Tesoro Thyrsus

Tesoro Thyrsus

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

4.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Tesoro Thyrsus. Les experts notent Tesoro Thyrsus 4/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Tesoro Thyrsus et d'autres Souris Tesoro.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Tesoro Thyrsus ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Tesoro Thyrsus ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Tesoro Thyrsus

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

4.0/10

Tesoro Thyrsus Spectrum : une souris gamer RGB tout juste passable

Après la Gandiva, Tesoro fait son retour dans nos colonnes avec la Thyrsus Spectrum, une souris au nom imprononçable et à l'aspect… particulier. Tour d'horizon des capacités de l'engin issu de la marque espagnole.     Moins extravagante que la Gandiva, la Thyrsus présente toutefois une coque dont la forme peut laisser songeur lors du déballage. La souris semble en effet toute de guingois, en plus de présenter des dimensions relativement imposantes. Elle mesure 12,4 x 7,7 x 4,1 cm pour un poids de 103 grammes. Des mensurations plutôt moyennes, mais il est à noter que le dos de la souris est très large comparé à la plupart de ses concurrentes, ce qui pourrait déstabiliser les petites mains.     Malgré l'appréhension que nous ressentions devant l'aspect tortueux de la Thyrsus, la prise en main est plutôt agréable, même si l'excroissance à droite de l'appareil gêne le placement de l'auriculaire, qui se retrouve soit à l'écart de ses petits camarades, soit collé à l'annulaire. Il est bien sûr à noter que cette souris ne s'adresse qu'aux seuls droitiers. Les prises en palm grip et claw grip sont à privilégier vu les dimensions de la souris.   Le revêtement soft-touch noir est confortable au début mais se dégrade vite pour laisser une légère sensation d'adhésion de la souris à la paume. Il est de plus assez fragile et salissant, particulièrement sensible aux mains moites. Le contour en plastique brillant et tout aussi altérable puisqu'il accueille toutes les traces de doigts et poussières possibles. On peut également penser que ce plastique bon marché donne un côté bas de gamme à la Thyrsus.   Côté boutons, les deux principaux sont très larges et accueillent bien les doigts. On peut leur infliger des appuis répétés et frénétiques sans qu'ils ne se bloquent et il présentent un retour satisfaisant.   Nous sommes moins convaincus par les six boutons activables sous le pouce. Si leur disposition les rend facilement accessibles, l'appui est quant à lui assez mauvais, avec un retour insuffisant qui nous pousse parfois à nous demander si la commande a été prise en compte. On n'insistera pas sur leur aspect tordu ni sur la police utilisée pour les chiffres des boutons, qui nous a laissés perplexes.     Même chose pour le bouton contrôlant le niveau de DPI, qui est dur à activer et qui présente des ratés lors des appuis. La molette rétroéclairée s'en sort à peine mieux avec son toucher...

Cowcotland

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

Souris Tesoro Thyrsus

Nous avons eu dernièrement une petite série de souris destinées au STR et autres RPG, nous vous l'avons dit dans la vidéo. La dernière d'entre elles (cela reviendra certainement) est la Tesoro Thyrsus. Comme toujours, Tesoro nomme ses périphériques à l'aide de la mythologie. Cette fois-ci par contre, il n'est pas question de dieu ou de déesse, mais d'un de leurs ustensiles : le thyrse qui n'est autre qu'un bâton faisant office de sceptre. Derrière tout cela, il y a l'idée donc de doter le joueur d'un instrument quasi divin, à tout le moins royal. Elle entre donc, cette Thyrsus, dans la catégorie des souris débordantes d'acné : elle se pare d'un pavé numérique sur la partie gauche. Reste à voir ce qu'elle vaut car, maintenant, entre les Naga, Scimitar, Nyth et G600, la concurrence est rude. Chez Tesoro, nous avons toujours des présentations fortes en couleurs et en design, cela dit, avec la Thyrsus, cela semble s'être un peu tassé. En effet, ici, point de dieux et de déesses aux costumes chatoyants et largement ajourés. De fait, la souris est présentée vue de dessus sur le rabat, sur un fond noir et violet. Nous retrouvons cependant la police travaillée de Tesoro, elle s'accompagne d'ailleurs d'un sceptre, de façon à bien repréciser les choses. Au dos, nous avons les classiques explications techniques, ainsi que trois flèches sur la souris pour mettre en avant les points les plus importants. En termes de bundle, c'est assez simple, la Thyrsus est livrée avec une notice carton, point à la ligne.