Shadow Ghost

Shadow Ghost

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.3/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Shadow Ghost. Les experts notent Shadow Ghost 8.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Shadow Ghost et d'autres Console de salon Shadow.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Shadow Ghost ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Shadow Ghost ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Shadow Ghost

Phonandroid

Ajouté le : 03/2019

Lire la suite...

9.0/10

Test de la Shadow Ghost : faut-il craquer pour le PC du futur ?

Maj. le 13 mars 2019 à 14 h 06 minLancée le 27 février 2019, la Shadow Ghost promet de révolutionner l'univers du PC. Cette petite box, compacte et élégante, permet d'utiliser un ordinateur au top de la technologie sans avoir… d'ordinateur. Un écran, une souris et un clavier suffisent. Le PC, lui, est dans le cloud.Sommaire Un design élégant, une box silencieuse Silencieuse et plus économique Pour travailler Pour jouer Prix et date de sortie Shadow Ghost : pour qui, pour quoi ?Commentaires Le « cloud computing » est-il le futur du PC ? Chez Blade, la question ne se pose même plus. La jeune entreprise française a fait le pari de révolutionner l'univers du PC en proposant un service innovant : Shadow.À partir d'un smartphone, d'une tablette, d'un PC ou via une box Shadow, les utilisateurs peuvent accéder à un ordinateur à la pointe de la technologie. Il leur suffit d'acheter une box ou d'installer gratuitement l'application Shadow sur leurs différents appareils. Pour accéder au service, la marque propose plusieurs formules d'abonnements, avec ou sans engagement.Chaque PC est hébergé dans un data center en France, avec un espace dédié. Shadow promet d'assurer la maintenance et de suivre les améliorations matérielles du marché (processeurs, cartes graphiques, etc.).Avec la Shadow Ghost, la marque s'adresse donc à celles et ceux souhaitant installer un poste de travail (ou de jeu) fixe. Il suffit de relier la box à un écran, d'y connecter un clavier et une souris, et le tour est joué. L'utilisateur accède alors à son ordinateur, sous Windows 10. En réalité, l'image de l'ordinateur est streamée depuis le data center vers l'écran de l'utilisateur, via la box.Plusieurs jours avant la sortie de la box, Blade nous a fait parvenir un kit de test complet : Shadow Ghost, clavier et souris. La marque nous a également donné accès à un compte Shadow afin d'utiliser le service comme n'importe quel client. Nous avons donc troqué notre bon vieux MacBook pour travailler et jouer avec la Shadow Ghost. L'entreprise française révolutionne-t-elle vraiment le marché avec son PC du futur ? Réponse dans notre test complet.Avec la Ghost, Blade répond à plusieurs problématiques. Certains ordinateurs très vieux (vraiment très vieux) ne peuvent pas faire tourner Shadow. D'autres peuvent être confrontés à certaines limites en matière de gestion des périphériques externes. Avec la Ghost, les utilisateurs n'ont pas de questions à...

Tom's Guide

Ajouté le : 03/2019

Lire la suite...

7.0/10

[Test] Que vaut Shadow Ghost, le PC gaming à 119,95 € ?

Près d'un an après avoir abandonné la Shadow Box, Blade lance ce 27 février un nouveau boîtier pour se connecter en toute liberté à son PC dans le Cloud : la Shadow Ghost. Avec lui, nul besoin de disposer d'un ordinateur pour accéder à son ordinateur distant, c'est lui qui fait l'interface. Un combo clavier-souris, un casque, un écran ou une TV et c'est partie ! Lancé fin 2017, Shadow est une solution de cloud computing française. Avec un abonnement de 29,95 € par mois, Blade assure ses clients de toujours disposer d'une configuration performante avec une bande passante de 1 Gbits. Seul prérequis : disposer d'une bonne connexion Internet. >>> [Test] Shadow PC : on a testé le PC gaming dans le cloud Jusqu'à aujourd'hui, et si l'on excepte feu la Shadow Box, il fallait un ordinateur pour se connecter à son Shadow (marche aussi avec une tablette ou un smartphone, mais c'est moins pratique). La Shadow Ghost rebat les cartes puisqu'elle permet de se passer de cet équipement, et ce, pour un prix relativement bas : 119,95 €. À noter à ce titre que Blade n'a pas touché à sa tarification, la même somme était facturée pour la Shadow Box. Curieux que nous sommes, nous avons voulu savoir ce que cachait cette jolie boîte, si elle pouvait pleinement remplacer une machine classique pour se connecter à Shadow et si son acquisition était à envisager. Oui – Discrète et transportable Exit la grosse caisse de la Shadow Box. La Ghost se paye des lignes épurées et une carcasse compacte et légère. 186 grammes sur la balance, c'est moins que pas mal de phablettes ! Pour les dimensions, on est sur du 18,2 x 12,3 x 5 cm. Autant dire qu'elle tient dans la main. Ces données ne sont pas secondaires puisqu'elles permettent de se projeter dans une dimension nomade du produit, ce qui était plus compliqué avec la Box (19 x 18,5 x 11 cm pour 660 grammes). La Ghost pourra ne pas rester accrochée au téléviseur du salon. En un tournemain, on peut la déplacer dans sa chambre sur un moniteur ou un téléviseur ou même l'emporter avec soi pour aller jouer chez un ami, se connecter à l'hôtel ou dans sa maison de vacances. Pour ne rien gâcher, on peut considérer la Ghost comme un accessoire WAF (pour Wife Acceptance Factor). Il peut trôner dans le salon et ferait même rougir une discrète PS4 Slim. D'ailleurs on est ici plus proche du design d'une Freebox Delta que de celui d'une console conventionnelle (et encore moins d'une tour de bureau)....

FrAndroid

Ajouté le : 03/2019

Lire la suite...

9.0/10

Test de la Shadow Ghost : le plus petit PC gaming du monde

Blade propose un nouveau boitier pour son service de cloud computing, la Shadow Ghost. Est-il plus intéressant qu'un simple client Windows ? Est-il suffisant pour travailler ? Peut-on jouer en 4K avec ? Ce boitier est-il vraiment mieux que le précédent ? Tant de questions qui trouveront des réponses dans ce test complet. Shadow, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un « PC gamer dans le cloud ». Imaginez avoir un ordinateur capable de faire tourner les jeux les plus récents sans le moindre problème sans avoir à débourser des milliers d'euros d'un coup pour acheter une tour de compétition. C'est le pari qu'a fait la start-up française Blade avec Shadow. Après le client disponible sur Windows, MacOS, Android ou iOS, et un premier boitier qui remplace facilement une tour de PC, voilà que la marque lance la Shadow Ghost, un nouveau boitier plus discret. Shadow est avant tout un service, disponible pour quelques dizaines d'euros par mois. Néanmoins, ce service présente quelques limitations, notamment lorsqu'il s'agit de gérer des périphériques externes. C'est pourquoi Blade a lancé son premier boitier, afin d'avoir tout de même une interface physique. Un boitier qui n'était pas dépourvu de problèmes. C'est pourquoi la box Shadow Ghost arrive déjà. Tout d'abord, la taille. Clairement, la Shadow Ghost se veut compact et discret (182 x 123 x 50 mm pour 190 grammes). Le genre de petite box que l'on pose sur un coin de son bureau et qu'on oublie facilement. Pourtant, ce serait dommage de cacher ce boitier qui se veut moderne est agréable à l'œil, bien que sa beauté est subjective et dépendra bien sûr des goûts de chacun. Dans mon cas, ce design fait mouche. Si vous me disiez qu'il s'agit du travail de Philippe Starck, je vous croirais certainement sur parole. Petit, il ressemble à une œuvre d'art moderne miniature avec sa coque blanche marquée de formes géométriques et son petit capot noir en matière soft touch si agréable sous le doigt. Ses angles légers et sa petite LED rouge sur le dessous lui donnent l'air agressif des appareils gamers tandis que sa dominante blanche et ses courbes sur le dessus rendent l'objet bien plus « sage ». « Ses courbes ». C'est à la fois une bonne et une mauvaise chose puisque le dessus du boitier n'est pas plat. Je dois avouer que pour des questions purement pratiques, j'aurais préféré que la box soit totalement plate afin de pouvoir y poser des choses dessus. Des stylos, mon...