déclic pourrait même la voir renouer avec son illustre passé. La contre-offensive est-elle vraiment pour cette année ? "La Nouvelle Génération, enfin !", tel était le slogan placardé sur les murs du stand Pro Evolution Soccer au dernier Tokyo Game Show. Comme une prise de conscience, un cri du coeur, la promesse de voir enfin l'illustre série repartir du bon pied, mettant fin à une à deux saisons d'errance. Visuellement, c'est clair, Pro Evolution Soccer 2010 fait honneur à la puissance des deux machines. C'est même tout simplement le plus beau jeu de foot jamais conçu. Les visages des stars y sont peaufinés et ciselés à l'extrême. Beaucoup moins lisses et artificiels, les faciès des joueurs laissent admirer le grain de leur peau, l'inclinaison de leurs rides et pour certains leurs attitudes. Il faut voir Carles Puyol encourager les siens ou Gourcuff virevolter sur la pelouse pour comprendre qu'un nouveau cap a été franchi cette saison.

EuroGamer.fr

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

7.0/10

PES 2010 : Pro Evolution Soccer

Pour un jeu de football qui auparavant misait tout sur le terrain, il est surprenant de découvrir que les changements les plus importants de PES 2010 se trouvent dans les menus. Tout du moins, ça le serait si nous ne vivions pas aujourd'hui dans un monde où les chiens et les chats jouent ensemble, ou les jeux FIFA sont reconnus comme simulations de football et où Robinho a perdu sa place de titulaire au profit de Craig Bellamy. À côté de cela, le « Style d'Equipe », les « Cartes Joueurs », et un changement dans la façon de présenter les compétences des joueurs sur l'écran d'équipe paraissent à peu près aussi excitants que la coupe de cheveux de Wayne Rooney. Cela dit, ils déflorent énormément la magie de PES. Auparavant, pour tirer le meilleur parti des 11 joueurs, il fallait étudier une multitude de statistiques et être capable de déchiffrer en un coup d'oeil les cinq classes de compétences. Retirer ces cinq classes pour mettre des chiffres à la place peut paraître une régression (et il serait bien de pouvoir revenir à ce système grâce à une option supplémentaire), mais cela signifie que vous pouvez détecter immédiatement des erreurs tactiques et des joueurs hors position en une demi-seconde tout en surveillant l'équipe tout entière.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

7.5/10

Pro Evolution Soccer 2010

Lancée en pleine opération rachat, la série PES souhaite passer la seconde et retrouver le statut de référence sur consoles HD. Alors qu'elle n'est plus considérée que comme simple alternative à FIFA, la simulation de Konami a été retravaillée en profondeur afin de reconquérir le cœur des connaisseurs du ballon rond. Touché par les critiques en 2007 et 2008, à la fois de la presse spécialisée et des joueurs, Konami a fait de cet opus 2010 celui du changement, de l'évolution, en attendant la révolution. Conscient des tares de ses deux premiers opus HD, le développeur nippon s'est (enfin) mis au travail pour faire progresser l'expérience à tous les niveaux. Sans pour autant se détourner d'une ligne de conduite semble-t-il destinée à ne jamais être totalement remise en question, Konami a donc sérieusement bossé sur l'équilibre de son jeu de foot, tout en concédant de nouveaux efforts. On pense notamment à la plastique de PES 2010, nettement supérieure à celle de ses aînés, enfin digne de machines HD, ou encore à la bande-son, dont l'impact se fait réellement ressentir sur l'ambiance d'un match.

Gameblog

Ajouté le : 10/2009

Lire la suite...

8.0/10

PES 2010

Adulé avant d'être obligé de jouer le maintien depuis deux saisons... telle est la destinée aujourd'hui contrastée de la série PES. Ainsi celui qui triomphait au début des années 2000 se doit aujourd'hui de revenir sous peine d'être balayé. Définitivement. Fébrile, la simulation de Konami ? Après des mois de silence, après avoir annoncé vouloir revenir aux fondamentaux, vouloir écouter les désidérata de la communauté... PES 2010 pénètre enfin sur le terrain avec de sérieux arguments. Se montreront-ils suffisants ? FIFA 10 s'est-il irrémédiablement imposé comme la référence définitive ? Les réponses à la fin des 90 prochaines minutes... La concurrence est une bénédiction. Ainsi lorsque les rois s’assoupissent, les vassaux se transcendent pour briguer la couronne. Et c’est un fait, depuis quelques années PES s’est engourdi. Incapable de rivaliser face aux FIFA depuis le passage aux consoles HD. Un réveil gueule de bois qui aura connu son apogée avec le lynchage de l’édition 2008, avant que la version 2009 ne commence à relever la tête. Trop tard ? Jamais. Le football n’a en effet rien d'une science exacte et le cœur des supporters passe souvent par tous les états.

JeuxActu

Ajouté le : 09/2009

Lire la suite...

Pro Evolution Soccer 2010 (Preview)

Destituée de sa couronne de Roi du football virtuel, la série Pro Evolution Soccer revient en cette saison 2009-2010 animée d’un esprit revanchard. Comme l’Olympique Lyonnais cet été, la licence phare de K.C.E.T. n’hésite pas à se séparer de quelques éléments emblématiques pour tenter de se reconstruire sur des bases saines ; quitte à perdre le fan et un peu de son identité. Mais avant de chroniquer en détails ce millésime, revenons sur l’essence du football, la vérité du terrain qui découle de cette version preview qui sent bon la phase de rodage. On ne vous apprendra rien : le rythme de Pro Evolution Soccer 2010 a été nettement revu à la baisse par rapport à celui de son aîné. Le courant électrique qui animait les matchs de la saison passée a laissé place à celui d’un petit ruisseau. Moins fou, moins spectaculaire, mais peut-être plus crédible, il écarte en partie les scores de rugby que l’on avait l’habitude de voir. Encore qu’avec un peu de pratique rien ne nous garantit qu’une bonne dizaine de buts ne peuvent être inscrits lors d’une même rencontre. FIFA 09, présenté comme le fils de mère simulation, en est la preuve.

JeuxVideo.com

Ajouté le : 08/2009

Lire la suite...

Pro Evolution Soccer 2010 (Preview)

L'heure de la reprise a sonné pour Konami, déjà à l'entraînement avec PES 2010. L'éditeur nous a en effet fait parvenir une première ébauche du nouveau cru de la série, nous permettant de vous livrer nos impressions sur le réel potentiel de la célèbre simulation de foot. Le discours du développeur japonais est le même chaque saison, basé sur une volonté de renouveau, de remise à niveau, presque de rébellion pour faire face à l'hégémonie FIFA. Shingo Takatsuka promet avoir mis le paquet, notamment, en écoutant les remarques les plus redondantes des joueurs de PES, pour lancer définitivement la série sur de bons rails. Toutefois, cette saison comme les précédentes, il faudra attendre une version définitive et plus stable pour juger des progrès opérés par PES, encore un peu bridé par un passage à la nouvelle génération de consoles mal digéré. Cela dit, les nouveautés sont bel et bien là, et bien que l'état de métamorphose promis et espéré n'est pas constaté, la prise en main parle d'elle-même. PES 2010 semble parti pour combiner les gameplays des deux précédentes moutures pour déboucher sur un titre à la fois rapide et réaliste, sans pour autant atteindre le degré de simulation de jadis, lorsque PES était la référence absolue du genre.

Gamekult

Ajouté le : 08/2009

Plus accessible...

Pro Evolution Soccer 2010 (Preview)

"Alors, il est comment ?". Immuable rituel du mois d'août, quand les versions preview du nouveau PES tombent enfin sur le bureau, pour venir égayer de mornes après-midi à cuire sur son siège (ou à grelotter quand le clim se décide à marcher). La réponse peut changer du tout au tout en fonction du score mais, à tête reposée, on penchera pour un timide "en progrès". Une chose est sûre, Konami n'a pas ménagé ses efforts pour canaliser en surface un jeu qui ne savait plus trop sur quel pied danser. Mais cela ne signifie pas, au vu de cette preview, que les cris de haine seront étouffés. En faisant le pari d'une inertie effarante et d'une physique de balle pointilleuse pour éviter que les parties ne finissent en slalom de défense, Konami risque cette année de frustrer les joueurs habitués aux contrôles faciles et aux démarrages canon. Soyons clair : les contrôles ont rarement été aussi capricieux que sur cette preview, toutes versions confondues, et enchaîner plus de quatre passes précises réclame encore plus d'application que par le passé. C'est possible, mais les joueurs aiment prendre tout leur temps pour ajuster un bête plat du pied ou une frappe évidente ; dans ces conditions, négocier une ouverture ou un centre relève de la folie pure, et on a finalement encore une fois tendance à privilégier la course au détriment de la construction.

TestMateriel.com ne regroupe pas de serial, no cd, warez, torrent et crack pour Pro Evolution Soccer 2010. Inutile de nous contacter pour se faire rembourser d'un jeu, obtenir de l'aide pour le lancer, demander une soluce, une astuce Pro Evolution Soccer 2010.