Monkey Banana Turbo 6

Monkey Banana Turbo 6

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Monkey Banana Turbo 6. Les experts notent Monkey Banana Turbo 6 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Monkey Banana Turbo 6 et d'autres Enceinte Monkey Banana.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Monkey Banana Turbo 6 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Monkey Banana Turbo 6 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Monkey Banana Turbo 6

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2017

Lire la suite...

6.0/10

Monkey Banana Turbo 6 : le son à deux dimensions

L'Allemagne a beau ne pas être particulièrement connue pour ses jungles tropicales luxuriantes, c'est pourtant bien du pays de Goethe qu'est originaire le jeune constructeur Monkey Banana, spécialiste du matériel audio pour studio. Nous nous intéressons ici à sa Turbo 6, une enceinte de monitoring bâtie autour d'un woofer de 17 cm. Voyons voir si l'animal a la pêche... ou la banane, surtout. Le design étant rarement une priorité des concepteurs d'enceintes de studio, ces dernières présentent souvent des apparences qui misent avant tout sur l'efficacité, et par conséquent des lignes très anguleuses ; une tendance dont les enceintes Monkey Banana se distinguent très fortement, par leurs formes tout en arrondis. Outre cette finition rouge vif testée ici, la Turbo 6 est également disponible en noir. Le plastique mat dont est constituée l'enceinte, très granuleux, a le bon goût de ne pas trop accrocher les traces de doigts. On ne peut en revanche pas dire que son apparence soit très luxueuse — impression exacerbée par l'assemblage assez peu précis de la façade avant au reste du corps de l'enceinte. L'ensemble sonne par ailleurs assez creux au tapotement, ce qui n'est pas vraiment ce que l'on attend du coffret d'une enceinte. Le tweeter à dôme en soie de 2,5 cm est dissimulé derrière une grille rigide inamovible, qui devrait la protéger très efficacement contre toute agression physique. La connectique de l'enceinte est particulièrement complète : on y trouve une entrée analogique sur RCA ainsi qu'un combo XLR/jack 6,35 mm, et même une entrée numérique S/PDIF coaxiale. Cette dernière entrée est accompagnée d'une sortie passthrough et d'un sélecteur de canal gauche ou droit, qui permet donc de connecter en chaîne deux enceintes en configuration stéréo. La conception de l'enceinte est ouverte, l'évent de graves se situant à l'arrière. Le niveau des fréquences basses sera donc renforcé si l'enceinte est placée à proximité d'un mur. Le panneau arrière accueille également les contrôles de l'enceinte : sélecteur d'entrée analogique ou numérique, réglage de volume et égalisation des hautes et basses fréquences. D'une enceinte de monitoring, on attend généralement une neutralité à toute épreuve ; mais la Turbo 6 n'est clairement pas une maîtresse en la matière. Réponse en fréquence avec réglages acoustiques à 0 (noir), graves et aigus au maximum (rouge), graves et aigus au minimum (bleu). Relevez...