LG 34UC97

LG 34UC97

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.8/10
33

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du LG 34UC97. Les experts notent LG 34UC97 7.8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du LG 34UC97 et d'autres Moniteur LCD LG.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de LG 34UC97 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec LG 34UC97 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test LG 34UC97

Journal du Geek

Ajouté le : 01/2016

Lire la suite...

8.0/10

Test : LG UltraWide 34UC97

LG et les écrans, c'est une grande histoire d'amour. La marque coréenne est une marque incontournable dans le monde des écrans et plus particulièrement sur le monde des TV mais depuis un certain temps, on entend beaucoup parler de la marque dans le monde des moniteurs, surtout auprès des gamers. Avec des moniteurs 21:9 dans le catalogue, c'était un peu un passage obligatoire vu que les marques plus traditionnelles ne le proposent pas forcément. Voici donc le LG UltraWide 34UC97, un moniteur incurvé de 34? au format 21:9 avec une définition d'écran de 3440x1440. Inutile de vous dire que ce genre d'écran est tentant, non seulement pour les jeux mais aussi pour travailler. – Ecran IPS au format 21:9 – Diagonale de 34? – Définition de 3440x1440 – Densité de 110ppp – 99% sRGB – 1 x DisplayPort – 2 x HDMI – 2 x Thunderbolt – 2 x USB 3.0 – Haut parleurs de 2x7W On connaissait déjà les écrans ultra larges au format 21:9 mais c’est le premier qu’on teste avec un écran incurvé. Au premier abord et de face, vous ne verrez pas forcément la courbure par rapport à un écran plat. Par contre, vous le verrez tout de suite à l’utilisation. C’est très subtil mais ça se sent à l’utilisation. Je ne sais pas comment vous l’expliquer avec des mots mais on y reviendra. Toujours est-il qu’un 34? avec une définition de 3440×1440, ce n’est qu’une densité de 110ppp, c’est ainsi comparable à des écrans de 24? en Full HD. Donc si vous cherchez de la finesse, je vous conseillerai plutôt de regarder des moniteurs 4K de 27? ou 30?. Maintenant, au format 21:9, ça vous donne un espace de travail qui n’est pas comparable avec un écran 16:9 ou 16:10.

Ere Numérique

Ajouté le : 06/2015

Lire la suite...

7.5/10

Test du LG 34UC97 : LG passe au moniteur incurvé

L'écran LG 34UC97 n'est pas un mauvais écran. Certes, il est incurvé, ce qui nous a vraiment donné envie de le tester et de savoir ce qu'il a dans le ventre. Et justement, au-delà d'un design séduisant et d'une résolution intéressante, l'écran montre quand même vite ses limites. C'est bien bel objet, de dos comme de face, la finition est exemplaire et le pied en delta métallique donne vraiment envie de le poser sur le bureau. La courbure fait le reste. Nous ne sommes pas fan de cette solution d'affichage, techniquement parlant. Ça ne permet pas facilement de partager de contenu avec son voisin, d'autant que le pied n'est pas rotatif. Mais ça reste un bel objet de désir, tout comme le Samsung incurvé précédemment testé d'ailleurs. L'ergonomie est réduite à sa plus simple expression. La dalle est inclinable et c'est tout. Pour accéder au menu, il faut passer par un petit joystick que nous avons mis un certain temps à trouver. Il est derrière l'écran, au milieu, au niveau du pied. Malgré cette bizarrerie, l'OSD reste facile à appréhender. Les menus sont logiques et complets. L'équipement est assez complet. Le transformateur est remisé à l'extérieur de la coque, trop fine sans doute pour l'intégrer. On trouve un peu de tout côté vidéo, avec deux prises HDMI, deux Thunderbolt et le display port. On a aussi droit à un petit hub USB 3.0. C'est donc assez luxueux mais c'est aussi 100% numérique, exit le VGA ! Si le 34 pouces incurvé Samsung consommait relativement peu d'énergie, ce n'est pas le cas de la solution LG. Ici, il faut compter 49W. C'est assez énorme, à comparer aux 55W d'un Philips BDM3470UP par exemple. Le moniteur LG 34UC97 n'est pas fantastiquement réglé par défaut. En mode chaud, il est à 5900K. C'est trop chaud. Avec la température des couleurs réglée sur « moyen », il est à 6900K, c'est trop froid. On vous propose le réglage suivant : rouge=36, vert=50, bleu=64. On laisse la luminosité et le contraste à 70 et voilà : Pour rappel, ce graphique donne la différence entre la nuance de couleur désirée et celle réellement affichée. - Si DeltaE > 3, alors la couleur affichée est sensiblement différente de celle exigée, cet écart pourra être perçu par l'utilisateur. - Si DeltaE < 2, LaCie considère que la calibration comme réussie, une légère différence persiste mais elle sera quasiment indécelable par son propriétaire. - Si DeltaE < 1, la fidélité des couleurs est excellente....

Les Numeriques

Ajouté le : 04/2015

Lire la suite...

8.0/10

34UC97 de LG, un 21/9 faiblement courbé

Après avoir essayé d'envahir le marché des téléviseurs l'année dernière avec Samsung et LG, voilà que les dalles incurvées tentent discrètement de faire de même sur le marché des moniteurs. Arrivé dans les premiers sur le marché, le 34UC97 de LG est un écran 21/9 en WQHD (3 440 x 1 440 px) qui tente donc de nous convaincre du bien-fondé de l'incurvé sur un bureau. À tort ou à raison ? Il faut faire de la place pour installer le 34UC97 sur son bureau. En effet, avec ses 34 pouces de diagonale, ce moniteur atteint les 83 cm de largeur, rendant difficile l'inclusion d'un second écran dans son environnement de travail. Ce n'est toutefois pas forcément un problème dans la mesure où il se suffit souvent à lui-même et peut remplacer une configuration double-écran. En effet, la largeur de 3440 pixels offre de quoi afficher trois fenêtres Internet côte à côte sans aucun souci de lisibilité. Côté assemblage, le cadre s'avère très fin, avec des bords réduits au minimum. Un film est disposé sur la dalle et remplit son office dans les environnements lumineux en minimisant efficacement les reflets.