Apple MacBook Pro 2018 13

Apple MacBook Pro 2018 13

2 tests d’experts - Aucun avis d'internautes

9.0/10
22

S'abonner

0

0

Je le veux

0

Je l'ai

0

Je l'ai eu

0

Nous avons réuni 2 tests du Apple MacBook Pro 2018 13. Les experts notent Apple MacBook Pro 2018 13 9/10 et les internautes NAN/10. Retrouvez sur TestMateriel.com les tests, le meilleur prix, les avis des utilisateurs du Apple MacBook Pro 2018 13 et d'autres Ordinateur portable Apple.

  • Ecrire un avis
  • Démarrer une discussion
  • Poser une question
  • Demander de l'aide

Evaluez ce produit sur une note de 10 :

Ecrire une discussion

Vous rencontrez un problème ? Vous souhaitez partager une info ? Vous ne savez pas quel produit choisir ?

Titre (requis)

Décrivez votre message (requis)

Tag : - Général : - Aide : - Bon plan : - Astuce : - Guide : - Question :

Ecrire une question

Vous avez une question à propos de Apple MacBook Pro 2018 13 ?

Titre de votre question (requis)

Décrivez votre question (requis)

Demander de l'aide

Vous avez un problème avec Apple MacBook Pro 2018 13 ?

Titre de votre demande d'aide (requis)

Décrivez votre problème (requis)

Test Apple MacBook Pro 2018 13

Les Numeriques

Ajouté le : 02/2019

Lire la suite...

10/10

Apple MacBook Pro 13 2018 : une puissance maîtrisée

Apple a sorti l'année dernière un nouveau MacBook Pro de 13 pouces avec Touchbar, qui arrive enfin dans nos labos. Ce nouveau modèle diffère très peu du précédent, mais se dote d'un nouveau processeur de 8e génération. Avec son MacBook Pro, Apple cherche à offrir une expérience sans compromis, alliant portabilité et puissance. Ce nouveau modèle ne fait pas exception. Toutefois, les nouveautés sont limitées. Contrairement au MacBook Air, Apple n'a pas retouché sa formule et se contente d'une mise à jour technique. Il faut noter qu'ici les résultats labo étant analogues aux précédents dans les parties "écran" et "audio", les paragraphes du test du MacBook Pro de 2017 ont été repris tels quels. La partie construction dédiée au châssis a également été en partie reprise. Difficile de reprocher quoi que ce soit au MacBook Pro en matière de construction : Apple maîtrise sa partition à la perfection. On retrouve ainsi le design si simple, mais si propre à la marque, et le boîtier "unibody" fait d'aluminium, ici d'une épaisseur de 15 mm. La Touch Bar, qui court sur toute la longueur du clavier, peut sembler gadget au premier abord, mais révèle sa richesse à l'utilisation en proposant d'adapter les commandes en fonction de l'application utilisée. Prenant la forme d'une fine bande en partie supérieure du clavier, ce long écran Oled est non seulement pensé pour compléter le clavier, mais aussi pour apporter quelques touches supplémentaires plus ou moins utiles. On peut ainsi afficher, selon le logiciel, la luminosité, les touches F ou autre chose. MacBook Pro : découverte de la Touch Bar en vidéo La barre peut aussi afficher les commandes d'un iPhone lié lorsqu'il se trouve à côté de l'ordinateur. Enfin, elle intègre le Touch ID, le lecteur d'empreintes digitales situé tout au bout à droite. La Touch Bar n'est donc certes pas une fonctionnalité que l'on peut qualifier de révolutionnaire, mais elle a le mérite de faciliter quelques opérations et d'apporter plus de confort à l'utilisateur. Du côté de la connectique, Apple a fait au plus simple en incluant quatre ports USB Type-C ThunderBolt 3 accompagnés d'un port casque. Cela fait plusieurs années qu'Apple mise sur l'USB Type-C. Si au départ ce choix a suscité bon nombre d'interrogations, le port est très vite devenu de plus en plus courant à tel point qu'il ne fait plus figure d'exception aujourd'hui. Le MacBook Air de cette année dispose d'un...

01net

Ajouté le : 10/2018

Lire la suite...

8.0/10

Test : MacBook Pro 13’’ 2018, plus puissant que jamais... plus pro que jamais ?

Le diable est dans les détails. Toujours. Ils sont d'ailleurs deux pour dessiner les forces et faiblesses de ce MacBook Pro 13 pouces cuvée 2018. Le premier est une... première. Apple introduit un processeur quatre coeurs de dernière génération dans son ultraportable. Le coup de fouet obtenu, associé aux patches dispensés depuis la commercialisation de la machine, le hisse haut. Notre modèle de test est en plus dopé, puisqu'il bénéficie du Core i7 à 2,7 GHz, présenté en option, et de 16 Go, là où on n'en trouve que 8 Go par défaut. Le second détail est sa faiblesse. L'entêtement d'Apple à ne pas fournir une puce graphique digne de ce nom dans tous ses portables estampillés Pro. Le 13 pouces a donc les limites du chipset intégré au processeur principal. Jusqu'où nous mène-t-il ? Assez loin ? Et puis, l'eGPU introduit en sauveur des machines légères tient-il sa promesse ? Celle de faire oublier ses défauts ? Enfin, le modèle 13 pouces de 2018 échappe-t-il à la malédiction qui le place à la bordure extérieure du pro, entre machine grand public surdimensionnée et PC pro qui manque de souffle ? C'est toutes ces questions qui accompagnent le MacBook Pro 13 pouces de cette année. Essayons d'y répondre. Essayons de ne pas vous faire perdre de temps avec le design. Il est identique à celui des deux générations précédentes. Solide, parfaitement fini, durable et fin au point de n'embarquer que quatre prises Thunderbolt 3 au format USB-C. Abandonnez tout espoir de voir un lecteur de carte SD ou de l'USB-A réapparaître en ces contrées. La bonne nouvelle est toutefois que désormais les quatre ports sont capables d'assurer le meilleur débit. Plus besoin de choisir où on branche quoi.Ensuite, le clavier reste identique en apparence mais utilisez-le quelques secondes et vous sentirez immédiatement ce qui a changé. La course des touches est toujours aussi ferme et courte, mais elle est également adoucie. C'est à la membrane de protection qui sous-tend le clavier qu'on doit ce changement agréable. Non seulement la frappe est plus douce mais elle est aussi plus silencieuse. Pas muette, plus discrète. Ne parlons pas du trackpad qui reste la meilleure alternative à l'écran tactile, dans un monde où cette technologie est réservée aux périphériques iOS. La Touch Bar mérite en revanche qu'on s'y arrête quelques petites secondes. Ne serait-ce que pour dire qu'on ne sait toujours pas quoi en penser. Révolution ou...