Free Freebox Pop

Free Freebox Pop

4 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.3/10
44

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 4 tests du Free Freebox Pop. Les experts notent Free Freebox Pop 8.3/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Free Freebox Pop et d'autres Routeur Free.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Free Freebox Pop ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Free Freebox Pop ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Free Freebox Pop

Phonandroid

Ajouté le : 09/2020

Lire la suite...

8.0/10

Test de la Freebox Pop : une box toute ronde, mais pas tout à fait au carré

Sommaire Prix et disponibilité Fiche Technique Design : des ronds, des ronds... Installation : très simple et rapide Connexion et réseau : un drôle de choix Gestion de la Box : le choix du roi Interface Free by Oqee Android TV : la véritable interface de la Freebox Pop Performances de la Freebox Pop Player Conclusion Commentaires Remplaçante de la Freebox One et grande sœur de la Mini 4K, la Freebox Pop est la nouvelle box Android TV du trublion français du web. Proposée avec un abonnement à 40 euros par mois, elle modernise l’offre de l’opérateur, mais ne veut pas marcher sur les plates-bandes de la Freebox Delta. Un exercice d’équilibriste pas toujours facile à concrétiser sans faire quelques concessions. La Freebox Pop a été présentée le 7 juillet 2020 à l’occasion d’une conférence de presse avec public dans les locaux de Free. Présentée comme un équipement très accessible, tout en étant dotée d’une fiche technique complète, elle remplace commercialement la Freebox One qui disparaît du catalogue, deux ans seulement après sa mise en service. À première vue, la Freebox Pop coche toutes les cases. Elle est aussi très séduisante grâce à son design tout en rondeur. Son serveur offre de nombreuses fonctions avancées. Son décodeur tourne sous une version récente d’Android TV. Et un répéteur est même proposé sans surcout. Alors, la Freebox Pop est-elle la Freebox idéale, petite, nerveuse et pas chère ? C’est ce que nous allons voir dans ce test complet. La Freebox Pop est d’ores et déjà disponible, aussi bien pour les nouveaux clients que les abonnés. La migration est offerte pour tous les abonnés Mini 4K, sinon elle est payante. Le cout de la migration est de 50 euros environ. L’abonnement à la Freebox Pop est de 30 euros par mois la première année et 40 euros par mois à partir du 13e mois. L’installation est offerte et les frais de résiliation, si vous partez d’un opérateur concurrent, sont offerts. L’abonnement comprend Internet (vDSL ou Fibre à 5 Gb/s en téléchargement), télévision (220 chaînes incluses) et téléphonie (France et 110 pays à l’international, avec du mobile pour quelques destinations), ainsi que « les meilleurs moments de la Ligue 1 Uber Eats », une application qui vous propose de découvrir les buts marqués dans les matchs des équipes que vous suivez et des résumés. Vous pouvez enregistrer jusqu’à 100 heures de programmes. Si vous dépassez...

Tom's Guide

Ajouté le : 08/2020

Lire la suite...

7.0/10

Test de la Freebox Pop de Free : si petite et si complète, mais pas si parfaite

La Freebox Pop ne casse pas les prix, mais rassemble tout le savoir-faire de Free. Fibre à très haut débit, partie TV léchée, Wi-Fi partout dans la maison, voilà la promesse du fournisseur d'accès. L'objectif, apporter une réponse facile et complète à tous les clients potentiels. Le 7 juillet dernier, Xavier Niel sortait de sa poche une nouvelle Freebox Pop. Mise en valeur par @mamieducantal, compte humoristique de Free, depuis quelques mois, cette Freebox V8 est la plus compacte du fournisseur d'accès, tant au niveau de son Server que de son Player. Avec cette nouvelle offre, Free veut une nouvelle fois bousculer le marché. Trublion du secteur des télécoms, la filiale d'Iliad propose avec la Freebox Pop une box fibre et ADSL pouvant offrir jusqu'à 5 Gbits en débit descendant et 700 Mbits en montant. Des performances alléchantes et c'est sans compter sur la nouvelle interface TV intelligente de son Player, son système Android TV complet ou encore des enregistrements dans le cloud et des extraits de matchs en picture-in-picture. Petit plus, un répéteur Wi-Fi inclus dans l'offre afin de tirer le réseau Wi-Fi au maximum et offrir une solution clé en main. Freebox Pop en ordre de marche : Répéteur / Player / Server – Crédits : Edouard le Ricque / Tomsguide.fr Une fois de plus, Free veut régaler ses abonnés. Et ils semblent y être sensibles puisque 50 000 Freebox Pop auraient trouvé preneur en une semaine, d'après Xavier Niel. C'est un bien meilleur départ que la Freebox Delta qui avait mis deux mois à atteindre les 100 000 abonnés. La Freebox Pop est chez nous depuis plus d'une semaine. Après quelques déboires de mise en place du boîtier fibre, nous nous sommes attachés à tester tous les aspects de cette nouvelle box. À noter que nous avons pris cette box à demeure en abonnement personnel. De facto, nous aurons tout le loisir de revenir dessus à travers les différentes évolutions que Free proposera avec ses mises à jour. Prix, disponibilité et concurrence Avec l'arrivée de la Freebox Pop, Free fait le ménage dans sa gamme. La Freebox Crystal disparaît ainsi que la Freebox One. Si la Crystal était à bout de souffle après 7 ans de services (14 années en vrai, puisqu'elle était basée sur la V5), la Freebox One est arrivée fin 2018. Moins de deux ans de vie auront eu raison de cette box tout-en-un qui cède sa place à la Freebox Pop. Celle-ci vient donc s'intercaler entre la Freebox Delta et la Freebox...

FrAndroid

Ajouté le : 08/2020

Lire la suite...

10/10

Test de la Freebox Pop : potentiellement la meilleure box en 2020

La Freebox Pop promet accès internet multi-gigabit, expérience TV moderne et Wi-Fi optimal dans une offre simple et abordable. Malgré quelques erreurs au lancement, le pari est plutôt réussi. Avec quelques mois de retard en raison de l'épidémie Covid-19, Free a présenté le 7 juillet 2020 la Freebox Pop, une nouvelle offre d'accès à internet et une nouvelle box qui incarnent le nouveau cœur de gamme du « trublion des télécoms ». Facturée 30 euros par mois pendant un an, puis 40 euros par mois, elle s'insère un cran en dessous de la Freebox Delta, une offre haut de gamme, coûtant jusqu'à 60 euros par mois avec le Player Free Devialet, qui n'a séduit selon Xavier Niel que quelques dizaines de milliers d'abonnés. Elle complète les vieilles Freebox Révolution de 2010 et Freebox Mini 4K de 2015, qui sont maintenues au catalogue pour ceux qui privilégient le prix ou des spécificités sur lesquelles nous revenons plus loin. Alors que certains technophiles délaissent les solutions tout-en-un des FAI au profit de services et d'équipements tiers, tels que Molotov ou myCanal sur Android TV ou Apple TV, et tels que des routeurs Google Wifi, Amazon eero ou Synology, Free a annoncé une offre équilibrée répondant aux besoins de la plupart des consommateurs. Nous l'avons testée une semaine et vous livrons notre avis. Avant de nous intéresser à la box proprement dite, soulignons pour commencer que la Freebox Pop est une offre sur mesure. Lors de la souscription, on peut effectivement renoncer au décodeur TV et renoncer au répéteur Wi-Fi. On pourra les demander ultérieurement, sans surcoût. Plus précisément, Free déduit 10 euros de la première facture pour chaque appareil auquel on renonce, puis facture 10 euros par appareil lorsqu'on le commande. Le prix de l'abonnement en revanche ne baisse pas, ni si on renonce au répéteur Wi-Fi, ni si on renonce au décodeur TV, donc au bouquet de 220 chaînes et au service Free Ligue 1, donnant accès à des extraits de tous les matchs de la Ligue 1 de football. Il reste dans tous les cas de 29,99 euros par mois pendant 1 an puis de 39,99 euros par mois. Alors à quoi bon ? Selon Free c'est une mesure écologique. Elle permet à l'opérateur et à ses fournisseurs de réduire leur production, donc la pollution. Free se félicite à ce sujet que la Freebox Pop consomme 40 % d'énergie de moins que les autres Freebox. À vrai dire, 1 an et demi après la puissante Freebox Delta ou 5 et 10 ans...

01net

Ajouté le : 08/2020

Lire la suite...

8.0/10

Test de la Freebox Pop : compacte, abordable et prometteuse, que vaut la nouvelle box de Free ?

Plus modeste, davantage centrée sur les grandes promesses traditionnelles de Free, à savoir des débits, une offre TV intégrée au mieux, le tout pour un prix abordable, la Freebox Pop mérite bien son étiquette de v8. Surtout si on la compare à la Delta, qui apparaissait plus comme une tentative de définir une expérience premium et coûteuse, en rupture avec l'image originelle du FAI.Calée sur les tarifs du marché, dans la moyenne (29,99 euros par mois la première année, puis 39,99 euros par mois), la Freebox Pop ne casse pas les prix. Il est venu le temps de l'ARPU, où les clients doivent être rentables. Néanmoins, cette nouvelle offre a de quoi séduire. Elle a d'ailleurs rencontré un fort succès, semble-t-il, puisque Xavier Niel indiquait récemment qu'elle comptait plus de 50 000 utilisateurs en l'espace d'une semaine de mise sur le marché. Pour comparaison, le Freebox Delta avait atteint le cap des 100 000 abonnés en deux mois de commercialisation.Nous avons adopté la Freebox Pop pendant près d'une semaine, une semaine que son Serveur, son Player et son Répéteur partagent notre vie quotidienne. Sans que notre avis soit arrêté et définitif, puisque des mises à jour feront évoluer l'expérience d'utilisation au fil du temps, voici un premier retour d'expérience dans le monde numérique en V8, selon Free. Tout commence évidemment toujours par le modem-routeur, appelé Serveur chez Free. On passera sous silence son installation, qui consiste tout bêtement à brancher les bons câbles dans les bons ports et à attendre sagement que la box démarre. On saluera néanmoins la bonne idée du petit écran sur sa partie supérieure qui permet d'accéder à une poignée d'informations et notamment à un QR code pour se connecter facilement à son réseau Wi-Fi. Pour ce nouveau boîtier, les équipes de Xavier Niel ont vu grand mais… petit, que ce soit pour suivre une tendance dans le petit monde des routeurs, pour amoindrir l'impact écologique de leur produit ou pour réduire les coûts éventuels. Le boîtier du Serveur, qui est le plus gros des trois boîtiers, est un cylindre qui ne mesure qu'un peu plus de 16 cm de diamètre et 4 cm de haut. Une compacité bienvenue, qui permettra de le poser plus facilement à découvert, sur un coin de meuble dégagé. A l'arrière, on trouve une connectique classique... et un petit plus. Outre la prise RJ11 pour la connexion DSL, l'emplacement SFP pour la fibre et la prise de branchement...