Razer Basilisk V3

Razer Basilisk V3

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

10/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Razer Basilisk V3. Les experts notent Razer Basilisk V3 10/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Razer Basilisk V3 et d'autres Souris Razer.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Razer Basilisk V3 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Razer Basilisk V3 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Razer Basilisk V3

Les Numeriques

Ajouté le : 09/2021

Lire la suite...

10/10

Test Souris Razer Basilisk V3 : encore plus polyvalente

La Basilisk V2 de Razer nous avait conquis en 2020 et voici qu'arrive la V3 ! Une version qui évolue peu, mais qui apporte quelques petites améliorations bienvenues pour forger une souris gaming encore supérieure. La V2 de la Basilisk est une excellente souris gaming plutôt destinée aux FPS et qui avait obtenu 5 étoiles lors de son test en 2020. Un an après, Razer propose avec la Basilisk V3 une version remaniée qui reprend la structure générale de la V2, tout en y apportant quelques légers changements esthétiques et pratiques. De plus, Razer a décidé de baisser le prix de vente conseillé de ce modèle à sa sortie, qui s'affiche donc à 79,99 ? contre 89,99 ? au lancement de son aînée. Côté design, la V3 évolue très peu par rapport au modèle précédent. On pourrait même les considérer jumelles au premier abord. Tout y est, les dimensions (130 x 60 x 45 mm), la coque noir mat légèrement rugueuse, quelques lignes brillantes et le revêtement antidérapant de part et d'autre de la souris. Le résultat est donc toujours aussi solide et soigné. La souris étant presque identique, l'ergonomie n'évolue pas et on retrouve l'excellente préhension de la Basilisk et de son design légèrement en biais qui suit la forme naturelle de la main. Elle est donc toujours uniquement destinée aux droitiers. Une fois branchée via son câble USB-A en paracorde, la souris révèle le changement esthétique majeur qu'apporte cette troisième version : l'éclairage RGB situé au niveau du socle. Une bande de leds réparties sur neuf zones fait le tour d'une bonne partie de la souris. Avec l'éclairage de la molette et du logo, cela porte le nombre de zones personnalisables à 11. Comme toujours, les couleurs et les effets peuvent être réglés directement dans l'onglet Studio du logiciel Razer Synapse. Les fans de RGB seront évidemment ravis, mais même pour les adeptes de la sobriété, ces nouvelles leds ne sont pas trop tape-à-l'?il. Elles ne se voient pas vraiment directement et on observe plutôt le halo projeté sur le tapis. Il est de toute manière loisible de régler la luminosité dans le logiciel, voire de tout éteindre. Pour différencier les deux Basilisk, on peut également se pencher sur le bouton ?sniper? situé au niveau du pouce. Amovible sur la V2, Razer a choisi de le fixer sur cette nouvelle version. L'argument avancé par la marque est que les joueurs ne s'embêtaient pas à l'enlever en règle générale. On peut aussi...

FrAndroid

Ajouté le : 09/2021

Lire la suite...

Test de la souris Razer Basilisk V3 : une évolution discrète

Introduction Razer est en pleine période de renouvellement de sa gamme de périphériques et a annoncé, ce mercredi, une nouvelle version de l'un de ses modèles phares : la Basilisk V3. La souris mainstream par excellence est déjà passée sous notre main pour juger de ses évolutions. Fraîchement annoncée, la souris gamer Razer Basilisk V3 se positionne comme une discrète évolution de la version précédente. Ce nouveau modèle conserve la forme très ergonomique de la V2 ainsi que les très nombreux boutons déjà présents jusqu'alors. Proposée au prix conseillé de 79,99 euros, cette nouvelle itération profite d'un tout nouveau capteur optique, de nouvelles zones d'éclairage RGB ainsi que d'une toute nouvelle molette débrayable, afin de chatouiller encore un peu plus la G502 de Logitech. La Basilisk V3 reprend donc le même design que sa grande s?ur. On profite ici d'une forme particulièrement ergonomique et finalement assez classique sur le marché des souris. Elle se retrouve en concurrence directement avec la G502 de Logitech tant leur ressemblance est frappante. Oubliant logiquement les gauchers du fait de sa non-symétrie, la Basilisk V3 se positionne très naturellement au creux de la main et conviendra tout particulièrement aux adeptes de la prise en main «?palm grip?» (avec toute la main posée sur la souris). S'il est évidemment possible de l'utiliser différemment, son gabarit et son poids ne sont pas forcément idéaux pour cela. En effet, la Basilisk V3 ne participe pas à la course à la légèreté avec pas moins de 101 grammes sur la balance, soit presque 10 grammes de plus que la V2. C'est tout simplement la souris la plus lourde que nous avons testée cette année et elle n'est même pas sans-fil?! Il faudra logiquement prendre en compte cette caractéristique au moment de l'achat même si sur ce point, elle fait mieux que la G502. La construction est toujours aussi soignée avec un mélange de plastique dur, d'inserts en plastique brillant et de zones latérales recouvertes d'un revêtement antidérapant. Le RGB est un peu plus présent avec un cerclage du plus bel effet à la base du châssis qui vient accompagner le logo et la molette. Très bien fournie en boutons, la Basilisk V3 propose notamment des clics principaux séparés du corps de la souris et abritant des interrupteurs optiques très réactifs. Deux boutons supplémentaires sont présents sur la tranche gauche et tombent parfaitement sous le pouce tout en...