Blink Indoor

Blink Indoor

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.5/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Blink Indoor. Les experts notent Blink Indoor 6.5/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Blink Indoor et d'autres Surveillance Blink.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Blink Indoor ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Blink Indoor ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Blink Indoor

FrAndroid

Ajouté le : 11/2019

Lire la suite...

7.0/10

Test de la Kami Indoor : une sympathique caméra de surveillance motorisée à moins de 100 euros

La Kami Indoor est la nouvelle caméra de surveillance d'intérieur proposée par la société Yi Technology. Sa particularité ? Elle est motorisée. Nous l'avons utilisée pendant quelques semaines, et voici notre test complet. Proposée par l'entreprise Yi Technology connue pour ses caméras d'action et de surveillance à prix raisonnables, la Kami Indoor marque le début d'une nouvelle gamme de produits sécurité domotique. Cette dernière (nommée Kami donc) communique un positionnement un peu plus haut de gamme que les produits Yi Technology actuels, mais continue de proposer des produits abordables au vu de la concurrence occidentale – surtout si on pense à Arlo et Nest, deux poids lourd de ce secteur. La Kami Indoor est, comme son nom laisse l'entendre, une caméra de surveillance d'intérieur. Si son prix axé entrée de gamme peut faire douter sur ses capacités, le constructeur semble proposer un paquet de fonctionnalités à en croire l'emballage de la caméra : définition 1080p, vision nocturne, possibilité de parler et d'entendre via la caméra, stockage dans le cloud et surtout suivi des mouvements grâce à un système motorisé. Voyons si ces multiples fonctionnalités ont prouvé leur utilité après un mois d'utilisation. La Kami Indoor est une caméra filaire et devra donc rester branchée en permanence sur secteur pour fonctionner. Le câble micro-usb fourni dans la boîte est relativement long et devrait suffire à la plupart des installations. Une fois la caméra branché au secteur, il faudra sans surprise passer par l'application du constructeur pour poursuivre l'installation. Cette dernière m'aura pris un peu moins d'un quart d'heure, une bonne nouvelle. Après s'être créé un compte Kami Home (le nom de l'application), il suffira de connecter la caméra au réseau Wi-Fi et de positionner un QR code proposé par l'application devant la caméra. Voilà, la Kami Indoor est connectée au réseau et à son application : elle est prête à l'utilisation. Notez que la caméra n'a pas seulement été conçue pour être posée à plat sur un meuble puisqu'il est également possible de la fixer au plafond grâce à un socle et des vis fournis dans la boîte. La Kami Indoor se retrouvera donc la tête à l'envers, mais il est possible de retourner l'image de 180 degrés dans les paramètres de l'application. J'ai de mon côté sagement posé la Kami Indoor sur un meuble de ma cuisine. Son design assez sobre et sa couleur blanche...

Les Numeriques

Ajouté le : 07/2019

Lire la suite...

6.0/10

Blink Indoor : une caméra de surveillance basique

La Blink Indoor est une caméra d'intérieur qui fonctionne sur batterie et qui filme en HD (720p). Comme beaucoup d'appareils de ce genre, elle peut se contrôler à distance via le Wi-Fi grâce à une application smartphone (iOS et Android). La Blink Indoor est, comme son nom l'indique, une caméra d'intérieur sans fil, vendue 99,99 €. Elle utilise le réseau Wi-Fi grâce à son pont de liaison (inclus dans le prix) et se contrôle avec l'application Blink Home Monitor (iOS et Android). La Blink Indoor enregistre des vidéos en HD (720p) avec un champ de vision de 110°. Bien qu'elle ne possède pas de mode infrarouge, elle est équipée d'un flash pour filmer de nuit. Elle ne dispose que d'un microphone, qui permet d'entendre les conversations, à distance, sans pouvoir y participer. Ni la Blink Indoor ni le hub ne possède d'alarme. Enfin, le système de stockage des vidéos se fait en ligne, sur le Cloud, sans abonnement. Terminons cette présentation en précisant qu'elle est aussi équipée d'un port USB qui permet de conserver les vidéos localement sur un disque dur ou sur une clé USB, mais qu'elle fait l'impasse sur le port SD ou microSD. La Blink Indoor est en plastique blanc brillant, avec un détecteur de mouvements — assez imposant — au centre. Le petit trou à droite de ce capteur est le microphone. La caméra dispose d'un flash dont l'intensité est réglable — sur l'application.Cette caméra est très discrète avec son petit format : 71 mm de haut et de large pour 30 mm de profondeur. D'ailleurs, comme elle fonctionne sur batterie (deux piles AA Lithium), on peut la placer à peu près n'importe où.Selon le constructeur, les piles ont une durée de vie de deux ans en utilisation normale et jusqu'à 5 ans en mode économique. Cette durée de vie varie aussi en fonction de la fréquence de l'utilisation du flash ou encore du réglage de la sensibilité du capteur de mouvement. Néanmoins, on peut recharger les piles en les laissant dans la caméra et en branchant le câble d'alimentation qui se trouve à l'arrière de celle-ci.La caméra ne peut pas fonctionner sans le hub ou la passerelle Wi-Fi. En plastique blanc, ce hub est aussi très discret, car il ne mesure que 62 mm de hauteur, 59 mm de largeur et 18 mm de profondeur.Afin de la mettre en marche, il faut bien sûr brancher le pont au réseau électrique (avec son câble micro USB), puis le connecter à Internet via le Wi-Fi ou l'Ethernet.Ensuite, sur l'application Blink...