HP OfficeJet 250

HP OfficeJet 250

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du HP OfficeJet 250. Les experts notent HP OfficeJet 250 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du HP OfficeJet 250 et d'autres Imprimante multifonctions HP.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de HP OfficeJet 250 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec HP OfficeJet 250 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test HP OfficeJet 250

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2016

Lire la suite...

8.0/10

HP OfficeJet 250, la multifonction mobile "de poche"

HP innove sur le marché des petites imprimantes A4 transportables et autonomes, en proposant une OfficeJet 250 qui conserve des mensurations lui garantissant le qualificatif de “nomade”, sans oublier de lui ajouter une fonctionnalité scanner. Là où les Epson WF-100W et Canon iP110 se contentent d'imprimer en A4, la petite jet d'encre portable de HP propose, elle, tout l'arsenal des multifonctions 3-en-1, en faisant aussi office de scanner et copieur. Sans surprise, c'est donc la plus “grosse” et la plus lourde de ce trio (38 x 19,8 x 9,1 cm pour 2,96 kg), mais aussi la plus chère, puisqu'elle est lancée au tarif officiel de 335,90 euros. Tous volets fermés, la OfficeJet 250 est assez petite pour être rangée dans un tiroir. En termes d'ergonomie, elle impose un nouveau standard pour ce type d'imprimantes, grâce à l'intégration d'un petit écran tactile couleur plutôt réactif et agréable à manipuler. Monté sur une charnière à ressort, cet écran se déploie lorsque le couvercle est soulevé. Ce dernier se transforme en chargeur à papier et peut contenir une cinquantaine de pages (80 g/m²), ce qui paraît suffisant pour l'utilisation ciblée. Un second volet peut s'ouvrir juste en dessous. Celui-ci fait apparaître un chargeur de documents pour alimenter le scanner. Il est possible d'y positionner jusqu'à 10 pages, mais l'opération n'est pas des plus pratiques. S'il y a bien une patte pour maintenir le papier en place, il arrive assez souvent qu'il faille aider le rouleau motorisé à attraper la feuille. Les deux chargeurs (papier et documents) bénéficient de réglettes coulissantes doubles pour ajuster le placement des feuilles. L'imprimante se connecte en USB (2.0 Type-B) ou en Wi-Fi (Wi-Fi Direct supporté). Elle est compatible avec les principaux services d'impression dans le Cloud et avec l'impression depuis un smartphone ou une tablette. Elle ne propose en revanche pas de port Ethernet ni de lecteur de cartes mémoire, mais présente un port USB Host et est donc capable d'imprimer directement depuis une clé USB, par exemple. À l'arrière, on découvre l'emplacement réservé à la batterie. Une batterie qui se charge à 90 % en 90 minutes, et qui permet d'imprimer plus d'une centaine de pages en utilisation mixte (noir et blanc, couleur et photo). Un témoin de charge indique l'autonomie ; information de toute manière reprise par l'écran de contrôle.