Deepoon E2

Deepoon E2

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

2.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Deepoon E2. Les experts notent Deepoon E2 2/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Deepoon E2 et d'autres Divertissement Deepoon.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Deepoon E2 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Deepoon E2 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Deepoon E2

01net

Ajouté le : 05/2016

Lire la suite...

2.0/10

Deepoon E2

Franchement, qui est prêt à débourser 900 euros pour acheter un HTC Vive, quand il existe des solutions à 280 euros en provenance directe de Chine ? Nous étions donc tout heureux de notre trouvaille et l'on s'imaginait déjà les gros titres de notre test : « Deepoon, la start-up chinoise qui défie Oculus, Samsung et Facebook » ! En fait, nous étions bien trop optimistes... Une fois le colis reçu, on sort le casque du carton et l'on s'aperçoit quand même qu'il fait un peu plastoc. Mais bon, rien de grave, à ce prix-là c'est normal qu'il ne soit pas personnalisé par Swarovski. Après tout, ce n'est pas Huawei qui le fabrique. On s'empresse de lire le manuel d'installation en anglais qui nous dirige vers le site de Deepoon pour télécharger le logiciel sur notre PC. Bon, OK le site est entièrement en chinois, mais ses concepteurs ont eu la bonne idée de placer un bouton « English » tout en bas. Dans un coin. Là où on ne le voit pas du tout. Ou presque. Evidemment, la version anglaise du site n'est traduite qu'à 20 % environ, on clique donc frénétiquement sur tous les liens au hasard jusqu'à tomber sur la page de téléchargement du logiciel. Ouf ! On va pouvoir enfin jouer. On lance donc le logiciel avec empressement. Tiens, ces idéogrammes nous rappellent un truc ! Ah ben oui, c'est encore du chinois. Heureusement que les icones et les illustrations nous donnent à peu près le contenu des jeux proposés. Après avoir branché le casque sur les prises HDMI et USB de notre PC, on télécharge donc un jeu faisant référence à Retour vers le futur. Quoi de plus cool que revivre les aventures de Marty McFly en réalité virtuelle ? On lance le jeu, on enlève ses lunettes (le casque est trop étroit pour pouvoir les garder) et… on voit flou. Normal, on n'a pas réglé la molette de mise au point qui est… nulle part. Pas grave, les lentilles à l'intérieur du casque doivent pouvoir être... ah non plus. On se retrouve donc au volant d'une DeLorean, en voyant aussi flou que si on avait 5 grammes d'alcool dans le sang. Sans compter ce volant qui nous arrive au milieu des yeux et nous donne l'impression d'être plutôt dans la peau de Passe-Partout que de Michael J. Fox. Bien. Passons au jeu suivant, une simulation de motocross qui aurait effectivement été impressionnante si elle ne s'affichait pas verticalement dans le casque, alors qu'elle est parfaitement horizontale sur l'écran de notre PC. Après 5 minutes on commence à...