Razer Orochi Chroma

Razer Orochi Chroma

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du Razer Orochi Chroma. Les experts notent Razer Orochi Chroma 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Razer Orochi Chroma et d'autres Souris Razer.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Razer Orochi Chroma ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Razer Orochi Chroma ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Razer Orochi Chroma

Les Numeriques

Ajouté le : 05/2016

Lire la suite...

6.0/10

Razer Orochi Chroma : la petite souris sans-fil passe au RGB

Retravaillée une première fois en 2013, la Razer Orochi passe en version Chroma (2015) et en profite pour changer de capteur. La petite souris sans fil de Razer aurait toutefois encore besoin de quelques révisions pour véritablement briller. Comme les dernières souris du fabricant américain, la souris Razer Orochi évolue en douceur. Cette version Chroma se dote ainsi principalement d'un rétroéclairage RGB et profite d'un nouveau capteur laser 4G à 8200 ppp. Compacte et lourde, mais confortable L'Orochi Chroma améliore encore une fois sa forme. Le gabarit reste très compact (99 x 67 x 35 mm), mais les tranches sont retravaillées : un peu moins creusées, elles profitent maintenant d'inserts en élastomère, pour une meilleure accroche. En raison de sa petite taille, l'Orochi est plutôt conçue pour une prise du bout des doigts, en finger tip ou claw grip, puisque la paume n'est pas soutenue et les doigts dépassent largement en prise palm grip.   La petite taille de l'Orochi invite à une prise de type claw grip ou finger tip (photos du bas). Les boutons de tranche tombent naturellement sous le pouce, que l'on soit droitier ou gaucher, puisque cette souris est parfaitement symétrique et donc ambidextre. Fait rare dans ce contexte, les boutons opposés au pouce ne gênent pas. En revanche, ils sont fort logiquement plus difficiles à manipuler et devront donc servir aux fonctions dont on se sert peu — par défaut, ils servent à modifier la sensibilité du capteur à la volée (5 paliers au maximum à configurer dans le logiciel Synapse). De leur côté, les boutons principaux profitent toujours d'un rebord qui évite aux doigts de glisser vers les côtés. La molette évolue peu et conserve son défilement souple ainsi que des crans assez bien marqués. Seul change l'anneau en élastomère qui l'entoure, désormais orné de rangées de petites barres qui améliorent l'adhérence. Hélas, cette molette ne propose toujours pas de défilement horizontal.   Les inserts en élastomère assurent une bonne prise en main. Question finition, il n'y a pas grand-chose à reprocher à l'Orochi. Les plastiques sont de bonne qualité, même si celui des tranches a tendance à marquer facilement. On peut également remarquer un petit jeu au niveau des inserts de tranche. En dehors de cela, aucun jeu dans les assemblages n'est à noter, malgré une coque amovible qui ne tient qu'avec des aimants. La coque peut en effet être retirée pour accéder...