Steelseries Rival 700

Steelseries Rival 700

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Steelseries Rival 700. Les experts notent Steelseries Rival 700 8/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Steelseries Rival 700 et d'autres Souris Steelseries.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Steelseries Rival 700 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Steelseries Rival 700 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Steelseries Rival 700

Les Numeriques

Ajouté le : 02/2017

Lire la suite...

8.0/10

SteelSeries Rival 700 : une souris haut de gamme suréquipée

Introduite début 2016, la Rival 700 était déjà passée entre nos mains au printemps dernier, avant qu'elle ne retourne chez le constructeur sans que nous ayons eu le temps de l'évaluer complètement. Son lancement a en effet été décalé de plusieurs mois, ce qui a permis à SteelSeries de peaufiner sa nouvelle souris haut de gamme et d'améliorer la prise en charge de ses fonctions spécifiques dans les jeux. Un an plus tard, voyons donc ce que vaut cette souris qui se distingue par son écran Oled et son petit vibreur. De prime abord, la Rival 700 ressemble plus à la Rival 300 qu'à la Rival 500. Il s'agit d'ailleurs de la plus compacte des trois (124,9 x 68,5 x 42 mm, contre 133 x 70 x 45 mm pour la 300 et 119 x 78 x 43 mm pour la 500), bien qu'elle reste nettement plus grande que la petite Rival 100 (118 x 67 x 36 mm) d'entrée de gamme. Son profil assez fin la rend facile à manipuler, que l'on ait une petite ou une grande main, mais se destine uniquement aux droitiers. Sa grande longueur convient particulièrement à une prise en paume ou en griffe, voire du bout des doigts si l'on tient fermement la souris et que l'on se contente de petits mouvements peu rapides. De gauche à droite et de haut en base : souris seule ; prise en paume (palm grip) ; prise en griffe (claw grip) ; prise du bout des doigts (finger tip). En effet, sa masse de 136,5 g, plus répartie sur l'avant que sur l'arrière, peut s'avérer handicapante et il faut pouvoir contenir l'inertie de la souris lors des mouvements brusques. Cette surcharge pondérale peut également fatiguer lors des longues sessions d'utilisation, particulièrement s'il s'agit de jouer à des jeux rapides avec une sensibilité de capteur relativement basse (mouvements plus amples). Les tranches revêtues d'élastomère et ornées de picots améliorent cependant la préhension et permettent de soulever facilement la souris lors des replacements, malgré sa masse élevée. Sur le plan du design, SteelSeries signe ici une souris aux lignes modernes et joue la carte de la personnalisation. La moitié inférieure de la coque peut en effet être remplacée. SteelSeries propose ainsi deux jeux de coques vendus à 19,99 € sur son site web, l'un contenant trois coques colorées (bleu, blanc et rouge) de même revêtement que l'originale, l'autre proposant deux coques noires de finitions différentes (revêtement brillant ou anti-transpiration — matériau de type soft-touch). Sous la coque amovible, la led...

Tomshardware

Ajouté le : 09/2016

Lire la suite...

Test SteelSeries Rival 700 : la souris de tous les excès !

SteelSeries est une marque bien connue des joueurs. Elle possède une gamme de claviers, casques et souris bien fournies et peut donc se permettre quelques excentricités. La Rival 700 en fait partie. Cette souris débarque avec trois arguments chocs : un capteur amovible, un écran OLED et un moteur haptique. Tous trois sont censés aider le joueur en lui fournissant des indications supplémentaires sur son état, son jeu, etc. Sont-ils suffisants pour faire la Rival la meilleure souris gaming du marché ? Prise en mains Image 2 sur 11 La Rival 700 fait partie des grandes souris : elle mesure 124,85 x 68,46 x 41,97 mm. Sa forme est bombée vers l'arrière et asymétrique ; elle ne conviendra donc vraiment qu'aux droitiers. La prise en mais est agréable, mais selon nous elle se prête plus à une prise en griffe ou à pleine paume (selon la taille de la main) qu'à une tenue du bout des doigts. SteelSeries a revêtu les côtés de la Rival 700 d'un plastique spécial renforcé, à picots, qui offre un très bon grip. Dure de la glisse Image 3 sur 11 Par rapport à une souris pour joueur, la Logitech G900 que nous avions beaucoup apprécié lors de son test, la Rival 700 propose une ergonomie assez différente. La G900 est un peu plus longue et plus plate. Elle est également beaucoup plus légère et possède une surface de glisse nettement plus étendue. Les patins de la Rival 700 sont assez petits, ce qui, ajouté à son poids de 135 g (sans câble), rend sa glisse moins fluide. Ergonomie soignée Image 4 sur 11 La SteelSeries Rival 700 possède 7 boutons, tous configurables via les pilotes. En plus des deux clics principaux, on trouve sous le pouce trois boutons, une molette à défilement vertical uniquement, et un commutateur dévolu par défaut au changement de résolution. Saluons le travail effectué par SteelSeries. Contrairement à un trop grand nombre de souris, les boutons de la Rival 700 tombent naturellement sous les doigts. Ils se repèrent facilement à l'aveugle grâce à leur forme, à leur taille conséquente et leurs revêtements différents. Capteur optique ou laser ? Les deux ! Image 5 sur 11 Certains préfèrent les capteurs optiques, d'autres ne jurent que par les capteurs laser. La Rival 700 veut plaire à tout le monde et laisse la possibilité de choisir son capteur.