Acer Predator 15

Acer Predator 15

5 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

8.4/10
55

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 5 tests du Acer Predator 15. Les experts notent Acer Predator 15 8.4/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Acer Predator 15 et d'autres Ordinateur portable Acer.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Acer Predator 15 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Acer Predator 15 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Acer Predator 15

01net

Ajouté le : 05/2017

Lire la suite...

6.0/10

Test : Acer Predator 15, un bon PC gamer qui n'a qu'un seul défaut

Dans la famille Predator d'Acer, il y a le grand frère sédentaire –le modèle 17,3 pouces- et le benjamin, plus mobile, l'appareil à écran 15,6 pouces. C'est ce dernier, le Predator 15 donc, qui s'invite aujourd'hui au Labo. Cette version-ci est un peu plus vitaminée que la dernière que nous ayons reçue et surtout pourvue d'un boîtier un peu remanié. La version éprouvée (G9-593-72D0 ou G9-593-72Y7) ici coûte aux alentours de 2000-2100 euros mais des modèles commercialisés à partir de 1500 euros sont disponibles actuellement. Si vous ne connaissez pas la famille des PC portables pour joueur d'Acer, nous vous invitons vivement à lire les tests des Predator 17 et Predator 17X. Vous y découvrirez toutes leurs spécificités ergonomiques ainsi que notre point de vue sur sa conception générale. Car, soyons francs, tous les Predator se ressemblent. Du (très bon) clavier rétroéclairé RGB à la connectique étoffée, en passant par leur physique accrocheur mais assez plastique, cette version 15,6 pouces colle aux caractéristiques usuelles de la gamme. En matière d'écran, Acer conserve aussi son équipement phare : la dalle IPS, Full HD (1920 par 1080 pixels) et dotée d'un revêtement mat. Pour jouer dans la pénombre ou en plein jour, pas de souci et –comme nous le verrons un peu plus loin- la définition de l'écran met bien en valeur le cocktail de composants choisis. Précisons aussi que la technologie G-Sync est embarquée. Celle-ci, rappelons-le, permet d'harmoniser la fréquence de rafraîchissement de l'écran (ici 60 Hz) en fonction du nombre d'images par seconde (FPS) débités par la puce 3D. Cela permet de réduire, par exemple, les effets de déchirements d'image ou encore de minimiser les effets de ralentissements visibles en cas de chute brutale de FPS, occasionnée par une scène 3D chargée de détails. A l'oeil nu, nous avons décelé quelques faiblesses, notamment en ce qui concerne la puissance du rétroéclairage de la dalle. Faiblesses qui se sont avérées après passage sous la sonde. La luminosité est vraiment juste (255 cd/m2) et le taux de contraste demeure, lui aussi, assez moyen (773:1). Bilan, le Predator 15 écope de la mention « passable » selon nos critères d'évaluation. Pire, la dalle est de moins bonne qualité que celle embarquée dans la version 2015-2016 du Predator 15 ! Pour que le Predator 15 puisse faire tourner un très grand nombre de jeux sans difficulté, Acer opte pour un ensemble de...

Les Numeriques

Ajouté le : 01/2017

Lire la suite...

10/10

Acer Predator 15 G9-593 : parfait pour jouer

Deux ans après avoir entamé la diversification de sa gamme Predator dédiée au jeu vidéo (écrans, tours...), Acer continue d'y proposer des PC portables musclés au look agressif. La dernière mise à jour de cette série intègre essentiellement les nouveaux GPU de Nvidia. Nous nous intéressons ici au nouveau Predator 15, le petit frère de la série. Note : cette version du Predator 15 étant très proche, en matière de design, du Predator 15 de l'année dernière, la majorité du texte de la partie "Construction" est similaire, tout comme la partie "Performances". Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver la source d'inspiration d'Acer en matière de design. La marque pioche ainsi allègrement chez la concurrence et l'on se retrouve devant un mélange de ROG d'Asus et des machines d'Alienware. L'ensemble est lourd et épais comme il faut (3,4 kg pour 3,9 cm de haut) et coche les principales caractéristiques d'un portable gaming : revêtement noir de type softouch qui apporte un toucher très doux — en contrepartie des traces de doigts —, clavier affichant de multiples couleurs, touches Z, Q, S et D soulignés, logo agressif et traits rouges sur le capot. La construction est solide et le châssis profite d'un bon niveau de finition. Le clavier est de type chiclet et offre une frappe agréable. Les touches sont bien espacées, s'enfoncent suffisamment et s'avèrent parfaites pour de longues séances de frappe. On profite également d'un rétroéclairage dynamique réglable par un outil maison. Juste au-dessus du clavier, 5 touches dédiées aux macros peuvent être reparties sur 3 profils différents (pour un total de 15 raccourcis configurables). Le paramétrage se fait là encore très simplement via l'outil Predator Sense. Le touchpad est assez large et glisse correctement, même si l'utilisateur de ce type de portable privilégiera bien entendu une souris dédiée au jeu. Notons également la présence bienvenue d'un bouton — très accessible — permettant de désactiver cette surface tactile. Le Predator 15 est évolutif. Une trappe facile à retirer (seulement 2 vis) permet d'accéder à deux emplacements libres pour de la RAM en DDR4, au HDD préinstallé et à un emplacement supplémentaire pouvant accueillir un second SSD au format M.2 PCIe. Côté connectique, tout y est, qui plus est de manière très accessible : quatre ports USB 3, un port USB Type C, un port HDMI, un RJ45, un DisplayPort, une sortie jack casque et une...

CNET France

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

8.1/10

Acer Predator 15

Alors que la plupart des PC portables classiques arborent un design minimaliste, les modèles dédiés aux jeux vidéo sont invariablement beaucoup plus tape à l'œil. Couleurs criardes, textures élaborées, évents rappelant des ailerons de requin... Ce langage visuel sert à suggérer la puissance invisible qui se cache dans les entrailles de ces machines. Le Predator 15 d'Acer suit cette tendance, mais avec un peu de modération. Il faut avouer que nous avons en partie apprécié son design. Il a le mérite de ne pas trop copier le look de ses concurrents. Un bon point notamment pour les touches directionnelle et ZQSD qui héritent d'une couleur rouge spécifique. Mais en dehors de ces considérations esthétiques, la chose la plus remarquable à propos du Predator 15 est qu'il est équipé d'une carte graphique Nvidia 980M, ce qui est rare sur un modèle de 15 pouces. Il faut  cependant être conscient que ses dimensions le rapproche plutôt d'un 17 pouces. En comparaison, l'Omen d'HP est beaucoup plus fin et plus léger (2,1 kg contre 3,6 kg pour le Predator).La configuration que nous avons testé est la version haut du de gamme avec un processeur Intel Core i7-6700 HQ, 32 Go de mémoire vive (RAM), 512 Go de SSD couplés à un disque dur de 1 To et donc une carte graphique Nvidia 980M, le tout pour 2500 euros. Il est possible de descendre à 2000 euros en adoptant la version munie de 256 Go de SSD et 16 Go de RAM. Le tarif le plus abordable que l'on puisse trouver pour avoir un portable avec une GeForce 980M est aux alentours des 1300 euros avec l'Asus G751. Acer propose plusieurs versions du Predator 15, la moins onéreuse étant à 1600 euros avec 16 Go de mémoire vive et 128 Go de SSD.Installer une carte graphique aussi puissante que la Nvidia 980M dans un châssis de 15 pouces peut potentiellement causer des problèmes de surchauffe. Acer y a pensé en prenant plusieurs mesures pour éviter cela. Pour commencer, le lecteur de disques optiques peut être retiré et remplacé par un module de refroidissement par ventilateur. La machine est également équipée d'un système appelé DustDefender qui alterne le sens de circulation du flux d'air pour éviter que la poussière ne s'accumule sur les composants. Enfin, des logiciels surveillent la température du processeur et du système et peuvent si nécessaire pousser la vitesse des ventilateurs au maximum, ce qui peut par contre devenir bruyant. Comme le laisse penser sa configuration...

Les Numeriques

Ajouté le : 03/2016

Lire la suite...

10/10

Acer Predator 15 : la très bonne surprise

Le marché du PC portable pour joueurs est en pleine expansion et c'est au tour d'Acer de s'y engouffrer avec sa gamme Predator. Brisons de suite le suspense : pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. Avec sa nouvelle gamme Predator, Acer saute à pieds joints dans le marché du PC portable gamer, actuellement dominé par Asus, MSI ou encore Alienware. La marque taïwanaise entend donc se faire une petite place sur ce créneau et nous propose ici un portable de 15 pouces qui a toutes les caractéristiques de la machine pour joueur : carte graphique GeForce GTX 980M, processeur Core i7 de dernière génération, 16 Go de mémoire vive... sans oublier un look tout en rouge et noir. Il ne faut pas chercher bien loin pour trouver la source d'inspiration d'Acer en matière de design. La marque pioche ainsi allègrement chez la concurrence et l'on se retrouve devant un mélange de ROG d'Asus et des machines d'Alienware. L'ensemble est lourd et épais comme il faut (3,4 kg pour 3,9 cm de haut) et coche les principales caractéristiques d'un portable gamer : revêtement noir de type softouch qui apporte un toucher très doux — en contrepartie des traces de doigts —, clavier affichant de multiples couleurs, touches Z, Q, S et D soulignés, logo agressif et traits rouges sur le capot. La construction est solide et le châssis profite d'un bon niveau de finition. Le clavier est de type chiclet et offre une frappe agréable. Les touches sont bien espacées, s'enfoncent suffisamment et s'avèrent parfaites pour de longues séances de frappe. On profite également d'un rétroéclairage dynamique réglable par un outil maison. Juste au-dessus du clavier, 5 touches dédiées aux macros peuvent être reparties sur 3 profils différents (pour un total de 15 raccourcis configurables). Le paramétrage se fait là encore très simplement via l'outil Predator Sense. Le touchpad est assez large et glisse correctement, même si l'utilisateur de ce type de portable privilégiera bien entendu une souris dédiée au jeu. Notons également la présence bienvenue d'un bouton — très accessible — permettant de désactiver cette surface tactile. Le Predator 15 est évolutif. Une trappe facile à retirer (seulement 2 vis) permet d'accéder à deux emplacements libres pour de la RAM en DDR4, au SSD préinstallé et à un emplacement supplémentaire pouvant accueillir un second SSD au format M.2 PCIe. Côté connectique, tout y est, qui plus est de manière très accessible...

01net

Ajouté le : 01/2016

Lire la suite...

8.0/10

Acer Predator 15 (G9-591-71L2)

Tout comme la tour Predator G6, les PC portables Predator 15 et 17 ont été présentés lors de l'IFA 2015 par Acer. Très fier de ses machines pour gamer, le constructeur taïwanais espère pouvoir reconquérir le cœur des joueurs et, surtout, venir allégrement marcher sur les plates-bandes des marques emblématiques comme Asus, MSI ou encore Dell/Alienware. Pour ce faire, la marque multiplie les versions pour contenter le plus de joueurs possibles. Le modèle que nous avons reçu en test se nomme Predator 15 G9-591-71L2 et il est proposé à 1900 euros. Va-t-il falloir dorénavant compter sérieusement avec Acer dans le monde du gaming sur PC ? A en croire les multiples références lancées par le constructeur, oui, assurément ! Le PC portable Predator 15 (et son grand frère 17) est chargé d'ouvrir une petite brèche dans un marché déjà bien occupé et de s'y faire une place au soleil. Pour parvenir à ses fins, ce PC portable mise sur la carte du « simple, un peu massif mais efficace ». Avec plus de 4 cm d'épaisseur et plus de 3,5 kilos sur la balance, le Predator 15 boxe dans la catégorie des poids lourds des PC portable 15,6 pouces spécialisés dans la 3D vidéoludique. Son boîtier est intégralement recouvert de la matière satinée, douce au toucher qui fait fureur dans le monde du PC haut de gamme, et que l'on trouve aussi -par exemple- sur le Dell XPS 13. Pour les considérations chromatiques, Acer se calque sur les standards du gaming et peint le boîtier de son poulain en noir et rouge. Des couleurs que l'on trouve aussi sur le clavier rétroéclairé, pour rester dans le ton. Ce dernier est très agréable à parcourir tant pour le traitement de texte que pour le jeu. Les touches tombent assez naturellement sous les doigts, un peu comme sur un clavier pour PC de bureau. On trouve ses marques rapidement et c'est appréciable. Ce qui l'est également, c'est la petite touche située juste à côté du touchpad qui permet de couper aussi bien ce dernier que la touche Windows pour éviter de les heurter lors d'une partie... agitée. Sur le haut du clavier se trouvent cinq touches dédiés à l'enregistrement de raccourcis selon trois profils distincts (soit 15 touches macros en tout), utiles pour acheter d'une pression des armes et un gilet pare-balle dans Counter-Strike : GO par exemple.Sur les flancs du Predator se trouve la connectique de la machine composée de 4 prises USB 3.0, 1 USB Type-C, deux sorties vidéos (1 DisplayPort...