Devolo GigaGate

Devolo GigaGate

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.5/10
44

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Devolo GigaGate. Les experts notent Devolo GigaGate 8.5/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Devolo GigaGate et d'autres Routeur Devolo.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Devolo GigaGate ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Devolo GigaGate ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Devolo GigaGate

01net

Ajouté le : 10/2017

Lire la suite...

6.0/10

Test du Devolo GigaGate, le pont sans-fil multimédia qui tient ses promesses sans convaincre à 100%

Le réseau Wi-Fi de nos box ADSL ou fibre est au mieux honnête, plus généralement à peine passable. S'en contenter revient hélas souvent à ne pas profiter du plein potentiel de sa connexion. Les fabricants de routeurs et autres matériaux réseaux l'ont compris depuis bien longtemps, en nous vendant des répéteurs, des kit CPL, etc. Toutefois, au-delà de cette offre classique, une nouvelle tendance émerge depuis quelque temps, cherchant d'une part à redorer le blason du Wi-Fi, si pratique à configurer et à utiliser, et à en simplifier le plus possible la gestion. Une nouvelle famille de produits dans laquelle on retrouve les Google Wi-Fi ou les Orbi, de Netgear, pour ne retenir que les plus emblématiques. En périphérie de cette famille, ancrés dans une approche plus traditionnelle, se positionnent des produits comme le Devolo Gigagate. Sa promesse est claire, produire un pont Wi-Fi, entre sa base principale, connectée à votre box, et son satellite placé dans une autre pièce, votre salon, par exemple. Le fabricant allemand annonce des débits élevés, de l'ordre de 2 Gbits/s, grâce à une technologie « quantenna 4x4 » (quatre antennes en émission et quatre autres en réception) qui autorise une connexion point à point entre les deux éléments de son offre, sur une fréquence de 5 GHz (802.11ac). Sur le papier, voilà donc de quoi rêver et de quoi garantir un accès Wi-Fi même si votre bureau ou votre salon est loin de votre box/modem. D'autant que Devolo cite une portée supérieure à 300 mètres ! Or, sauf à avoir placé toutes les pièces de votre logement en enfilade, ou à habiter dans un château familial, votre chez-vous doit être un peu plus petit… Les deux éléments du Starter Pack affichent un design classique de routeur, ni laid, ni beau, fonctionnel, recouvert d'un noir brillant plutôt élégant. Une fois les éléments déballés, on identifie rapidement qui est la base et qui est le satellite. La première a un seul port Gigabit à l'arrière pour se connecter à la box et le second en offre cinq, dont un seul hélas est Gigabit, les autres plafonnant à un très correct 100 Mbits/s théoriques. Les branchements sont donc l'affaire de quelques secondes, et vous pourrez connecter quelques éléments en Ethernet à l'autre bout du pont Wi-Fi. La configuration en tant que telle n'existe pas réellement, la base et le satellite se reconnaissent automatiquement, sans autre action que de les brancher au secteur....

CNET France

Ajouté le : 09/2017

Lire la suite...

8.0/10

Test Devolo GigaGate

Routeur, modem, point d'accès... l'appareil Devolo GigaGate a parfois du mal à rentrer dans les bonnes sections chez les revendeurs. Le fabriquant en lui même, qui nous a confié un modèle pour test, le qualifie de "Bridge Wi-Fi". Voyons ce qu'il peut faire pour nous à la maison.Le Devolo Gigagate a été conçu pour prolonger l'accès internet au sein de la maison. Il n'améliorera pas la vitesse de connexion du fournisseur d'accès mais promet de faire au mieux pour prolonger l'accès internet sans lui faire subir de perte de performances. Il servira dans les maisons qui ne sont pas câblées en réseau filaire et se servira donc du Wifi.Déballage et ergonomieLe contenu de la boite se compose de deux modules de taille raisonnable, de leurs adaptateurs secteur, de câbles Ethernet (qu'un de nos confrère testeur a oublié de remettre, d'où leur absence sur la photo) et d'un petit livret d'instructions. Les modules semblent identiques au premier abord : même revêtement, même taille. Ils sont en plastique noir brillant qui marque assez facilement. On prendra donc soin de les manipuler avec précaution. Il s'agit toutefois de deux appareils qui n'ont pas le même rôle comme le montrent les icônes sur les bords. D'un autre côté on aperçoit deux étiquettes qui identifient l'un et l'autre en tant que base et satellite. On y trouve aussi les infos habituelles : des clés de sécurité Wifi, l'identifiant Mac et le SSID, c'est à dire le nom du réseau Wifi qui sera détecté par les appareils souhaitant se connecter. Il faut chercher un peu pour comprendre comment ils doivent se poser. Deux ailettes rétractables sous les appareils permettent de les stabiliser même s'ils peuvent tenir sur n'importe quelle tranche ou même être posés sur un côté pour plus de discrétion. Mise en routeSitôt fini l'étape de l'exploration, on ouvre le livret qui propose tout d'abord plusieurs schémas et on s'attend naturellement à trouver les instructions liées après chaque page. Il n'en est rien en réalité, il faut se fier aux schémas pour connecter les appareils.Cela ne posera pas de problème à ceux qui connaissent les principes de base des réseaux. Le novice hésitera quant à lui dès la première étape, au moment de connecter le premier module (la base) qui doit être reliée au modem internet, c'est à dire dans la plupart des cas à la box du fournisseur d'accès. Notez que dans le cas d'une maison en réseau câblée avec distribution via un...

Le Monde Numérique

Ajouté le : 07/2017

Lire la suite...

10/10

Devolo Gigagate

Dans certaines configurations, il arrive que le fournisseur d'accès à Internet ne permette pas l'installation de la box dans un endroit adapté là où on utilise le plus le réseau des réseaux, le salon, par exemple. Aussi, il faut donc tirer un câble entre le garage, l'entrée ou d'autres pièces ce qui n'est pas toujours évident. La société Devolo, spécialiste des solutions réseaux pour les professionnels et les particuliers propose une solution qui permet de créer une passerelle pour apporter la connexion dans votre pièce favorite, le tout sans fil et avec des performances données pour excellentes. Il s'agit du Devolo Gigagate. Nous avons pu le tester et voici nos impressions. Le kit de démarrage Devolo Gigagate se compose d'une base et d'un satellite. Tous les deux sont fournis avec un bloc d'alimentation secteur et un câble Ethernet. Ils ont la même forme et la même taille. Mis à part un autocollant, seules leurs connectiques permettent de les identifier. Notez deux petites pattes de déplient dessous pour assurer un maintien vertical, si vous choisissez de les installer dans cette position. C'est bien pensé. Le principe de fonctionnement du Devolo Gigagate est d'installer la base à proximité de la box ou du routeur du fournisseur d'accès à Internet (entrée, sous-sol, garage, etc.). Ensuite, on place le satellite dans la pièce où l'on souhaite utiliser plusieurs appareils multimédia qui auraient besoin d'un accès à Internet. La base créée, sans fil, une liaison avec la passerelle pour lui envoyer un signal suffisamment puissant et relayer Internet. La passerelle est apte à établir 5 liaisons filaires avec 5 appareils ou à être un point d'accès Wi-Fi pour les périphériques mobiles. La base dispose d'une prise Ethernet qui est dédiée à une liaison avec un routeur/box. Le satellite propose, pour sa part, une prise Ethernet (Gbits 1000 Mbits/s) ainsi que 4 autres (Fast Ethernet 10/100 Mbits/s) pour y connecter autant d'appareils qui auraient besoin du réseau domestique. L'idée est donc que la base reçoive la connexion Internet qu'elle transmet au satellite par la voie des airs sur un réseau 5 GHz. Rappelons rapidement que la plupart des réseaux Wi-Fi utilise le 2,4 GHz. Or, une autre fréquence peut aussi être disponible : le 5 GHz. L'un de ses principaux avantages est qu'il n'est pas sujet aux interférences causées par les fours à micro-ondes, les téléphones sans fil. Par contre, sa portée est moins...

Tomshardware

Ajouté le : 05/2017

Lire la suite...

Test : NetGear Orbi et Devolo GigaGate, deux solutions pour un meilleur WiFi

A, b, g, n, ac… les générations de WiFi se suivent et se ressemblent en promettant toujours plus de débit et une meilleure portée. Pourtant, il est encore très courant de subir des problèmes de couverture, dès qu'il s'agit de traverser un mur ou un plafond en béton. La dernière solution à la mode est le WiFi mesh, un réseau maillé, constitué de multiples points d'accès reliés entre eux, non pas par un câble Ethernet, mais par une liaison WiFi spécifique. Netgear fut un précurseur sur ce marché avec sa gamme Orbi, un système haut de gamme composé d'un routeur et de satellites, compatible WiFi ac, MU-MIMO et promettant pas loin de 1 Gbit/s. Plus bas en gamme et donc plus abordable, Devolo propose son GigaGate qui, lui aussi communique sur une bande WiFi ac réservée. Deux produits au positionnement tarifaire opposé, mais aux promesses similaires. Deux produits en réalité très différents, comme nous allons le voir. Netgear Orbi RBK50 429,9 € Chez Amazon Devolo GigaGate - kit de démarrage 229 € Chez Amazon Netgear Orbi : un WiFi maillé de luxe La gamme Netgear Orbi comprend plusieurs modèles. Pour ce test, nous avons reçu un kit RBK50, constitué d'un routeur et d'un satellite. Ils communiquent entre eux via une liaison WiFi ac 4x4 garantissant 1,733 Gbit/s de bande passante dédiée. Les clients sans fils, eux, peuvent se relier soit en WiFi ac sur la bande 5 GHz (jusqu'à 866 Mbit/s), soit en WiFi n sur la bande 2,4 GHz (400 Mbit/s max.). La technologie MU-MIMO, répond également présente, de sorte à mieux servir un grand nombre de clients simultanés. Heureusement Netgear a plutôt réussi leur design. On n'hésitera pas à les placer en vue dans une pièce de vie, malgré leur taille généreuse : 172,5 x 81 x 225,5 mm et 891g sur la balance ! Chaque module fait en plus office de switch réseau, avec quatre ports Ethernet Gigabit. Ils possèdent également un port USB 2.0 - qui permet de rapidement partager une clé ou un disque dur en le mettant sur le réseau. L'installation des Orbi est plutôt simple, mais pas parfaite. Après avoir branché les deux modules, le satellite va se connecter automatiquement au routeur. On peut alors se connecter au WIFi avec les paramètres par défaut inscrit sur des étiquettes sur les appareils. Ensuite la configuration se fait via une interface web et un assistant automatisé. Configuration mal localisée Au cours du processus, l'Orbi va vérifier la présence d'un autre routeur...

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2017

Lire la suite...

10/10

Devolo GigaGate : un système Wi-Fi à deux modules

Le GigaGate ne Devolo n'est pas un simple répéteur Wi-Fi ou un point d'accès. Ses deux boîtiers le rangent plutôt dans la catégorie des systèmes Wi-Fi, au même titre que les Netgear Orbi et autres Google Wifi. Sa promesse est en revanche assez simple : proposer un réseau Wi-Fi étendu et performant au sein d'un foyer. Deux boîtiers composent donc le kit de départ proposé par Devolo : un module nommé base et un autre nommé satellite. C'est assez flou dans la communication du fabricant, mais seul le module satellite fournit un accès sans-fil aux différents appareils du foyer, en plus de proposer cinq prises réseau (une à 1 Gb/s et quatre à 100 Mb/s). Le concept est ensuite assez simple puisqu'il consiste à relier la base au routeur ou à la box existante en filaire tandis que base et satellite communiquent entre eux en Wi-Fi via un lien dédié à 1733 Mb/s sur une bande réseau de 5 GHz (norme 802.11ac). Ce lien est par ailleurs assuré par 8 antennes ; 4 en émission et 4 en réception. Les modules peuvent être positionnés à la verticale à l'aide d'un pied rétractable. La surface brillante est par ailleurs très salissante. Pourquoi proposer un tel système ? Parce que les box et les routeurs sont rarement situés dans le meilleur endroit du logement (garage, recoin d'une maison...). Avec ce système, la base est à côté du routeur et communique avec un lien ultra rapide et exclusif avec le satellite qui est placé au centre névralgique du logement, généralement le salon, de manière à proposer un réseau centralisé plus puissant. Il peut agir à la place ou en complément du réseau Wi-Fi existant. Il est également possible d'étendre encore plus la couverture en ajoutant un second satellite (nommé GigaGate Extension) qui communiquera alors uniquement avec la base — il n'y a donc pas de maillage intégral, contrairement à certains modèles où tous les modules communiquent ensemble. À gauche, la base et son unique prise réseau à 1 Gb/s. À droite, le satellite et ses cinq prises réseau : quatre à 100 Mb/s et une à 1 Gb/s. L'utilisateur va alors voir apparaître deux réseaux sans-fil sur ses appareils. Le premier, en 11ac sur la bande des 5 GHz est en fait inexploitable puisque dédié aux communications base-satellite. Le second, en 11n sur la bande des 2,4 GHz émane du satellite et fournit une bande passante théorique de 300 Mb/s seulement. Mais, nous l'avons vu, la présence d'un switch réseau filaire...