MSI Clutch GM51

MSI Clutch GM51

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du MSI Clutch GM51. Les experts notent MSI Clutch GM51 8/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du MSI Clutch GM51 et d'autres Souris MSI.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de MSI Clutch GM51 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec MSI Clutch GM51 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test MSI Clutch GM51

Les Numeriques

Ajouté le : 08/2023

Lire la suite...

8.0/10

Test MSI Clutch GM51 Lightweight Wireless : une souris gaming sans-fil au tarif agressif

Avec la Clutch GM51 Wireless, MSI délivre une souris sans-fil ergonomique, rétroéclairée et livrée avec une base de charge, le tout à un prix assez agressif. Commenter Après une Clutch GM41 Lightweight V2 au format compact et bon rapport qualité-prix, MSI étend son catalogue de souris gaming avec la GM51 Lightweight Wireless. Celle-ci arbore un design plus ergonomique, un peu comme la DeathAdder de Razer ou la G502X de Logitech. Nous testons ici le modèle sans-fil commercialisé à environ 100 ? en temps normal, mais en promotion à moins de 60 ? de temps à autre, ce qui lui confère un excellent rapport qualité-prix. Il existe aussi une version filaire identique vendue à 70 ?. La GM51 Lightweight Wireless est assez imposante, mais épouse très bien la paume de la main avec ce format biseauté que l'on trouve également chez la concurrence. Son format est donc parfait pour une prise en palm grip (en paume), mais il est aussi possible de rester en claw grip (prise en griffe) ou en fingertip (du bout des doigts). Comme souvent, elle est réservée aux seuls droitiers. Elle se place directement en face de la DeathAdder V3 Pro de Razer, mais sans l'aspect ultraléger puisque la souris de MSI pèse 85 g, tout de même. Elle est cependant plus légère que les Basilisk de Razer ou G502X de Logitech qui dépassent 100 g, tout en proposant moins de fonctionnalités et de polyvalence. La GM51 ne possède que cinq boutons programmables, ce qui peut paraître un peu limité pour ce format et ce poids notable. Les boutons principaux sont parfaitement réactifs et munis de commutateurs Omron garantis pour 60 millions de clics. On trouve deux boutons secondaires sur la tranche gauche, également réactifs, mais pas bien ancrés à leur emplacement, ce qui entache un peu la qualité de fabrication de la souris. Un autre bouton est évidemment présent au niveau de la molette, et c'est tout. Celle-ci est simplement crantée et n'intègre pas de défilement latéral ni libre, sans que cela soit une étrangeté parmi les modèles gaming. Pour régler la sensibilité à la volée, il faudra passer par le bouton situé sous la souris. À côté de ce bouton trônent six patins en PTFE qui assurent une glisse fluide, ainsi qu'un interrupteur pour sélectionner la connexion 2,4 GHz ou Bluetooth. Il est toujours bon de disposer des deux options, notamment en déplacement si on ne veut pas s'embêter avec le récepteur. Petite originalité, ce dernier peut être...

FrAndroid

Ajouté le : 04/2023

Lire la suite...

Test MSI Clutch GM51 Lightweight: la marque au dragon continue de convaincre

MSI développe sa gamme de périphériques avec la souris Clutch GM51 Lightweight, disponible autant en filaire qu'en sans-fil, et sous la barre des 100 euros. La souris gamer MSI Clutch GM51 Lightweight se place légèrement au-dessus de la Clutch GM41 dans la gamme du constructeur. Elle n'a d'ailleurs le "?léger?" que le nom puisque ce nouveau modèle atteint les 75 g et monte même jusqu'à 85 g dans sa version sans-fil. Nous sommes un peu loin de la définition des souris légères en 2023. En dehors de son poids, la GM51 est équipée d'un capteur optique PAW-3395 de grande qualité et propose un polling rate de 8?000 Hz dans sa version sans-fil. Le modèle sans-fil est quant à lui doté d'une triple connectivité, alliée à un dock de recharge bien pratique. Visuellement, les deux modèles sont identiques et proposés respectivement au prix conseillé de 70 et 100 euros, un tarif plutôt raisonnable pour la version sans-fil?! Visuellement, et sur le plan de l'ergonomie, la Clutch GM51 Lightweitght se rapproche d'une Razer DeathAdder. La souris, en raison de sa forme, s'adresse uniquement aux droitiers. Elle a l'avantage de tomber parfaitement au creux de la main et donc, de se montrer confortable à l'usage. C'est une constante chez MSI, puisque la GM41 était tout aussi convaincante sur ce point. On lui reprochera simplement d'être un peu trop étroite sur l'avant, et peut-être un peu trop "?rigide?" dans sa prise en main. La marque au dragon a équipé ce nouveau modèle du même plastique gris foncé que les précédents. Celui-ci, en plus d'avoir une apparence peu qualitative, est peu agréable sous les doigts. Il a également tendance à prendre très rapidement les traces de graisse, et ce, après quelques heures d'utilisation seulement. Cependant, on profite de grips latéraux bien mieux travaillés, avec une structure complexe qui procure une bonne préhension à la souris. La marque a par ailleurs réalisé un excellent travail d'intégration puisque c'est dans ces grips que se retrouve l'éclairage RGB très original et qui complète l'illumination du logo présent sur le dessus. On reste dans le très classique au niveau des boutons avec deux clics principaux plutôt réactifs. De façon générale, les deux clics principaux auraient gagné à être un peu plus évasés à l'avant. Avec notre prise en main habituelle, le majeur se fait "?chatouiller?" par les arêtes saillantes du bouton, ce qui peut devenir gênant à la longue. La...