DJI Phantom 4

DJI Phantom 4

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.5/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du DJI Phantom 4. Les experts notent DJI Phantom 4 9.5/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du DJI Phantom 4 et d'autres Drones DJI.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de DJI Phantom 4 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec DJI Phantom 4 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test DJI Phantom 4

CNET France

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

9.0/10

DJI Phantom 4

Nous pourrions vous parler de la fiche technique, des fonctions et des performances, et nous le ferons, mais la chose primordiale à évoquer est le sentiment de facilité que procure l'utilisation d'un drone Phantom 4 de DJI. Nous avons déjà essayé des drones faciles à prendre en main, mais DJI rend la chose vraiment aisée (les novices seront tout de même bien inspirés de consulter au moins le guide de démarrage rapide voire pour les plus motivés de lire le manuel utilisateur complet). Ces qualités, auxquelles s'ajoutent un système de détection des obstacles (Obstacle Sensing System, OSS), expliquent pourquoi le Phantom 4 est le modèle idéal pour les débutants. Ou du moins les débutants fortunés qui auront les moyens de débourser 1.599 euros. Mais pour ce prix, on a un drone que n'importe qui peut utiliser et qui vaut l'investissement. La détection d'obstacles Le Phantom 4 est le premier modèle grand public à être doté d'une technologie de détection des obstacles nommée OSS. Des capteurs optiques placés à l'avant de l'appareil repèrent les obstacles entre 70 centimètres et 15 mètres de distance pour les contourner ou alors arrêter l'appareil en vol stationnaire jusqu'à ce que le pilote effectue la manœuvre d'évitement. Le système fonctionne globalement très bien et permet d'éviter nombre de collisions accidentelles. Mais il faut savoir que comme l'OSS fonctionne par l'avant de l'appareil, il ne détecte pas les obstacles au-dessus ou sur le coté, ce qui peut être problématique lorsque l'on évolue dans une zone avec beaucoup d'arbres. Nous avons été confrontés à ce cas de figure en testant la fonction de retour automatique au point de départ. Alors que le Phantom 4 revenait vers nous, il n'a pas détecté des branches nues encore dépourvues de feuilles. L'OSS est une option utile, mais les pilotes débutants auraient tort de s'y fier aveuglément. Le mode sport est amusant mais risqué pour les novices Le mode sport du Phantom 4 permet de voler à plus de 70 km/h et de faire des ascensions et des descentes à respectivement 6 et 4 mètres par seconde. Pratique pour atteindre rapidement une cible que l'on veut filmer ou photographier. On goute aussi aux sensations des pilotes de drones de course, avec en prime la possibilité de connecter des lunettes de vision subjective via un module HDMI pour s'immerger dans l'action. Il faut savoir que l'OSS ne fonctionne pas en mode sport et que la manette d'accélération...

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2016

Lire la suite...

10/10

DJI Phantom 4 : proche de la perfection

La fiche technique du dernier drone grand public DJI, le Phantom 4, est particulièrement alléchante. Avec ses nouvelles fonctions de détection des obstacles, de suivi du sujet et de vol programmé, on pourrait s'approcher du sans-faute, d'autant que la promesse d'une autonomie et d'une qualité d'image en hausse le rend encore plus désirable. Alors, cette quatrième itération du Phantom est-elle parfaite ? Réponse dans notre test ! Avec 1 380 grammes sur la balance, le DJI Phantom 4 a pris un peu d'embonpoint par rapport au DJI Phantom 3 Standard, tout en conservant des dimensions quasiment identiques. Mais c'est pour la bonne cause. Outre ses nouvelles fonctions alléchantes, il se veut surtout plus puissant, plus véloce, plus maniable, plus stable et encore plus simple à piloter. Les lignes du Phantom 4 ont été amincies. L'ouverture de la boite permet de retrouver le sourire par rapport à son aïeul. Notre agacement quant à la finition de ce dernier a dû être entendu jusqu'à Shenzen et de vrais efforts ont été consentis sur la construction. Exit les amortisseurs visibles de la nacelle, toute la suspension est désormais cachée et intégrée au carénage. D'ailleurs, c'est bien la ligne de celui-ci qui ravit le plus. Les lignes sont plus tendues, les courbes adoucies et on passe d'un revêtement tout plastique à une finition brillante beaucoup plus attrayante. Même ressenti pour la batterie (autonomie accrue de 25 %) et les leds qui s'intègrent mieux à la ligne. Constatons juste avec déception que les patins d'atterrissage ne sont pas rétractables pendant le transport et que l'ensemble est donc toujours aussi encombrant.   L'autonomie de la batterie a été augmentée de 25 %, avec une capacité passant de 4 480 à  5 350 mAh. Ne tarissons pas notre plaisir pour autant : la liste des caractéristiques techniques est alléchante ! Un système de détection stéréoscopique s'appuyant sur la présence de quatre capteurs situés à l'avant et au-dessous du drone permet la reconnaissance des obstacles. Le mode "Tap Fly" offre quant à lui la possibilité de spécifier une destination au drone par un simple tapotement sur l'écran de la tablette ou du smartphone, tandis que le mode "Activ Track" permet une reconnaissance en 3 dimensions du sujet pour assurer son suivi sans qu'il n'ait besoin de porter de tracker ou de tenir la radiocommande. Voilà qui est prometteur ! Pas d'évolution particulière en revanche au...