Fujifilm Instax Share SP-1

Fujifilm Instax Share SP-1

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.8/10
55

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Fujifilm Instax Share SP-1. Les experts notent Fujifilm Instax Share SP-1 7.8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Fujifilm Instax Share SP-1 et d'autres Imprimante Fujifilm.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Fujifilm Instax Share SP-1 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Fujifilm Instax Share SP-1 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Fujifilm Instax Share SP-1

Les Numeriques

Ajouté le : 06/2016

Lire la suite...

8.0/10

Fujifilm Instax Share SP-1 : une petite imprimante pour les instantanés

La petite SP-1 n'est pas une imprimante classique. Elle imprime sur les films instantanés Instax Mini. Connectée en Wi-Fi à un smartphone, elle permet d'imprimer en un tournemain vos images favorites à partir d'une galerie d'images ou des réseaux sociaux. C'est simple, intuitif, ludique... et c'est surtout vintage. Instax mini 70/ Instax Share SP-1 / Instax Neo Classic Mini 90 L'Instax Share SP-1 est à peine plus haute et plus large qu'un appareil instantané Fujifilm Instax Mini. C'est une véritable petite imprimante qui fonctionne uniquement en Wi-Fi via l'application dédiée Instax Share (compatible Android et iOS). Comme ses confrères appareils instantanés, elle utilise des films Instax Mini uniquement (et non Instaw Wide). Elle ne permet pas de photographier, seulement d'imprimer. La cartouche de films (qui comprend 10 impressions) s'imbrique comme dans un appareil instantané. Le sens est indiqué par un petit marqueur jaune qui permet d'éviter les mauvaises surprises.   L'utilisation est très simple et assujettie à l'application Wi-Fi installée sur le smartphone ou la tablette. Nous regrettons d'ailleurs de ne pas pouvoir l'utiliser depuis un ordinateur. Elle est en revanche compatible avec certains appareils photo Fujifilm (X-T1, X100T, M X30, X-M1, X-A2, X-A1, XQ2, XQ1). Particulièrement minimaliste, cette imprimante ne présente qu'un bouton ON-OFF, le bac à papier, un bouton "Reprint", un emplacement pour les piles (2 x CR2 3 V) et une prise pour l'adaptateur secteur optionnel. Plusieurs petites leds sur le dessus indiquent le niveau de la batterie et le nombre de vues restantes selon nombre de leds encore allumées. Si deux leds sont activées, alors il reste deux vues à imprimer. Judicieux et surtout pratique, même si vous pourrez aussi visualiser ces informations via l'application. L'application proposée par Fujifilm est assez complète et particulièrement intuitive. L'écran d'accueil présente 6 fonctions principales : l'impression d'image via une prise de vue directe, l'impression d'une photographie avec les données GPS et météorologiques, l'impression via la galerie d'images, directement depuis un compte facebook ou instagram, une réimpression de l'image précédente et, enfin, l'accès aux paramètres de l'imprimante et de l'application.      Il est possible d'éditer chaque image, soit pour réaliser une rotation ou un grandissement, soit pour appliquer des filtres (filtre intelligent, noir et blanc...

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2016

Lire la suite...

8.0/10

Fujifilm Instax Share SP-1 : une petite imprimante pour les instantanés

La petite SP-1 n'est pas une imprimante classique. Elle imprime sur les films instantanés Instax Mini. Connectée en Wi-Fi à un smartphone, elle permet d'imprimer en un tournemain vos images favorites à partir d'une galerie d'images ou des réseaux sociaux. C'est simple, intuitif, ludique... et c'est surtout vintage. Instax mini 70/ Instax Share SP-1 / Instax Neo Classic Mini 90 L'Instax Share SP-1 est à peine plus haute et plus large qu'un appareil instantané Fujifilm Instax Mini. C'est une véritable petite imprimante qui fonctionne uniquement en Wi-Fi via l'application dédiée Instax Share (compatible Android et iOS). Comme ses confrères appareils instantanés, elle utilise des films Instax Mini uniquement (et non Instaw Wide). Elle ne permet pas de photographier, seulement d'imprimer. La cartouche de films (qui comprend 10 impressions) s'imbrique comme dans un appareil instantané. Le sens est indiqué par un petit marqueur jaune qui permet d'éviter les mauvaises surprises.   L'utilisation est très simple et assujettie à l'application Wi-Fi installée sur le smartphone ou la tablette. Nous regrettons d'ailleurs de ne pas pouvoir l'utiliser depuis un ordinateur. Elle est en revanche compatible avec certains appareils photo Fujifilm (X-T1, X100T, M X30, X-M1, X-A2, X-A1, XQ2, XQ1). Particulièrement minimaliste, cette imprimante ne présente qu'un bouton ON-OFF, le bac à papier, un bouton "Reprint", un emplacement pour les piles (2 x CR2 3 V) et une prise pour l'adaptateur secteur optionnel. Plusieurs petites leds sur le dessus indiquent le niveau de la batterie et le nombre de vues restantes selon nombre de leds encore allumées. Si deux leds sont activées, alors il reste deux vues à imprimer. Judicieux et surtout pratique, même si vous pourrez aussi visualiser ces informations via l'application. L'application proposée par Fujifilm est assez complète et particulièrement intuitive. L'écran d'accueil présente 6 fonctions principales : l'impression d'image via une prise de vue directe, l'impression d'une photographie avec les données GPS et météorologiques, l'impression via la galerie d'images, directement depuis un compte facebook ou instagram, une réimpression de l'image précédente et, enfin, l'accès aux paramètres de l'imprimante et de l'application.      Il est possible d'éditer chaque image, soit pour réaliser une rotation ou un grandissement, soit pour appliquer des filtres (filtre intelligent, noir et blanc...

01net

Ajouté le : 11/2014

Lire la suite...

8.0/10

Fujifilm Instax Share SP-1

Ne l'appelez pas Polaroid ! Même si nous avons utilisé ce terme dans le titre, la technologie Instax de Fujifilm est différente de celle du Polaroid. De plus, l'Instax est de format rectangulaire et non carré, en couleur uniquement et se décline en deux versions : Mini et Wide (large). Jusqu'ici, le seul moyen d'obtenir ces précieux instantanés était d'investir dans un appareil de Fujifilm. En lançant son imprimante nomade Instax SP-1, Fujifilm démocratise donc son célèbre format et le met à la portée de n'importe quel smartphone. Un peu de douceur argentique dans notre monde de pixels. L'Instax SP-1 est une petite imprimante format "bouquin de plage" qui fonctionne sur pile ou via un adaptateur secteur optionnel (lire plus loin). Pesant 253 g, elle se glisse dans n'importe quel sac et son alimentation sur pile lui permet de recevoir le tampon "nomade". Un élément important si on tient compte du fait qu'elle ne se pilote que via un smartphone ou une tablette Android.Outre l'alimentation électrique, il faut aussi nourrir cette petite bête avec des films instantanés Instax Mini, que l'on déniche aux alentours de 90 cents l'unité - le pack de 10 est à 10 €, le pack de 2x10 est à 18 €.

Ere Numérique

Ajouté le : 09/2014

Lire la suite...

7.0/10

FujiFilm Instax Share SP-1 : l’instantané mobile

N'y allons pas par quatre chemin, la petite imprimante FujiFilm Instax Share SP-1 est une imprimante de Hipster qui ne veut pas se l'avouer. Surfant sur une vague clairement vintage, faite d'appareils argentiques Holga et de Polaroids reconditionnées Impossible Project, le tirage papier a le vent en poupe, du moins chez une certaine catégorie d'utilisateur qui pense que la vie, la vraie, c'est d'écouter un remix Low-Fi du Jefferson Airplane en 33 tour dans le confort d'un loft du bas Montreuil quand on porte : 1. une grosse barbe, mais pas négligée, 2. une grosse chemise à carreau mais bien repassée, et 3. un tatouage de marin sur l'avant-bras tellement vintage que même Mamie trouve ça cool au repas de famille dominical. Ça lui rappelle sa jeunesse, les jeunes et beaux GI et la libération, dans des circonstances joyeuses qu'il ne nous appartient pas d'expliciter ici. Sacré Mamie… Bref, vous l'aurez compris, l'argentique, l'instantané, c'est vraiment sympa et dans le coup. Seulement voilà, avec le numérique, une certaine compétence argentique photographique s'est bel et bien perdue.

CNET France

Ajouté le : 08/2014

Lire la suite...

8.0/10

Fujifilm Instax Share SP-1

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous prenez certainement beaucoup de . Et, bien sûr, vous parcourez probablement votre répertoire de vos photos pour les montrer à vos amis et votre famille. Mais vous ne les imprimez certainement que rarement, voire jamais. Pourtant, il y a un côté sympa à avoir des photos papier au lieu de regarder un écran, et c'est ce qui rend la petite imprimante portable de Fujifilm si agréable.Vendue 150 euros et mesurant 10 cm de large par 4,5 cm de haut et 12 cm de profondeur, n'est pas une imprimante photo traditionnelle. Elle n'a besoin ni de réservoirs d'encre ni de stocks de papier photo vierge. Au lieu de cela, elle utilise une cartouche de 10 photos instantanées, comme celles que l'on trouve avec les appareils Polaroid. C'est le même type de matériel que celui utilisé pour les appareils photo Instax de Fujifilm et qui revient à peu près à 15 € pour deux cartouches de 10 feuilles. Les tirages sont petits à 8,6 cm par 5,4 cm, et la taille réelle de l'image est de 6,2 par 4,6 cm. Ce n'est pas vraiment économique, mais contrairement à un appareil photo Instax, il n'y a pas gaspillage, puisque vous imprimez seulement les photos sélectionnées depuis votre smartphone.