Sennheiser PC 333D

Sennheiser PC 333D

3 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

7.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 3 tests du Sennheiser PC 333D. Les experts notent Sennheiser PC 333D 7/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Sennheiser PC 333D et d'autres Casque Sennheiser.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Sennheiser PC 333D ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Sennheiser PC 333D ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Sennheiser PC 333D

JeuxVideo.org

Ajouté le : 05/2011

Lire la suite...

Casque Sennheiser PC333D

S’il est une grande différence entre ce modèle et les modèles plus traditionnels de hifi, c’est bien par l’intégration d’un module Usb, baptisé 3D G4ME 1, officiant en tant que carte son et surtout simulateur d’effet surround, 5.1 ou 7.1. Le principe ? Simuler à travers un simple casque le rendu de plusieurs enceintes. Pour s’imaginer la difficulté du procédé, qui d’ailleurs n’a jamais été efficace en software temps réel, il faut bien comprendre pourquoi le casque traditionnel ne restitue pas l’espace sonore de manière comparable à des enceintes, ne serait-ce qu’une simple paire. Prenons un jeu par exemple, où un personnage situé à notre extrême gauche nous parlerait. Très logiquement, pour un casque comme pour une enceinte, seule l’enceinte ou l’écouteur gauche va transmettre cette discussion. Oui mais dans le cas d’une enceinte, l’oreille droite entend également ce que la partie gauche renvoie. Dans le cas d’un casque cette séparation est totale et ce qui est à gauche n’est entendu que par l’oreille gauche. Il en découle une séparation très marquée entre les canaux. Cette séparation empêche le cerveau de créer cet effet de relief, d’espace, et laisse le son au milieu de la tête. Dans le cas d’un jeu vidéo, le repère dans l’espace est alors tronqué.

LaRuche

Ajouté le : 04/2011

Plus accessible...

Test : Sennheiser PC 333D et PC 360

Le Sennheiser PC 333D 3D G4ME est le casque 3D de la gamme G4ME. Dans les faits, ce casque n'a rien de différent d'un autre, mais il est livré avec une carte son USB qui change tout. Celle-ci profite du Dolby ProLogic IIx (DPL IIx), une évolution du Dolby ProLogic II, qui permet d'extrapoler un son multicanal depuis une source stéréo (son 7.1 et sans limite de bande passante pour le IIx). Ce signal est ensuite remixé pour être envoyé dans le casque via un seul câble stéréo, en ayant traduit les signaux multicanaux du DPL IIx en signaux stéréo intégrant la spatialisation. Le son est alors reproduit par les deux hauts parleurs du casque, mais en étant traité pour donner l'impression de sortir de plusieurs haut-parleurs. En résumé le casque prend une source stéréo, puis le l'extrapole en 5 ou 7.1 et la compresse en stéréo "spatialisée". Pourquoi ne pas mettre alors plusieurs haut-parleurs dans le casque, chacun se chargent de restituer son canal propre ? Parce que cela impliquerait une prise de poids du casque, un coût supplémentaire, et enfin parce que cela permet de ne pas passer par trois prises jack (le 5.1 nécessite six canaux, à raison de deux canaux par câble). Ne vous y trompez pas, ce casque ne reproduit pas du 7.1 ou 5.1 réels, il compresse ces canaux en stéréo spatialisée.

Clubic

Ajouté le : 02/2011

Lire la suite...

7.0/10

Test Sennheiser PC 333D : la robustesse au détriment du confort

On ne présente plus la société Sennheiser, née dans l'Allemagne de l'après-guerre. La marque s'est rapidement imposée comme une référence dans le milieu audiophile avec de nombreux casques d'exception. Mais dans le milieu du jeu sur PC, est-ce qu'un PC 333D peut rivaliser avec les ténors du genre ? Le PC G4ME 333D figure dans la partie haute du milieu de gamme de Sennheiser (ou la partie basse du haut de gamme, comme on veut?). Il bénéficie donc d'une belle finition, d'un design évolué et d'un prix assez conséquent pour un casque filaire d'environ 140 €. Le PC 333D est de conception circum-auriculaire fermée. Par contre, Sennheiser évoque des « oreillettes de taille XL » et franchement, c'est exagéré. Le 333D est loin des HS1 de Corsair ou G930 de Logitech en matière d'enrobage d'oreille. Là, on est partiellement sur du supra-auriculaire. Et comme les écouteurs ne parviennent pas à bien jointer autour de l'oreille, l'isolation qui en résulte s'avère moins efficace (mais encore relativement correcte). Une sensation de petits circum qu'on retrouve également au niveau des transducteurs choisis par Sennheiser. Le constructeur n'en dit rien, mais on peut au moins constater qu'il s'agit d'un petit 32 mm, à vue de règle...