A-Data Ultimate SU900 512 GB

A-Data Ultimate SU900 512 GB

1 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

6.0/10
11

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 1 tests du A-Data Ultimate SU900 512 GB. Les experts notent A-Data Ultimate SU900 512 GB 6/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du A-Data Ultimate SU900 512 GB et d'autres Disque dur SSD A-Data.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de A-Data Ultimate SU900 512 GB ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec A-Data Ultimate SU900 512 GB ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test A-Data Ultimate SU900 512 GB

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2017

Lire la suite...

6.0/10

Adata Ultimate SU900 512 Go : de la NAND 3D, oui, mais MLC

Adata est le premier constructeur à proposer des SSD de 2,5" qui utilisent de la mémoire 3D NAND MLC en provenance des usines d'IMFT (Intel-Micron). La série Ultimate SU900 se veut donc une version plus rapide que la série SU800 qui, pour sa part, utilise de la 3D NAND de type TLC. Même si elle vise le segment premium, la série Ultimate SU900 recourt à un boîtier mêlant plastique très fin et métal peu épais. L'avantage, c'est que l'ensemble est relativement léger, à peine 37 grammes sur la balance. Seule la série SSD Plus de SanDisk fait mieux sur cette tranche de capacité (32 grammes pour la version de 480 Go). Le boîtier assez fin joue clairement en faveur de ce poids plume, mais celui-ci est également à mettre sur le compte du circuit imprimé au format ultra-court, moitié moins long que ceux dits en plein format. Ce PCB présente 8 puces de mémoire marquée Adata. La firme ne produit pas la mémoire à proprement parler, les dies étant en provenance des usines de IMFT, la joint-venture d'Intel et Micron. Adata assemble sans doute ces dies lui-même, vraisemblablement pour des raisons de coût. Cette mémoire est de type 3D NAND, c'est-à-dire que les cellules ne sont pas simplement placées les unes à côté des autres comme sur une grille, mais qu'elles sont également empilées. Cela permet d'obtenir une forte densité tout en utilisant un procédé de gravure d'ancienne génération (généralement du 40 nm environ). L'utilisation d'un tel procédé permet de s'affranchir des gravures très fines (15 nm notamment) dont les courants de fuite ne sont pas évidents à contenir. L'utilisation de 3D NAND de type MLC en provenance de IMFT est d'ailleurs une première. Contrairement à la série Ultimate SU800 qui utilise de la 3D NAND TLC du même constructeur, il est ici question de deux bits de données stockés sur chaque cellule. La durée de vie des cellules est allongée sur la MLC par rapport à la TLC puisque les accès de vérification sont moins nombreux. De quoi permettre de proposer une garantie confortable de 5 ans et promettre une endurance en écriture pouvant atteindre 800 To sur la version de 2 To — et donc de 200 To sur cette version de 512 Go. C'est plus que suffisant puisque cela représente près de 110 Go d'écritures quotidiennes sur 5 ans. La gestion des huit puces mémoire est confiée à un contrôleur Silicon Motion SM2258G, qui équipe par ailleurs les SU800. Il s'agit d'un modèle capable de gérer de...